Chauffe eau solaire individuel

Installation d'un chauffe-eau solaire

Pour chauffer une partie de l’eau sanitaire de la maison, le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est la solution solaire thermique la plus simple à mettre en œuvre. Des aides sont disponibles pour vous permettre de financer cette solution écologique dont la prime énergie et le crédit d’impôt (CITE)

Comment fonctionne un chauffe-eau solaire individuel ?

Un tuyau d’arrosage de couleur sombre, laissé au soleil, absorbe le rayonnement solaire : l’eau dans le tuyau devient rapidement chaude. C’est sur ce principe élémentaire que s’appuie la technologie du chauffe-eau solaire thermique. Elle a été perfectionnée pour fournir de l’eau chaude sanitaire en quantité suffisante et à une température adéquate pour satisfaire, en partie ou en totalité, les besoins domestiques d’un foyer.

Le chauffe-eau solaire peut-il couvrir tous les besoins en eau chaude sanitaire ?

En fonction de la région où se situe le logement et de la taille de l’installation, un chauffe-eau solaire peut couvrir de 50 à 80% des besoins moyens annuels d’eau chaude sanitaire.

Durant l’été, on peut espérer atteindre une couverture totale des besoins en eau chaude sanitaire, ce qui permet d’éteindre complètement la chaudière pendant cette période.

Une installation écologique et économique

Les équipements qui composent le chauffe-eau ont une durée de vie variant de 10 ans pour les petits éléments (les circulateurs, les sondes de température et la régulation) jusqu’à 30 ans pour les capteurs de qualités. A noter que le ballon, bien utilisé, a une durée de vie estimée à 20 ans.

Un chauffe-eau solaire ne rejette que très peu de gaz à effet de serre et de polluant. En effet, le chauffe-eau solaire individuel rejette de 45% à 70% de gaz à effet de serre en moins qu’un chauffe-eau à gaz classique.

Par ailleurs, lors de son utilisation il ne consomme que peu d’électricité. Pour finir, ces constituants sont en grande partie recyclables.

Par conséquent, un chauffe-eau solaire individuel consomme beaucoup moins d’énergie qu’un ballon électrique ou qu’un chauffe-eau à gaz.

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ?

Le prix d’un chauffe-eau solaire individuel varie en fonction de l’intégration ou non de capteurs à la toiture, du type de ballon de stockage et votre situation géographique.

Le coût moyen pour l’achat d’un chauffe-eau solaire individuel et son installation est de 6 000€ pour un foyer composé de 4 personnes, dont environ 1 500€ de main d’œuvre.

Si vous décidez d’intégrer les capteurs directement sur votre toiture, alors le coût sera plus élevé. Comptez environ 6 500€ pour l’achat et l’installation du chauffe-eau solaire, dont 2 000€ de main d’œuvre.

Sachez que selon une étude de l’ADEME, les prix varient entre 3 800€ HT et 5 500€ HT pour l’achat d’un chauffe eau solaire (hors installation) pour un foyer composé de 3 à 4 personnes.

Des financières pour votre chauffe-eau solaire individuel

L’Etat a mis en place un ensemble de dispositifs pour permettre aux particuliers de réaliser des travaux de rénovation énergétique sereinement (isolation, chauffage, ventilation et régulation).

Plusieurs aides financières sont désormais accessibles à tous :

LA PRIME ENERGIE (ISSUE DES CERTIFICATS D’ECONOMIE D’ENERGIE)

Versée par monexpert-renovation-energie.fr, la prime énergie varie en fonction de vos revenus et peut vous permettre de financer jusqu’à 100% de vos projets de rénovation.

Calculez dès à présent le montant de votre prime énergie.

LE CREDIT D’IMPOT POUR LA TRANSITION ENERGETIQUE (CITE)

Ce crédit d’impôt est accessible à tous, sans condition de revenus. D’un montant équivalent à 30% de vos dépenses éligibles, il vous suffit de déclarer vos travaux lors de votre déclaration de revenus.

Pour en savoir plus sur le crédit d’impôt (CITE).

L’ECO-PRET A TAUX ZERO

Cet emprunt vous permet de ne pas avancer les frais liés à vos travaux. C’est un emprunt traditionnel dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, il sera nécessaire de faire appel à une banque signataire d’une convention avec l’Etat, avant d’entamer vos travaux.

Pour tout savoir sur l’éco-prêt à taux zéro.

LA TVA A TAUX REDUIT

Directement appliquée par votre installateur, la TVA pour les travaux de rénovation est réduite à 5,5% au lieu de 20%.

Pour calculer le montant global de votre investissement pour l’installation d’un chauffe-eau solaire (comprenant les aides financières), rendez-vous sur notre simulateur dédié.