Image
Logo France Renov
Rédigé par Juliette S. - À jour le 23/11/2021

France Rénov' : un nouveau guichet pour accompagner la rénovation énergétique

La rénovation énergétique : un domaine très important pour le gouvernement, notamment chez les particuliers. Les différents ministères travaillent depuis plusieurs années à la mise en place de dispositifs censés encourager les ménages. L’objectif : faire disparaître les passoires thermiques, car le secteur du bâtiment représente 27 % des émissions de CO2 et 45 % de la consommation d’énergie finale du pays en France.

Malgré ces nombreux dispositifs, il n’est pas toujours facile de s’y retrouver… Quelles aides ? Pour quels travaux ? Vers qui se tourner ? Un casse-tête pour certains, qui peut rebuter. C’est pourquoi le ministère chargé du Logement vient de dévoiler un nouveau guichet : France Rénov’. Monexpert vous en dit plus sur ce dernier !

Une nouvelle plateforme  

France Rénov’ est le nouveau guichet unique d’information, lancé dès le 1er janvier 2022. Sa mise en place intervient dans le cadre la loi Climat et Résilience, votée il y a quelques mois, durant l’été. Un site internet va être mis en place et proposera plusieurs solutions : 

  • Des informations globales sur la rénovation du bâtiment ; 
  • Un simulateur d’aides, afin de permettre aux ménages de découvrir à quoi ils peuvent prétendre, suivant leur profil ; 
  • Une liste des artisans RGE (Reconnu garant de l’environnement), à qui il faut obligatoirement faire appel pour espérer bénéficier des aides gouvernementales ; 
  • Un numéro de téléphone national, le 0 808 800 700, qui permettra de communiquer avec des conseillers France Rénov’. 

Dès 2023, cette plateforme en ligne devrait accueillir un portail de dépôt de demandes pour les aides financières, comme MaPrimeRénov’ par exemple. 

Mon Accompagnateur Rénov’ 

En plus, le gouvernement met en place Mon Accompagnateur Rénov’. Ce service qui va bien plus loin que la plateforme en ligne, puisqu’il permet aux ménages de bénéficier d’un interlocuteur dédié. Ce service sera également effectif dès le 1er janvier prochain. 

Les premiers Accompagnateurs Rénov’ seront des opérateurs de l’Anah (l’agence nationale de l’habitat) et des conseillers du réseau FAIRE. D’autres professionnels devraient ensuite rejoindre le dispositif. Un décret doit, dès 2022, fixer les conditions de l’agrément d’État et donner plus d’informations sur le contenu de cet accompagnement. 

Un accompagnement sur-mesure  

Les ménages pourront ainsi bénéficier d’un suivi personnalisé. Les accompagnateurs :

  • donneront des conseils sur la technique (quels travaux, quels professionnels) ;  
  • assureront un travail dans le domaine du social, notamment pour l’accompagnement des ménages en situation de précarité énergétique ; 
  • proposeront des conseils financiers (mise en place d’un plan de financement, aides) et administratifs (réponse aux problèmes d’inclusion numérique, renseignements).

📝 À noter 

Le recours à Mon Accompagnateur Rénov’ sera, dans un premier temps, sur la base du volontariat. Mais il pourrait devenir obligatoire dans certains cas, particulièrement pour des rénovations d’envergure, pour s’assurer de l’efficacité des travaux. Cela pourrait être le cas dès 2023.

Des guichets partout en France 

Pour permettre aux ménages de bénéficier d’un véritable accompagnement, le gouvernement a décidé de mettre en place des guichets physiques. Ces derniers, nommés Espaces Conseils France Rénov’, seront présents dans toute la France.  

Ils regrouperont :  

  • les Espaces Conseil FAIRE
  • les Points rénovation information (PRIS) de l’Anah.

Le gouvernement compte s’appuyer sur les régions et espère pouvoir développer une couverture au niveau intercommunal, pour que tous les foyers puissent y avoir accès.  

Une refonte de certaines aides 

Autre changement dès le 1er janvier 2022 : l’arrivée d’une nouvelle aide. Baptisée MaPrimeRénov’ Sérénité, il s’agit d’une déclinaison de l’actuelle MaPrimeRénov’, qui s’adresse aux propriétaires occupants ayant des revenus modestes. Ce nouveau dispositif devrait toucher 5,5 millions de personnes.  

Cette aide est en réalité une refonte de Habiter Mieux Sérénité, jusqu’à présent proposée par l’Anah.

Ayant aidé de nombreux foyers à effectuer des travaux de rénovation énergétique chez eux, MaPrimeRénov’ est devenu un dispositif reconnu, une sorte de point de repère. C’est pourquoi le gouvernement a décidé de le décliner, avec MaPrimeRénov’ copropriété et désormais MaPrimeRénov’ Sérénité. 

MaPrimeRénov’ Sérénité en détails 

Avec la refonte de l’aide de l’Anah, le gouvernement espère toucher toujours plus de foyers et les encourager à effectuer des travaux de rénovation énergétique.  

Pour pouvoir bénéficier de l’aide MaPrimeRénov’ Sérénité, un critère sera à respecter : il faudra notamment effectuer des travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35 %. Le résultat devra être attesté par une évaluation énergétique.

Pour encourager les ménages, le dispositif prévoit un financement intéressant : jusqu’à 50 % des travaux, dans la limite de 30 000€. Dès juillet 2022, il sera possible de cumuler cette aide avec d’autres, notamment les CEE (certificats d’économie d’énergie) dont fait partie la Prime Énergie Monexpert

Six postes de travaux sont concernés par le dispositif : 

  • La ventilation 
  • La toiture 
  • La production de chauffage et d’eau chaude sanitaire 
  • L’isolation des murs 
  • Les planchers bas 
  • Le remplacement des menuiseries extérieures

Vous souhaitez en savoir plus sur le montant de votre Prime Énergie Monexpert. La demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

📝 En résumé : 

  • Le gouvernement a décidé d’accompagner toujours plus les ménages pour les encourager à effectuer des travaux de rénovation énergétique. C’est pourquoi il a mis en place France Rénov’, un service effectif dès janvier 2022. 
  • Un site internet et un numéro de téléphone sont mis en place et des guichets seront installés à travers la France, via Mon Accompagnateur Rénov’ 
  • Certaines aides changent également ! C’est le cas d’Habiter Mieux Sérénité, jusqu’à présent proposée par l’Anah. Cette aide se transforme en MaPrimeRénov’ Sérénité. Ce dispositif s’adresse aux propriétaires occupants ayant des revenus modestes.
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.