Image
precarite-energetique-france
Rédigé par Juliette S. - À jour le 25/04/2022

📊 Le chiffre : 12 millions de Français en précarité énergétique

La France compte 12 millions de personnes en situation de précarité énergétique. Cela représente environ 20% de la population française. Plus précisément comment définir la précarité énergétique ? Quelles sont les actions menées pour lutter contre ? 

Précarité énergétique : définition et cadre légal

La loi du 12 juillet 2010 suite au Grenelle de l'environnement a établi une définition de la précarité énergétique. Selon le cadre réglementaire :

Est en situation de précarité énergétique une personne qui éprouve dans son logement des difficultés particulières à disposer de la fourniture d’énergie nécessaire à la satisfaction de ses besoins élémentaires en raison de l’inadaptation de ses ressources ou de ses conditions d’habitat ».

Selon l'Observatoire national de la précarité énergétique, aujourd'hui, 12 millions de consommateurs sont touchés par ce phénomène. Il ne concerne pas uniquement les plus pauvres (9,3 millions de personnes en France).

Comment mesure-t-on la précarité énergétique ?

Pour mesurer la précarité énergétique, on utilise plusieurs indicateurs : 

  1. le Taux d’effort énergétique (TEE). Est victime de la précarité énergétique, un foyer qui consacre plus de 8% de son budget à l'énergie
  2. le ressenti au Froid (FROID), alors même que le chauffage est allumé. 

D'après l'Ademe, 20 % des Français ont affirmé avoir souffert du froid pendant l’hiver 2020-2021. En général, ces ménages vivent dans des passoires thermiques, des logements classés F ou G sur le diagnostic de performance énergétique (DPE). 

La rénovation, premier levier contre la précarité énergétique 

La précarité énergétique fait partie des enjeux de société. En effet, elle recoupe des problématiques liées :

  • au pouvoir d'achat puisque les ménages présentent une facture énergétique élevée 
  • de santé publique puisque lorsqu'on est mal chauffé, on a tendance à plus tomber malade
  • d'environnement puisque les logements avec une isolation vétuste rejettent davantage de CO2 et participent au dérèglement climatique. 

Pour lutter contre la précarité énergétique, le gouvernement veut engager les ménages à mettre en place des travaux de rénovation thermique dans leurs logements. 

Selon la Fondation Abbé Pierre, qui lutte contre le mal logement, un logement bien rénové peut induire jusqu'à 60% d'économies d'énergie, soit 900 € par an de gagnés. 

Quels travaux mener ? 

Les travaux de rénovation énergétique sont en général fait dans l'ordre suivant : 

  • l'isolation pour limiter au maximum les besoins en chauffage et en climatisation du logement 
  • réfection du chauffage. En installant un système performant en remplacement d'une chaudière fioul ou gaz, on peut réaliser des économies de chauffage 
  • amélioration de la ventilation, pour lutter contre la pollution intérieure. 

Quelles sont les aides à la rénovation énergétique ? 

Pour engager les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique, les autorités publiques ont mis en place des aides financières. 

💸 La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert a été créée dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE). Ouverte à tous les ménages qui vivent dans un logement construit depuis plus de 2 ans, elle permet de financer des travaux de rénovation. Son montant varie selon vos revenus et des travaux à réaliser.

💸 MaPrimeRénov’

Créée en janvier 2020, MaPrimeRénov' concerne les logements principaux construits depuis plus de 15 ans. Elle peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert.

💡 Bon à savoir

Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert. La demande est rapide, gratuite et sans engagement, alors lancez-vous !

Je suis propriétaire Je suis locataire

💸 Le chèque énergie

Réservé aux ménages modestes, le chèque énergie permet de financer les dépenses liées aux frais d’énergie. Il permet de prendre en charge les factures de gaz, d'électricité de fioul ou de bois. On peut aussi s'en servir pour mener des travaux de rénovation. Son montant est compris entre 48 € et 277 €.

💸 L’éco-prêt à taux zéro 

D'un montant compris entre 7 000 € et 50 000 €, ce prêt présente un taux d'intérêt à 0%. Il est accordé par des banques partenaires de l'Etat aux aux personnes qui désirent engager des travaux d’économies d’énergie

💸 La TVA à 5,5%

Une TVA de 5,5% s'applique à la main d'œuvre et au matériel des travaux de rénovation énergétique. 

📋 En résumé : 

  • La précarité énergétique touche environ 20% des Français
  • Ces derniers ont froid chez eux et / ou peinent à payer leurs factures d'énergie
  • La lutte contre ce phénomène passe par des travaux de rénovation énergétique 
  • Pour les financer les ménages peuvent demander des aides à la rénovation.

Questions fréquentes

Combien de personnes reçoivent le chèque énergie chaque année ? 

 D'après le Ministère de la Transition Ecologique, il y a 5,8 millions de ménages bénéficiaires du chèque énergie pour la campagne 2022. 

Combien y-a-t-il de passoires thermiques en France ? 

Selon le Commissariat général du développement durable, on compte 4,8 millions de passoires thermiques en France. 

Le propriétaire d'une passoire thermique est-il dans l'obligation de réaliser des travaux ?

Pas tout de suite. Toutefois, d’ici 2028, il sera obligatoire d'engager des travaux sur ces logements pour pouvoir les mettre en location. Ils devront atteindre la classe E sur l’étiquette énergie.

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.

Avez-vous trouvé votre réponse ?