Image
camion livrant du fioul
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 08/09/2022

Quelles aides pour changer une chaudière au fioul en 2022 ?

Le chauffage au fioul est très utilisé dans les zones où le réseau de gaz naturel ne passe pas. S’il permet une bonne qualité de chauffage, l’Ademe estime qu’il s’agit du système de chauffage le plus cher et le moins écologique. À ce titre, l’État français veut interdire l’installation des chaudières à fioul dès le 1er juillet 2022. Cela ne veut pas dire qu’il est obligatoire de changer de système de chauffage, simplement, il peut être intéressant de se poser la question. En effet, remplacer sa chaudière à fioul par une pompe à chaleur (PAC) ou une chaudière à bois peut induire de belles économies d’énergie. Comment financer les travaux ? Quelles sont les aides pour changer de chaudière ? Monexpert fait le point.

1. La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert a été lancée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE), suite à la loi POPE de 2005. Ce dispositif légal impose aux fournisseurs d’énergie et aux vendeurs de carburant d’engager des économies d’énergie chez leurs clients. 

Pour cela, ils peuvent décider de financer des travaux de rénovation énergétique chez les particuliers ou dans des locaux professionnels. Cela passe par l’octroi de la prime énergie. Son montant n’est pas fixe. Il est déterminé par trois grands critères : 

  • De l’adresse du logement où auront lieu les travaux (il peut s’agir d’une résidence principale ou secondaire) ; 
  • Le choix de l’appareil de chauffage qui viendra remplacer votre chaudière à fioul (PAC, chaudière à granulés, chaudières à bûches, etc.) ;  
  • Votre revenu fiscal de référence

👉 Bon à savoir

Afin d’estimer votre budget travaux, il peut être intéressant de se renseigner sur le montant de vos aides à la rénovation énergétique. Pour connaître le montant de la Prime Énergie bonifiée, il est possible de réaliser une simulation. 

Seul Monexpert vous propose :

⭐ une vérification de votre devis de travaux d'isolation avant engagement des travaux
⭐ une protection juridique gratuite
⭐ un versement de la prime en 5 à 10 jours seulement

Je demande ma prime

2. MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide à rénovation thermique octroyée par l’ANAH. Lancée en janvier 2020 pour les ménages modestes, elle a été généralisée à tous les ménages en octobre 2020. Cette subvention est née de la fusion :

  • Du Crédit d'impôt pour la transition énergétique (CITE) qui prendra fin dès le 1er janvier 2021
  • Le programme « Habiter mieux agilité » de ANAH.

Elle permet de prendre en charge des travaux de rénovation dans un logement construit depuis plus de 15 ans et occupé à titre de résidence principale sur le sol français. Le montant de cette aide varie selon votre niveau de revenus. Un code couleur a été établi :

  • MaPrimeRénov’ Bleu pour les ménages très modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Jaune pour les ménages modestes ;
  • MaPrimeRénov’ Violet pour les foyers avec des revenus standards ;
  • MaPrimeRénov’ Rose pour les consommateurs avec des revenus élevés.

Les plafonds de revenus vous sont présentés dans les tableaux suivants

🔎 Bon à savoir

MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie peuvent se cumuler pour des travaux dans une résidence principale. Elles sont aussi cumulables avec l’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Nous présenterons cette aide dans la suite de l’article. Cela permet de faire baisser le montant des travaux visant à changer votre chaudière fioul.

3. MaPrimeRénov' Sérénité

Cette aide vient remplacer l’aide Habiter Mieux Sérénité. C’est une aide de l’ANAH destinée aux ménages modestes et très modestes, dont les logements :

  • ont au moins 15 ans d’ancienneté ;
  • servent de résidence principale.

Lancé en 2022, le programme MaPrimeRénov' Sérénité a pour vocation d’inciter les ménages en situation de précarité énergétique à engager plusieurs travaux de rénovation. 

Pour la demander, il faut entamer des travaux de rénovation visant à améliorer l’efficacité énergétique de votre maison ou appartement d’au moins 35%. On parle alors de « bouquet de travaux ». Le changement d’une chaudière fioul accompagnée de travaux d’isolation entre parfaitement dans ce cadre. 

✒️ A noter

Cette subvention n’est pas cumulable avec MaPrimeRénov’. En revanche, elle pourra se cumuler avec la Prime Énergie Monexpert dès l'été 2022. 

4. L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-PTZ (éco-prêt à taux zéro) est un crédit bancaire avec un taux d’intérêt nul pour les ménages. Il peut être demandé pour réaliser des travaux de rénovation thermique dans une résidence principale d’au moins 2 ans. Il finance des bouquets de travaux.

Par exemple, le remplacement de votre chaudière fioul par une PAC ainsi que l’isolation des combles et des murs chez vous. Plafonné à 50 000 €, il est possible de rembourser ce crédit sur 20 ans. Vous pouvez le demander dans une banque ayant signé une convention avec l’État.

🔎 Bon à savoir

Pour demander les aides, il est obligatoire de faire appel à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE) pour réaliser les travaux. Les artisans RGE disposent d’une certification reconnue par l’État qui atteste de compétences dans un domaine spécifique (installation d’une chaudière bois, pompe à chaleur, etc.). Cela vous permettra en plus de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% sur le chantier (matériel et main-d’œuvre).

5. La TVA à taux réduit

Pour le changement de votre appareil, vous pouvez bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5%. Pour en bénéficier, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • L’équipement devra être installé dans l’objectif de réduire votre consommation d’énergie
  • La pose devra être réalisée par un professionnel. 

6. Les aides locales

Dans certaines Régions, départements ou communes des subventions locales sont accordées afin d’accompagner les résidents dans leur transition écologique. Rapprochez-vous de votre mairie pour connaître les aides disponibles. 

 

Ils ont fait confiance à Monexpert

📝 En résumé 

  • Pour changer une chaudière fioul dans une résidence principale, vous pouvez faire appel à MaPrimeRénov’, la Prime Énergie Monexpert, l’Eco-PTZ ou encore « Habiter Mieux Sérénité » de l’ANAH (ménages modestes) ; 
  • Dans une résidence secondaire, seule la Prime Énergie peut se demander. 
  • Le montant des aides dépend de votre niveau de ressources, de votre adresse et des travaux engagés ; 
  • Vous devez obligatoirement passer par un professionnel RGE pour recevoir ces aides. Vous bénéficierez alors d’un taux de TVA à 5,5% au lieu de 20%.
Image
question-prime-energie

❓ Questions fréquentes

Est-il obligatoire de remplacer sa chaudière fioul ?

Pas pour le moment, mais cela est conseillé. En effet, le fioul est une énergie de chauffage chère et peu écologique. A partir du 1er juillet 2022, il ne sera plus possible de remplacer son ancienne chaudière fioul par un modèle neuf. Vous devrez impérativement choisir une solution alternative. 

Il s'agit du bois. 1 kWh de bois sous forme de bûche vaut 0,038 € contre 0,092 € environ pour un kWh de fioul. Vous pouvez donc diviser la facture par 2,5 environ. 

Le biofioul est un biocarburant fabriqué à partir de colza. Il est un peu plus écologique que le fioul fossile. Toutefois, il est  environ 15 % plus cher que le fioul classique. En outre, il faut remplacer le bruleur de votre chaudière pour l'adapter à ce combustible. Comptez 1000 € à 2000 € pour l'opération. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.

Avez-vous trouvé votre réponse ?