Image
chauffage-inefficace
Rédigé par Sébastien M. - À jour le À jour le 22/12/2020

Chauffage inefficace : les causes et les solutions

Selon l’Ademe, 2 Français sur 3 ont froid chez eux alors même que le chauffage est allumé. Il est donc relativement fréquent de sentir des sensations d’inconfort thermique au cœur de l’hiver. C’est d’autant plus dérangeant, que le chauffage représente 60% de nos factures énergétiques. Quelles sont les causes de l’inefficacité du chauffage ? Quelles solutions ? Monexpert vous explique comment bien vous chauffer. 

Chauffage inefficace et isolation 

Une isolation vétuste peut altérer les performances de votre chauffage et jouer sur votre confort thermique. Voyons en quoi et comment y remédier. 

Manque d’étanchéité de votre logement 

Une mauvaise isolation signifie que la maison ou l’appartement est sujet à des « ponts thermiques ». Il s’agit de zones où se situe une rupture d’étanchéité de l’enveloppe de votre logement. Ce faisant, les échanges thermiques entre l’air intérieur et l’air extérieur sont facilités. Lorsque les températures extérieures baissent ou montent, cela fait varier la température interne de votre logement. Résultat ? L’hiver, il y fait très froid et lors des canicules, il y fait très trop chaud. 

Isoler votre maison

Si votre système de chauffage ne parvient pas à vous chauffer en toute efficacité, c’est peut-être un défaut d’isolation. Pour savoir où cela pêche, pensez à faire un audit thermique de votre maison. En général, d’après l’Ademe, les zones de fortes déperditions thermiques sont : 

  • Les combles qui génèrent 25% à 30% des pertes de chaleur
  • Les parois qui sont à l’origine de 20% à 25% des gaspillages énergétiques
  • Les fenêtres (10 à 15%)
  • Les sols et planchers bas (7 à 10%) 

Par souci d’efficacité de chauffage, le mieux est de commencer les travaux de rénovation par l’isolation thermique. Une fois que celle-ci sera réalisée, il sera plus simple de bien dimensionner ses besoins en chauffage et de trouver un appareil performant. 

Les équipements de chauffage : la clé du confort thermique

Trouver le bon équipement de chauffage permet de bien se chauffer. On entend par « bien se chauffer », une situation qui englobe confort thermique et économies d’énergie.

Chauffage obsolète ou mal entretenu 

Quand on parle des performances du chauffage, les équipements de chauffage utilisés jouent un rôle essentiel. L’usure normale de l’appareil entraîne une perte d’efficacité, comme pour une voiture. Plus on roule avec, plus elle s’use. Le principe est le même pour le chauffage, plus on utilise plus l’appareil s’use, moins il aura tendance à être performant sur la longue durée. On considère que la durée de vie : 

Entretien annuel de la chaudière et du chauffage

Pour prolonger la durée de vie de vos appareils, la maintenance et l’entretien demeurent très importants. Cela permet d’aider le système à maintenir ses performances sur le long terme. Selon Engie, l’entretien de la chaudière permet de diminuer de 8 à 12% la quantité de combustible utilisé. Or, d’après l’Ademe, la facture de chauffage moyenne des Français est de 1 661 €. L’entretien induit donc une économie allant jusqu’à 119,32 € par an

Pour les chaudières à combustible, il est obligatoire de le réaliser une fois par an. Cette disposition légale vise à prévenir les intoxications au monoxyde de carbone, un gaz inodore et incolore hautement toxique. Cette visite annuelle concerne :

  • Les chaudières à fioul
  • Les chaudières à gaz
  • Les chaudières à bois

Pour les pompes à chaleur, depuis le 30 juillet 2020, il est obligatoire d’effectuer une révision tous les deux ans. Les radiateurs électriques ne sont pas soumis à un contrôle au regard de la loi. Cela étant, il est important de les dépoussiérer régulièrement. En effet, la poussière qui s’entasse sur la grille d’un radiateur aura tendance à faire barrage à l’air chaud.  

Remplacer son système de chauffage 

Malgré un bon entretien, les systèmes s’usent. Pour bien se chauffer, il est parfois conseillé de changer d’équipement. Cela peut induire de belles économies d’énergie. Par exemple, en remplaçant une chaudière à fioul par une pompe à chaleur (PAC), un ménage peut parfois diviser par deux sa facture de chauffage. Chaque logement étant différent, il est important de prendre en compte certains critères pour bien choisir votre système de chauffage 

  • Les conditions climatiques de votre région de résidence
  • Les possibilités ou non de raccordement au gaz. En milieu rural, le réseau de gaz ne passe pas forcément
  • La surface de votre logement, plus votre logement est grand, plus vous avez besoin de chauffage. C’est encore plus vrai si votre logement ne dispose pas d’une bonne isolation. 
  • Votre budget énergie (prix de l’installation, prix de l’énergie, prix de l’entretien)
  • Les problématiques environnementales. Certains systèmes de chauffage sont plus écologiques que d’autres. 

En général, le chauffage au bois reste le plus écologique et le plus économique. Mais, si vous n’avez pas d’endroit où stocker le combustible, l’installation d’une chaudière gaz à condensation peut être plus optimal.

💡 Bon à savoir : 

Pour faire un point sur le meilleur système de chauffage pour votre logement, n’hésitez pas à appeler gratuitement les conseillers de Monexpert au 0 800 946 56.

Ils vous aiguilleront sur les solutions qui s’offrent à vous et vous présenteront toutes les aides à la rénovation thermique et à l’isolation auxquelles vous avez le droit. MaPrimeRénov’, la Prime Énergie Monexpert, l’Eco-PTZ, etc. ces aides financières peuvent prendre en charge une partie des travaux afin de vous aider à mieux vous chauffer. Le montant dépend de vos revenus, votre lieu de résidence et de l’appareil choisi.

Chauffage optimal : le rôle de la ventilation  

Enfin, pour se chauffer de manière efficace, il ne faut pas négliger la qualité de l’air intérieur. Peu le savent, mais une bonne ventilation est indispensable à votre confort de chauffage. En effet, un air trop peu renouvelé aura tendance à grimper en humidité. Ce faisant, il devient plus difficile à chauffer qu’un air sec. En outre, vous risquez une prolifération de champignons sur les parois et la charpente. 

Pour éviter cela, il vous faut : 

  • Ouvrir les fenêtres et aérer votre logement tous les jours pendant 10 minutes. Cela permettra de renouveler l’air de votre appartement ou maison et limiter la pollution intérieure ; 
  • Installer un système de ventilation, comme une ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux, par exemple. 

L’installation d’un bon système de ventilation peut également être prise en charge par les aides à la rénovation thermique.

En résumé, pour chauffer efficacement son logement : 

  • Une bonne isolation permet de gagner en confort thermique et de faire baisser les factures de chauffage. C’est le premier point à regarder pour disposer d’un chauffage efficace
  • L’entretien des appareils de chauffage est primordial pour prolonger leur durée de vie et améliorer leur performance
  • La ventilation est également à prendre en compte. Moins l’air est renouvelé, plus il est humide, plus il est difficile de bien le chauffer
  • Pour isoler ou pour changer votre système de chauffage ou de ventilation, il existe bon nombre d’aides à la rénovation énergétique.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.