Image
chauffage au bois
Rédigé par Juliette S. - À jour le 22/11/2021

D'ici 2025, l'État veut remplacer les anciens chauffages au bois

Le gouvernement français et notamment le Ministère de la Transition Écologique se lancent dans une nouvelle bataille : le remplacement des vieux systèmes de chauffage au bois. Car ce dernier présente plusieurs défauts, notamment son impact sur la santé et sur l’environnement. Pour le gouvernement, l’objectif est de donner toutes les clés aux ménages, pour qu’ils n’aient pas peur de se lancer dans les rénovations et installer un nouveau dispositif au bois. En effet, les systèmes récents de chauffage bois (poêle à bois, chaudière biomasse, etc.) sont écologiques et économiques. Monexpert vous en dit plus.

Les objectifs du gouvernement

Pour le gouvernement, l’objectif n’est pas de supprimer le chauffage au bois, au contraire. L’État aimerait que son plan d’action permette même de développer ce type de chauffage, mais avec plus d’efficacité et un meilleur respect de l’environnement. Deux solutions sont proposées par le ministère de la Transition écologique.

1. Remplacer les vieux équipements

Les équipements les plus vétustes peuvent être remplacés par des systèmes aujourd’hui très performants. L’objectif du gouvernement ? Le changement de 600 000 appareils d’ici 2025.

Parmi les appareils de chauffage au bois on trouve : 

  • l’insert, un dispositif qui s’encastre dans une cheminée et permet de fermer le foyer. Ce dernier rend la cheminée bien plus efficace. 
  • Les nouveaux poêles à bûches ou à pellets, à utiliser de préférence comme chauffage d’appoint, qui sont bien plus performants que les poêles à bûches plus anciens. 
  • la chaudière biomasse. Cette dernière fonctionne avec des bûches ou des pellets et permet de produire tant du chauffage que de l’eau chaude.

💡 Bon à savoir : Pour opter pour un appareil de chauffage à bois performant, vous pouvez vous fier au Label Flamme Verte.

Lancé par l’Ademe et la filière bois,  il vise à « promouvoir l’utilisation du bois par des appareils de chauffage performants dont la conception répond à une charte de qualité exigeante en termes de rendement énergétique et d’émissions polluantes, sur laquelle s'engagent les fabricants ». Vous bénéficierez d’un équipement sans danger pour la santé et sans danger pour la planète. 

2. Utiliser du bois séché

Cette technique permettrait une diminution de 50% de la pollution produite lors de la combustion. Le bois bien sec produit de la chaleur bien plus vite qu’un bois humide, ce qui est bien plus économique. De plus, la combustion de bois humide peut avoir un impact négatif sur votre équipement : l’encrasser ou le détériorer. 

Avantages et inconvénients du chauffage au bois

Ce nouveau plan lancé par le gouvernement s’explique par deux raisons :

  • d’abord par le danger que représente les vieux appareils de chauffage au bois 
  • les opportunités qu’offrent les équipements récents. 

👍 Les avantages du chauffage au bois 

Un poêle à bois ou une cheminée apportent une atmosphère unique et conviviale à votre intérieur. C’est une formidable source de chaleur qui va vous réconforter lors de la saison froide. 

Par ailleurs, c’est l’énergie de chauffage la moins chère. La facture annuelle de chauffage au bois s’élèverait en moyenne à 811€ par an selon un rapport de l’Ademe, contre 1726 euros pour le chauffage électrique. Le bois est un combustible très économique. Son le prix n’augmente pas de manière exponentielle comme cela est le cas pour le gaz ou l’électricité, par exemple.

Autre avantage : le bois est renouvelable et peut être produit localement.

👎 Les inconvénients de ce type de chauffage

Bien que très attirant sur le papier, le chauffage au bois présente également quelques défauts. Le gouvernement souhaite intervenir dès maintenant pour deux raison : 

  • son impact sur la santé
  • son impact sur l’environnement

Concernant la santé d’abord : dans les vieux appareils, la combustion du bois entraîne de la fumée qui n’est pas sans danger pour les poumons et tout l’appareil respiratoire. Elle contient notamment des particules fines mais également du monoxyde de carbone, qui peut provoquer des intoxications.

Du côté de l’environnement, les problèmes sont, là aussi, liés aux particules fines. Le chauffage au bois pourrait contribuer de manière importante aux épisodes de pollution atmosphérique.

💡 À noter : Pour réduire les risques, il est essentiel de bien entretenir ses appareils de chauffage

Cet entretien doit être annuel, voire semestriel pour le ramonage des cheminées, et effectué par un professionnel.

De nombreuses aides pour les ménages

Mais pour favoriser le remplacement des équipements vétustes, le gouvernement a tenu à rappeler toutes les aides à la rénovation énergétique. De quoi vous aider à vous lancer ! Le ministère de la Transition écologique a même assuré : « Pour les ménages les plus modestes, les aides peuvent représenter jusqu’à 90 % du coût d’acquisition ».

🔹 MaPrimeRénov’

Il est possible de prétendre à MaPrimeRénov’ pour remplacer votre chauffage au bois par un plus performant. Cette aide est ouverte à tous les ménages mais son montant est calculé en fonction des revenus, des travaux engagés et de votre lieu de résidence. Pour une chaudière biomasse, elle peut monter jusqu’à 10 000 €. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Il est également possible de bénéficier de la Prime Énergie Monexpert. Cette dernière entre dans le cadre des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE). Elle permet de financer les travaux de rénovation énergétique

Cette aide s’adresse aux propriétaires ou occupants et concerne tous les foyers vivant dans un logement construit depuis plus de deux ans. Son montant peut atteindre 4 000 € pour un nouveau système de chauffage plus performant. Elle est cumulable avec MaPrimeRénov’. 

💡 Boostez vos aides financières

Cumulez MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert pour alléger le coût de vos travaux. Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Demander ma prime

🔹 L’Éco-prêt à taux zéro

Pour remplacer son chauffage actuel et passer à un chauffage au bois, il est possible d’obtenir un éco-prêt à taux zéro, ou éco-PTZ. Ce prêt, lui aussi dédié aux rénovations énergétiques, est proposé par de nombreux établissements bancaires. Le montant maximum de cette aide est 30 000 €, remboursables en 15 ans maximum.

🔹 Les aides des collectivités locales

Vous pouvez aussi vous renseigner auprès des collectivités locales proches de chez vous, pour savoir si elles ont mis en place des aides pour la rénovation énergétique et si votre projet correspond. Un coup de fil à votre mairie, département ou région peut vous permettre d’en savoir plus. Il est également possible de joindre un conseiller FAIRE ou encore votre Agence départementale pour l’information sur le logement (ADIL).

💡 À noter : il y a certaines conditions à respecter

la plupart de ces aides seront accessibles uniquement si vous faites appel à un artisan RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour vos travaux. Cela vous permet également de rester serein, en confiant vos rénovations à un expert 

📋 En résumé : 

  • Le gouvernement et plus particulièrement le ministère de la Transition écologique font la chasse aux équipements de chauffage au bois les plus vétustes. Objectif : en remplacer 600 000 d’ici 2025.
  • Bien que le chauffage au bois présente de nombreux avantages, notamment ses aspects économiques et renouvelables, il présente quelques défauts. Ses effets sur la santé ainsi que sur la pollution atmosphérique sont à prendre en compte. 
  • Mais pas question pour autant de faire disparaître ce mode de chauffe. Des solutions existent pour mieux faire fonctionner vos équipements. Le mieux reste le remplacement des plus vétustes. Une rénovation dont le montant peut être allégé grâce à de nombreuses aides.
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.