Image
cochon tirelire et radiateur
Rédigé par Sébastien M. - À jour le À jour le 28/01/2021

8 astuces simples et efficaces pour faire des économies de chauffage

Le chauffage est l’un des postes de dépenses les plus importants des Français : il représente en moyenne 60% de la consommation énergétique. Recevoir sa facture d’énergie et se rendre compte de la somme est souvent une bonne motivation pour se pencher sur les manières de faire des économies sur le chauffage. Que vous vous chauffiez au fioul, à l’électricité, au gaz ou même au bois, il existe des astuces pour faire baisser la facture. Suivez le guide !

1. Améliorer l’isolation de votre logement

On l’oublie souvent, mais l’isolation est l’un des meilleurs moyens de réduire la facture de chauffage. En effet, un logement étanche conserve la chaleur. Vous connaissez peut-être l’étiquette énergie. Elle attribue un score sous forme de lettres de A à G à la performance énergétique d’un logement. Elle doit obligatoirement être communiquée au sein du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) au moment de l’emménagement ou de l’achat d’un logement. 

En France, à peine 14% des logements ont un score bon (A-B-C) et plus de 30% un score de F ou de G. Ces derniers sont considérés comme des passoires thermiques. Si vous êtes propriétaire, réaliser des travaux d’isolation permet de réaliser des économies très importantes. En général, il faudra prioriser : 

❓ Bon à savoir : 

Contrairement aux idées reçues, les travaux d’isolation ne sont pas forcément hors de prix. En effet, il existe un certain nombre d’aides pour vous permettre de financer ces travaux de rénovation thermique : 

Ces aides sont cumulables. Elles permettent de faire baisser drastiquement le coût du chantier.

Image
logo monexpert

Pour connaître le montant pour votre foyer, n'hésitez pas à faire une simulation

2 . Choisir un mode de chauffage plus économique

Certains types de chauffage sont plus économiques que d’autres. Selon l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME), le bois est l’énergie de chauffage la moins chère. Le problème du bois est qu’il nécessite des capacités de stockage. C’est particulièrement vrai pour les chaudières à bûches. 

Le chauffage au gaz est aussi relativement économique. En moyenne, il reste moins cher de 500 € par an que le fioul. Il est également moins cher que l’électricité. Le prix du kWh de gaz est 2 à 3 fois plus bas que le prix du kWh d’électricité. C’est sans doute pour cette raison que 42% des ménages français se chauffent au gaz.

Enfin, beaucoup de foyers font le choix de la pompe à chaleur (PAC). Il s’agit d’un dispositif de chauffage qui utilise l’énergie présente dans l’air ou dans le sol pour la restituer en chaleur. Elles se basent sur les énergies renouvelables et n’ont donc pas besoin de combustible pour fonctionner.

📝 A noter : 

L’installation d’un dispositif performant donne également le droit aux aides à la rénovation thermique. Vous pouvez même entamer un bouquet de travaux et améliorer l’isolation et changer d’équipement de chauffage. Vous ferez d’une pierre 2 coups ! 

3 . Bien régler  la température

Pour faire des économies de chauffage, il faut chauffer à la juste température. Selon l’ADEME, la température idéale est de : 

  • 19°C à 21°C dans les pièces à vivre ; 
  • 17°C dans la salle de bain hors usage, 22°C lorsque vous l’utilisez ; 
  • 17°C dans les chambres

Si vous quittez votre logement pendant plusieurs jours en hiver, passez en mode “hors gel”. L’occasion de réaliser des économies importantes sur le chauffage ! 

4 . Installer un thermostat programmable 

Grâce à un thermostat programmable, vous pouvez calquer le chauffage sur votre emploi du temps. Ainsi, vous pouvez baisser  la température lors des moments d’absence et la faire remonter un peu avant votre retour. Pensez que baisser la température du chauffage d’un degré permet de réaliser jusqu’à 7% d’économies.

En complément d’un thermostat d’ambiance, les robinets thermostatiques permettent de contrôler le chauffage individuellement dans chaque pièce. Un contrôle qui permet de réaliser plus de 10% d’économie sur sa facture de chauffage, d’après l’ADEME

5 . Aérer pour faire baisser la facture de chauffage

Même en hiver, aérer toute la maison 10 minutes par jour permet de réaliser des économies de chauffage. En faisant baisser le taux d’humidité dans le logement, cela permet de mieux chauffer, tout en diminuant le risque de voir se développer champignons et moisissures. Bien entendu, il faut veiller à ce que les radiateurs soient coupés pendant qu’on aère. Des radiateurs avec une fonction détection d’ouverture de fenêtres existent si vous êtes tête en l’air ! 

6 . Installer des volets et rideaux pour optimiser le chauffage

Les fenêtres sont l’une des sources de perte de chaleur les plus importantes. Plus elles sont anciennes, moins elles sont performantes sur le plan énergétique. En changer peut donc être un bon investissement. Mais saviez-vous qu’il existe aussi d’autres moyens de retenir la chaleur à l’intérieur de votre logement ? Fermer les volets la nuit et installer des rideaux épais sont des méthodes efficaces pour limiter la perte de chaleur. Si on a l’habitude de fermer les volets d’une chambre, ceux du salon ou de la cuisine peuvent aussi être source d’économie ! 

Le contraire est aussi vrai : profiter de l’exposition au soleil en ouvrant vos volets et rideaux permet de réchauffer une pièce naturellement, en particulier si elle est exposée au sud et bénéficie de longues heures d'ensoleillement en milieu de journée. 

7 . Dégager les espaces à proximité des radiateurs

On sous-estime souvent l’importance de bien dégager les espaces devant les radiateurs, mais il s’agit d’un moyen important pour réaliser des économies sur votre facture de chauffage. 

Dans la plupart des cas, les radiateurs doivent disposer d’un espace libre de 10 à 20 cm sur les côtés, et de 40 à 50 cm sur l’avant pour diffuser la chaleur de façon optimale. Un bon critère est de toucher les meubles à la main. S’ils vous semblent chauds, c’est probablement qu’ils sont trop proches d’un radiateur et qu’ils absorbent une partie importante de la chaleur. 

Évitez également de poser des objets sur vos radiateurs puisque cela peut conduire à les encrasser. L’accumulation de poussière représente là encore une perte d’énergie. 

8 . Entretenir sa chaudière, une source d’économie de chauffage

L’entretien annuel de la chaudière est obligatoire pour les propriétaires. Il s’agit d’une obligation légale. Elle présente un coût, d’environ 100 € par an. Cet impératif vise à prévenir les intoxications au monoxyde de carbone, un gaz incolore et inodore mortel. Malgré le prix, faire entretenir sa chaudière permet aussi de réaliser des économies. En effet, cela aide votre chauffage à rester performant et à éviter la surconsommation. Comme l’explique Engie, vous pourrez faire jusqu’à 12% d’économies de chauffage avec un entretien

Cela représente 199,2 € de gagnés sur la facture. Pour trouver ce chiffre, nous nous sommes basés sur une facture de chauffage moyenne annuelle de 1661 € (source : Ademe). Et c’est sans compter les économies en réparation et en maintenance en cas de panne ! Une chaudière bien entretenue à 5 fois moins de chance de tomber en panne. 

Bon à savoir : 

Profitez de la révision de la chaudière pour faire vérifier le chauffe-eau. Même si l’entretien n’est pas obligatoire, il permet d’éviter le dépôt de tartre et prolonge la durée de vie de votre équipement.

En résumé : 

Pour faire des économies de chauffage, il faut : 

  • Améliorer l’isolation du logement ; 
  • Choisir le bon système de chauffage ; 
  • Adapter la température à vos pièces et heures de présence dans la maison à l’aide d’un thermostat programmable ; 
  • Penser à aérer et renouveler l'air intérieur ; 
  • Entretenir vos équipements permet d’engager des économies sur la longue et la courte durée. 
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.