Image
illustration hello spring
Rédigé par Matthieu H. - À jour le À jour le 20/07/2021

Avril : quand arrêter le chauffage pour ne pas surconsommer ?

Les beaux jours reviennent et avec cela un besoin en chauffage qui s’amoindrit. Lorsque les températures extérieures remontent on finit par éteindre la chaudière. Quand doit-on arrêter le chauffage en avril pour ne pas surconsommer ? Y-a-t-il une date légale ? Comment bien éteindre le chauffage en prévision de l’été ? Monexpert fait le point.

Quelle est la bonne date pour arrêter le chauffage ?

Il n’y a pas de date officielle pour couper sa chaudière à gaz ou au fioul ou éteindre ses radiateurs électriques. Chaque consommateur est libre de choisir quand il allume et éteint son chauffage. Mais quel est le meilleur moment pour arrêter son chauffage afin de ne pas surconsommer inutilement ?

Arrêt des chauffages collectifs au 15 avril

Traditionnellement dans les immeubles d’habitation, la période de chauffe est comprise entre le 15 octobre et le 15 avril. Cette période ne relève pas de la loi. Elle relève de la pratique puisque les températures baissent souvent dès la mi-octobre et que le climat redevient clément aux alentours de la mi-avril.

La réglementation n’impose pas de date d’arrêt du chauffage. En revanche, le code de la construction fixe des seuils minimaux de température :

  • Dans les logements construits dès juin 2001, la température minimale doit être de 18°C 
  • Dans les immeubles plus anciens, la température minimale est portée à 19°C.
température idéale pièce à vivre


C’est pourquoi, l’arrêt de la chaudière intervient généralement lorsque les températures extérieures le permettent. Notez que des gelées et baisses des températures peuvent parfois avoir lieu jusque début mai. N’éteignez donc pas trop tôt votre appareil de chauffage.

Adapter le chauffage en fonction de la météo

Avant d’arrêter définitivement le chauffage, vous pouvez commencer par baisser la température de consigne. Cela vous évitera de devoir rallumer la chaudière en cas de nouvelle diminution des températures. En effet, rallumer la chaudière après l’avoir éteinte entraîne une surconsommation de gaz naturel ou de fioul. Il vaut mieux adopter une période de transition au cours de laquelle vous réduisez progressivement le chauffage.

Si votre chaudière est équipée d’une sonde extérieure et d’un régulateur, elle ajustera automatiquement la température du circuit d’eau chaude.

Sinon, il vous faudra adapter manuellement la température. Comme le précise le fournisseur de gaz historique Engie « Si en période hivernale, on conseille de régler la température de l’eau du circuit de chauffage sur 70°C (si l’habitation est très bien isolée, 60°C suffisent), au printemps et en automne, 60°C suffisent. ».

Arrêter le chauffage : les bonnes pratiques

Vient le moment d’éteindre complètement le chauffage. Pour cela, il faudra commencer par passer votre chaudière en mode été. Ensuite, vous pourrez procéder à la visite annuelle de la chaudière.

Passer sa chaudière en mode été

Éteindre sa chaudière revient à la passer en mode été. Pour cela, il suffira simplement d’appuyer sur le bouton :

Pour éviter les risques de brûlures (et de légionellose, si votre chaudière est équipée d’un réservoir) il faudra régler la température de la production d’eau chaude entre 50° et 60° Celsius.

Le printemps une bonne saison pour l’entretien de la chaudière

Le printemps est une saison idéale pour procéder à l’entretien annuel de votre chaudière. En effet, aux mois d’avril-mai, l’agenda des chauffagistes est généralement moins rempli. Ils peuvent procéder à une intervention plus rapidement.

D’autre part, le printemps marque la fin de la période de chauffe. La chaudière vient de terminer son cycle et il peut être bon de la faire vérifier juste après pour prévenir les dysfonctionnements et éviter les pannes en hiver. Votre chauffagiste pourra également faire le point avec vous sur l’état de la chaudière et vous indiquer s’il est nécessaire de la remplacer.

Pour rappel, l’entretien annuel des chaudières à combustible fait partie des obligations légales des particuliers. Encadrée par le décret n°2009-649 du 9 juin 2009, elle incombe au propriétaire-occupant ou au locataire. Elle a lieu une fois par an à la date que vous désirez. Cette visite donne lieu à une attestation qu’il faudra remettre à votre assureur.

💡 Bon à savoir :
Le printemps et l’été sont des saisons idéales pour entamer des travaux sur le chauffage. Si votre chaudière est vieillissante, il peut être intéressant de la remplacer afin de faire des économies d’énergie. Afin de faire baisser le montant du chantier, vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation énergétique (MaPrimeRenov’, Prime Energie Monexpert, etc.) pour installer un système de chauffage écologique (chaudière gaz à haute performance énergétique, chaudière biomasse, etc.).

Image

Vous souhaitez faire des économies de chauffage ? Allégez le coût de vos travaux en demandant votre Prime Énergie Monexpert. La demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

📋 En résumé :

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.