Image
Rédigé par Juliette S. - À jour le À jour le 15/06/2021

87% des acheteurs immobiliers souhaitent disposer d'un logement économique et écologique

Avant 1974, les réglementations thermiques n'existaient pas. Peu d'acheteurs se posaient la question des performances énergétiques et environnementales de leur logement. Aujourd'hui, la situation est toute autre selon une étude Opinion Way menée pour le site Seloger.com, 87 % s'intéressent à l'efficacité énergétique de leur futur bien. Monexpert revient sur cette enquête et les chiffres clés qui en découle. 

Le DPE, un document qui prend de l'ampleur 

Le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) est un document aujourd'hui obligatoire pour mettre à la vente ou à la location un bien immobilier. Ce diagnostic est caractérisé par deux éléments :

  • l'étiquette énergie, notée de A à G qui indique les consommations d'énergie du logement. Plus l'on s'approche de A, plus le logement est économe. A l'inverse, les logements F et G sont considérés comme particulièrement énergivores. On les appelle "passoires thermiques". 
  • l'étiquette climat, également notée de A à G, qui présente les rejets de gaz à effet de serre (GES) du logement. Une étiquette A témoigne d'un bien écologique, une étiquette G d'un bien polluant. 

Pour le moment le DPE est purement informatif. Mais cela a vocation à changer. Au 1er juillet 2021, le DPE devient opposable. Qu'est-ce que cela veut dire ? Que si le DPE est erroné, l'acquéreur peut poursuivre en justice le vendeur. 

Aujourd'hui, 80% des acheteurs regardent le DPE avant de visiter un bien. 23% des personnes en recherche d'un achat sont mêmes disposées à renoncer à une transaction si le DPE est trop bas. 

Les travaux de rénovation énergétique, un levier pour rendre sa maison plus écologique 

Si les Français s'intéressent aux caractéristiques environnementales des logements, ils n'ont pas peur de se frotter aux travaux. 82% des futurs propriétaires se disent prêts à engager des travaux. 

Les travaux de rénovation énergétique, comme l'isolation ou encore le changement d'un système de chauffage permettent de diminuer les déperditions thermiques. Ce faisant, on fait baisser les besoins énergétiques du logement. Mécaniquement, la facture de chauffage recule et on gagne en confort thermique. 

De nombreux ménages peuvent profiter d'aides à la rénovation thermique. Mais tout le monde ne le sait pas. A l'heure actuelle, 51% des consommateurs sont informés qu'il existe des aides. 

Globalement, les plus informés restent les investisseurs locatifs. 61% des personnes souhaitant investir dans la pierre pour louer savent qu'ils peuvent bénéficier d'aides. A l'inverse, 49% des acquéreurs désirant acheter une résidence principale connaissent les systèmes d'aides. C'est moins de la moitié.

Quelles sont les principales aides auxquelles vous pouvez prétendre ? 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Mise en place dans le cadre du dispositif CEE (Certificat d’Économies d’Énergie), la Prime Énergie Monexpert est ouverte à tous (propriétaires, bailleurs et locataires).

Cette prime permet d'engager des travaux : 

Son montant dépendra : 

  • des travaux à réaliser 
  • de vos revenus

Elle peut concerner les résidences secondaires. 

Image

Vous cherchez à faire des économies d'énergie en rénovant votre logement ? Allégez le coût de vos travaux en demandant votre Prime Énergie Monexpert: elle est gratuite, sans engagement et ouverte à tous

🔹 MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ a remplacé le Crédit d'impôt pour la Transition Energétique (CITE). Tout le monde peut y prétendre mais seuls 48% des Français le savent, d'après l'étude d'Opinion Way. 

Distribuée par l'ANAH,  cette aide bénéficie d'une possibilité de cumul avec la Prime Énergie Monexpert. On peut la demander pour des logements construits depuis plus de 2 ans qui servent de résidences principales. 

Son montant dépend : 

  • de votre revenu fiscal de référence 
  • de votre lieu de résidence
  • des travaux menés  

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

 

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 10 000 € 4 000 € 14 000 €
Chauffe-eau solaire 4 000 € 240 € 4 420 €
Chaudière à gaz très haute performance 1 200 € 1 200 € 2 400 €
Isolation des combles perdus - 20 €/m² 20 €/m²
Isolation des planchers bas - 20 €/m² 20 €/m²

 

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Chauffe-eau solaire 3 000 € 126 € 3 126 €
Chaudière à gaz très haute performance 800 € 1 200 € 2 000 €
Isolation des combles perdus - 20 €/m² 20 €/m²
Isolation des planchers bas - 20 €/m² 20 €/m²

 

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Chauffe-eau solaire 2 000 € 120 € 2 120 €
Chaudière à gaz très haute performance - 600 € 600 €
Isolation des combles perdus - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation des planchers bas - 10 €/m² 10 €/m²

 

Travaux pour les revenus élevés (MaPrimeRénov' Rose)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés - 2 500 € 2 500 €
Chauffe-eau solaire - 120 € 120 €
Chaudière à gaz très haute performance - 600 € 600 €
Isolation des combles perdus - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation des planchers bas - 10 €/m² 10 €/m²

Image
logo-monexpert-prime

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

🔹 L'écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L'éco-PTZ est un prêt sans intérêts d'un montant maximal de 30 000 € remboursable sur 15 ans. Il est cumulable avec MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert. Il permet d'engager des travaux sur un logement principal construit depuis plus de 2 ans. Pour en bénéficier, vous devez demander auprès d'une banque partenaire de l'Etat. 

🔹 Le "Prêt Accession" d'Action Logement

Les salariés d'une entreprise privée peuvent disposer du prêt d'Action Logement. Il concerne les consommateurs qui veulent acquérir un bien à rénover. D’un montant maximal de 40 000 €, ce crédit bénéficie d’un taux d’intérêt de 0,5%

Pour le demander vous devez acquérir un bien avec une étiquette énergie entre A et E ou engager des travaux permettant de quitter l’état de passoire thermique (étiquette F ou G du DPE).  

📋 En résumé : 

  • Les Français sont de plus en plus sensibles à l'écologie et souhaitent opter pour des logements peu énergivores ; 
  • Le DPE prend de l'importance aux yeux des ménages qui veulent acquérir une maison plus écologique ;
  • Les consommateurs peuvent faire des travaux de rénovation pour faire baisser leur facture de chauffage ; 
  • Des aides à la rénovation énergétique permettent de rénover leur futur bien à moindre frais. 
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.