Image
budget-renovation-francais
Rédigé par Juliette S. - À jour le 22/08/2022

Travaux de rénovation énergétique : les Français prêts à allouer 3 400 € par an

De plus en plus de ménages souhaitent améliorer les performances thermiques de leur logement. En effet, selon l'institut de sondages Odoxa, les Français seraient disposés à investir 3 400 € par an dans leur logement pour réaliser des travaux de rénovation énergétique. Comment optimiser son budget rénovation ? 

Les Français de plus en plus convaincus par la rénovation énergétique

Le logement occupe une place centrale dans la vie des ménages. Et beaucoup souhaitent engager des travaux de rénovation thermique. Il s'agit de travaux sur l'isolation ou sur les équipements de chauffage ou de production d'eau chaude sanitaire. Selon le baromètre Qualit'ENR 2022, "face à la crise, plus d'1 Français sur 3 envisagent de s'équiper en EnR [équipements fonctionnant aux énergies renouvelables] pour le chauffage, l'eau chaude et l'électricité de leur foyer."

En effet, en réalisant des travaux de rénovation énergétique, on peut améliorer son confort thermique et réduire ses factures de gaz et d'électricité. La Fondation Abbé Pierre estime qu'un logement rénové permet d'induire jusqu'à 60% d'économies d'énergie à l'année.

Travaux de rénovation : un budget conséquent 

Les Français sont disposés à mettre 3 400 € dans la rénovation de leur logement l'an prochain. A lui seul, ce budget ne permet souvent pas d'envisager des travaux de rénovation globale. Pour cela, il faut prévoir entre 400 € et 600 € par mètre carré environ

Ainsi d’après le site spécialisé en immobilier Pap.fr, pour passer d'une passoire thermique classée G au diagnostic de performance énergétique (DPE) à un logement classé B ou C, un foyer doit mobiliser 15 000 €, en moyenne.

Les solutions pour optimiser le budget travaux

Les aides à la rénovation

Pour minimiser son budget travaux, il est possible de demander des aides à la rénovation énergétique. Certaines sont ouvertes à tous les ménages, comme MaPrimeRénov' ou la Prime Énergie Monexpert. En les cumulant, il est possible d'avoir un reste à charge très faible. 

Par exemple, grâce au cumul des aides, un foyer qui souhaite remplacer une chaudière à fioul par une chaudière à bois en peut bénéficier d'une aide allant jusqu'à 11 295 €.

L'accompagnement aux travaux

Toutefois, pour optimiser au mieux son budget et améliorer l'efficacité énergétique du logement, le mieux reste de réaliser les travaux dans le bon ordre. Pour cela, il convient de faire appel à un spécialiste de la rénovation comme Monexpert.

Comme le souligne Roselyne Conan, directrice générale de l'Anil « Dans un projet de rénovation énergétique, le plus important c'est d'être accompagné ». Grâce à un accompagnement personnalisé, le ménage peut : 

  • déterminer un plan de travaux adéquat 
  • obtenir les aides à la rénovation 
  • trouver un ou des professionnels RGE (Reconnu garant de l'environnement) dans un cercle à proximité de chez lui. 

Seul Monexpert vous propose :

⭐ une vérification de votre devis avant engagement des travaux
⭐ une protection juridique gratuite
⭐ un versement de la prime en 5 à 10 jours seulement

Je demande ma prime

📋 En résumé : 

  • Les Français sont prêts à dépenser 3 400 € de travaux de rénovation énergétique dans les 12 mois à venir pour améliorer leur logement
  • Un logement bien rénové s'accompagne d'un plus grand confort mais aussi de factures énergétiques réduites 
  • Pour minimiser le budget travaux, il est possible de demander des aides à la rénovation
  • Pour réaliser les travaux de manière efficace, rien ne vaut un accompagnement.
Image
question-prime-energie

❓ Questions fréquentes

Est-il obligatoire de rénover une passoire thermique ?

Non, mais c'est conseillé. En effet, dès le 1er janvier 2023, les propriétaires-bailleurs feront face à une interdiction de location pour les logements classés G au DPE. Cette interdiction s'imposera aux logements classés F en 2028. 

En général, il est conseillé de procéder aux travaux dans l'ordre suivant : 

  1. Isolation 
  2. Changement du dispositif de chauffage 
  3. Installation d'un système de régulation du chauffage 
  4. Ajout d'une ventilation. 

Toutefois, chaque logement reste unique. Le plus simple est de faire réaliser un audit thermique pour adapter le plan de travaux à votre maison ou appartement. 

La réalisation d'un audit thermique sera d'ailleurs rendue obligatoire dès le 1er avril 2023 pour la mise en location ou la vente d'une passoire thermique.

Cela dépend de votre projet immobilier. Toutefois, il peut s'avérer intéressant d'acheter une maison ancienne considérée comme une passoire thermique. Avec un prix inférieur à l'achat, il sera possible de la valoriser en réalisant des travaux de rénovation. C'est positif dans une optique d'occupation puis de revente ou dans une optique d'investissement locatif. 

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.

Avez-vous trouvé votre réponse ?