Image
confiance artisan
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 21/10/2021

Certification RGE : les changements attendus pour 2021

La certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est un gage d’expertise en matière de travaux d’efficacité énergétique. C’est la raison pour laquelle, il est obligatoire de faire appel à des professionnels RGE pour bénéficier des aides à la rénovation énergétique. Pourquoi le label va-t-il être renforcé ? Quels sont les changements attendus en 2021 ? Monexpert vous dit tout dans cet article.

Qu’est-que la certification RGE ?

La certification RGE est octroyée à des professionnels du bâtiment dont l’expertise en matière de travaux d’efficacité énergétique est reconnue dans un domaine spécifique, comme par exemple:

Il s’agit d’une certification obtenue pour un cycle de 4 ans. Pendant cette période, l’artisan peut faire l’objet de contrôles pour assurer l’application des exigences requises dans le cadre de travaux de rénovation énergétique. À la fin du cycle de 4 ans, il doit passer un audit pour pouvoir obtenir le renouvellement de sa certification RGE.

En tant que particulier, ce label vous aide ainsi à reconnaître les artisans et les entreprises formés et sensibilisés aux économies d’énergie. Le label RGE est également incontournable lorsque vous souhaitez bénéficier d’une aide financière lors de vos travaux de rénovation.

Certification RGE : les changements attendus

Les certifications RGE font l’objet d’une nomenclature. Cette nomenclature évolue en 2021. Comme l’explique l’Ademe « Dans un objectif de précision et de clarification, le nombre de « domaines RGE » passe de 12 à 19. ». En effet, certains domaines étaient jugés trop larges. L’Ademe prend l’exemple de l’isolation du toit. Auparavant, il n’existait qu’un seul domaine alors même qu’isoler un toit par l’extérieur ne demande pas du tout les mêmes compétences qu’une isolation des combles perdus. 

À cette occasion, l’organisme a présenté plusieurs changements attendus pour la certification RGE :

  • La nomenclature des travaux évolue et passe de 12 à 19 domaines 
  • Certains domaines seront désignés « critiques » (l’isolation des planchers de combles perdus, l’isolation des planchers sur local non chauffé, l’installation d’équipements de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois ou autre biomasse, l’installation d‘appareils indépendants de chauffage et de pompe à chaleur). 
  • Les contrôles des entreprises RGE seront plus réguliers, notamment dans les domaines de travaux dits « critiques » où deux audits seront réalisés (au lieu d’un seul).
  • Pour les entreprises ne respectant pas les règles du label RGE, une suspension du label pourra être envisagée en attendant un stage de remise à niveau.
  • Les entreprises qui s’autoproclament RGE alors qu’elles ne le sont pas pourront aussi faire l’objet de sanctions (interdiction de présenter un dossier, inéligibilité pour une période de 6 mois ou 1 an…).

Bon à savoir :

Vous avez commencé les démarches pour la Prime Énergie Monexpert ou MaPrimeRenov’ en 2020 ? C’est donc l’ancienne nomenclature qui s’applique même si les travaux se poursuivent en 2021. En revanche, pour des demandes faites à partir du 1er janvier 2021, ce sont les nouvelles certifications RGE qui doivent être prises en compte. Pensez bien à vérifier cela avant de lancer le chantier.

Pourquoi la certification RGE se renforce ?

Certaines entreprises de travaux peu scrupuleuses emploient des méthodes abusives. Notamment dans leur démarchage, certaines prétendent disposer du label RGE alors qu’il n’en est rien. Se posent alors deux problèmes : 

  • Les travaux peuvent alors manquer de sérieux et les économies d’énergie promises ne sont pas au rendez-vous ; 
  • Les ménages doivent payer le montant du chantier plein pot. En effet, l’absence de certification RGE entraine l’impossibilité de prétendre aux aides.

S’en suivent alors de longues procédures visant à régler les litiges travaux.

D’autres font croire aux particuliers que les travaux de rénovation sont obligatoires. Le renforcement du label RGE vise donc à lutter contre les arnaques dont sont parfois victimes les particuliers qui souhaitent réaliser des économies d’énergie.

À ce propos, sachez que le démarchage téléphonique en matière de rénovation thermique n’est plus autorisé par la loi. Si une entreprise vous appelle pour vous proposer de réaliser des travaux de rénovation chez vous, préférez raccrocher.

Comment trouver le bon artisan RGE ?

Il existe des artisans RGE partout en France. Pour trouver le meilleur artisan non loin de chez vous, vous pouvez faire appel à un professionnel partenaire de Monexpert. En effet, Monexpert Rénovation Énergie est signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Energétique). Vous serez sûr de tomber sur un entrepreneur de confiance ! 

Outre le choix du professionnel, nos équipes sont à votre disposition gratuitement pour vous aider et vous guider dans toutes les démarches liées à votre projet de rénovation énergétique (types de travaux préconisés, informations sur les aides financières disponibles, analyses des devis proposés par les artisans, accompagnement dans toutes les étapes de vos demandes d’aides financières…).

Image
logo monexpert

Notre plateforme en ligne vous aide à choisir un artisan qualifié et certifié RGE dans le domaine de vos futurs travaux. Avec Monexpert, profitez ainsi de l’expertise de nombreux professionnels certifiés réunis sur notre annuaire RGE

En résumé : 

  • Faire appel à un professionnel RGE permet de bénéficier des aides à la rénovation énergétique. Vous pouvez choisir de faire appel à un artisan membre du réseau Monexpert ; 
  • La certification RGE évolue. On passe de 12 à 19 domaines de travaux d’efficacité énergétique ;
  • Les contrôles de chantiers et de certifications RGE seront renforcés dans le but de protéger les consommateur
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.