Image
une femme devant un ventilateur par temps de canicule
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 13/07/2021

Comment rafraîchir sa maison pendant la canicule ?

Avec l’arrivée de la canicule, il est important de se protéger contre la chaleur. Vous souhaitez trouver un moyen de rafraîchir votre habitation ? Faut-il privilégier le climatiseur, le ventilateur ? Quel est le bon équipement à adopter ? Monexpert vous aide à y voir plus clair dans cet article.

Canicule : que faire pour avoir moins chaud chez vous ?

Climatisation, ventilateur, rafraîchisseur d’eau… Ces équipements peuvent s’avérer très utiles lors des périodes de forte chaleur. Découvrez notre comparatif entre ces différents appareils pour savoir lequel choisir.

🔹 Opter pour la climatisation

Gourmand en énergie, mais particulièrement efficace, le climatiseur est idéal si vous vivez dans une région où les épisodes de forte chaleur sont très fréquents. Il permet de se protéger contre la canicule.

Comment fonctionne une climatisation ?

Pour vous apporter de l’air plus froid, le climatiseur assure le renouvellement de l’air ambiant. C’est-à-dire qu’il aspire l’air chaud de vos pièces pour le remplacer par un air plus frais, refroidi dans son circuit au contact d’un fluide frigorigène. Il fonctionne en fait sur le même principe qu’un réfrigérateur. 

On distingue plusieurs types de système d'air conditionné :

  • Le climatiseur monobloc, qu’il soit mural ou mobile, s’installe à l’intérieur de la pièce que vous souhaitez rafraîchir. Parce qu’il intègre d’une gaine d’évacuation, il est nécessaire d’installer votre climatiseur monobloc à proximité d’une fenêtre ou d’une porte reliée à l’extérieur de votre habitation.
  • Le climatiseur split comprend quant à lui deux unités (une à l’intérieur de votre logement et une à l’extérieur). Très performant et plus esthétique, il est aussi plus silencieux. Ces systèmes peuvent même être réversibles pour servir de chauffage l’hiver. On parle alors de Pompe à Chaleur (PAC) réversible.  Cependant, il convient de noter que les climatiseurs split sont plus onéreux, plus énergivores et nécessitent une révision annuelle.

Combien coûte un climatiseur ?

Selon le type de climatiseur (monobloc, split…) et les fonctionnalités offertes par ce dernier, votre appareil peut vous coûter entre 350 et 2000 €, en moyenne.

Combien consomme un système de climatisation ? 

Outre le prix d'achat, il faut mesurer l'impact de la climatisation sur la facture d'électricité. Pour cela, il faut réaliser le calcul suivant : 

Puissance de l’appareil en kW x durée d’utilisation en minutes / 60 = Consommation en kiloWatts heures (kWh).

Ainsi, pour un climatiseur d'une puissance de 4 kW utilisé 4 heures sur la journée, on consomme 16 kWh d'électricité. Au Tarif Bleu d'EDF, le tarif réglementé de l'électricité en option base avec un kWh est facturé 0,1582 €. Cela représente une consommation de 2,53 € par jour. Sur 60 jours d'été, cela constitue une hausse de 151,8 € sur la facture d'électricité. 

🔹 Choisir un ventilateur

Installé sur un pied, une colonne ou au plafond, le ventilateur est une solution économique pour se protéger de la chaleur.

Comment marche un ventilateur ?

Alimenté grâce à l’électricité, le ventilateur brasse l’air ambiant grâce à la rotation de ses pales. L’air soufflé par l’appareil vous apporte alors une sensation de fraîcheur immédiate alors même que la température de votre pièce ne diminue pas. Aujourd’hui on trouve des ventilateurs sans pales visibles qui sont généralement moins bruyants, plus performants, plus sécurisants, mais aussi plus coûteux.

Il existe aussi des ventilateurs 2-en-1 tels que :

  • Le ventilateur brumisateur, aussi appelé « ventilateur à eau », qui vous aide à baisser la température de votre pièce en diffusant des gouttelettes d’eau lors de la ventilation.
  • Le ventilateur purificateur d’air qui permet de filtrer les particules présentes dans l’air ambiant pour projeter un air frais et purifié en même temps.
Le saviez-vous ?
Il est vivement recommandé de ne pas dormir avec un ventilo allumé. Bien qu’il puisse vous aider à mieux vous endormir, il risque d’assécher vos sinus et votre gorge. Vous pourriez alors vous réveiller avec le nez bouché, des maux de tête, mais aussi des crampes. Si vous souhaitez tout de même vous endormir avec de l’air frais, optez à la rigueur pour un ventilateur avec minuterie.

Combien coûte un ventilateur ? 

Un ventilateur coûte généralement entre 40 et 400 €. Cet écart de prix s’explique par les nombreuses caractéristiques qui peuvent différencier les produits (ventilateur avec ou sans lame, pose sur pied ou en colonne, ventilateur 2-en1, minuterie…). 

Combien consomme un ventilateur ? 

Le ventilateur est bien moins énergivore que la climatisation. Mais, il consomme tout de même de l'électricité. La puissance d'un ventilateur est en général de 45 W soit, 0,45 kW. On refait le même calcul que pour le climatiseur afin de pouvoir comparer :

Puissance de l’appareil en kW x durée d’utilisation en minutes / 60 = Consommation en kiloWatts heures (kWh).

Avec un ventilateur d'une puissance de 0,45 kW utilisé 4 heures sur la journée, on consomme 1,8 kWh d'électricité. Au Tarif Bleu d'EDF, cela représente une consommation de 0,28 € par jour. Sur 60 jours d'utilisation, cela se traduit par 17,08 € supplémentaires sur la facture d'électricité. 

🔹 Choisir le rafraîchisseur d’air

Plus efficace qu’un ventilateur et plus économique que le climatiseur, le rafraîchisseur d’air peut être une très bonne alternative en cas de canicule. Il s’agit d’un équipement sans système d’évacuation qui est généralement mobile et sur roulettes pour faciliter son déplacement. 

Un rafraîchisseur d’air : comment ça marche ?

Pour faire baisser la température de votre pièce, le rafraîchisseur d’air aspire l’air chaud qui passe ensuite dans un filtre humidifié grâce à un réservoir d’eau (ou de glaçons). Avec l’évaporation de l’eau, l’appareil souffle alors un air froid qui permet de rafraîchir votre pièce d’environ 5°C.

Combien coûte un rafraîchisseur d’air ?

Le prix d’un tel équipement dépend de sa capacité, de la surface à rafraîchir, du débit d’air et des fonctionnalités offertes par le modèle (nombre de vitesses, minuteur, gestion par télécommande…). Comptez en moyenne entre 50 et 200 € pour un appareil de ce type.

Consommation et impact sur la facture d'électricité ?

Le rafraîchisseur d'air est un bon compris entre le ventilateur et le climatiseur. Un rafraîchisseur d'air d'une puissance de 70 W, utilisé 4 heures consommera 2,8 kWh. Cela représente 0,44 € sur la facture d'électricité. Pour une utilisation sur 60 jours, il faudra alors compter 26,58 € environ.  

👉 Climatiseur, ventilateur et rafraîchisseur d'air : comparatif des prix et consommation

Afin de vous aider à faire le bon choix entre ces différents appareils, voici un tableau comparatif :

Comparaison climatiseur, ventilateur et rafraîchisseur d'air 

Appareil Avantages Inconvénients Prix à l'achat Impact sur la facture pour une utilisation de 4 heures par jour pendant 60 jours
Ventilateur

Economique à l'achat

Peu énergivore 

Brassage de l'air

rafraîchissement modéré

40 et 400 € 17,08 €
Rafraîchisseur d'air 

Bon rafraîchissement 

Relativement économique à l'achat

Economique à l'usage 

Pas de renouvellement de l'air intérieur 50 et 200 € 26,58 € 

Climatiseur

Rafraîchissement important

Renouvellement de l'air : limite la pollution intérieure

Cher à l'achat

Très énergivore 

Entretien annuel à prévoir

350 et 2000 € 151,8 €

 

Le rafraîchisseur d'air apparaît donc comme la meilleure option pour lutter contre la canicule. Il est à peine plus cher que le ventilateur, mais il permet de rafraîchir efficacement votre logement lors des fortes chaleurs.

L'isolation clé de la protection contre la canicule

Pour lutter efficacement et durablement contre la chaleur sans faire grimper votre facture d’électricité, pensez à la rénovation de votre habitation. Une bonne isolation de votre logement vous assure en effet plus de confort thermique été comme hiver. Pour une isolation contre la chaleur, il faudra prêter une grande attention au déphasage thermique de l'isolant utilisé. On entend par déphasage thermique la capacité d'un matériau à retenir la chaleur. 

Image

Vous pouvez bénéficier d'aides à la rénovation thermique pour mieux isoler votre maison comme la Prime Énergie Monexpert et MaPrimeRénov'. 

📝 En résumé : 

  • Contre la chaleur, vous pouvez opter pour : 
    • un ventilateur ; 
    • un climatiseur ; 
    • un rafraichisseur d'air. 
  • La climatisation est le système le plus onéreux et le ventilateur le moins cher. Pour allier confort et économies d'énergie, vous pouvez choisir un rafraîchisseur d'air.
  • Pour vous protéger de la chaleur, ne négligez pas l'isolation de votre maison ou appartement. 
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.