Rédigé par Sébastien M. - À jour le À jour le 14/09/2021

Rapport GIEC 2021, comment s'affranchir des énergies fossiles ?

"Il faut décarboner de toute urgence et de manière très radicale nos sociétés et nos économies" ont fait savoir les experts du GIEC dans leur dernier rapport. C'est à cette condition que nous pourrons limiter le réchauffement climatique à 1,5 °C et respecter les accords de Paris. Et pour cela, il faut s'affranchir des énergies fossiles. En effet, ce sont les énergies les plus polluantes, celles qui rejettent le plus de CO2. L'Ademe estime que pour 1kWh d'électricité produite avec du charbon, on émet 1060 grammes de CO2 contre 6 grammes avec l'énergie hydraulique. Réduire son empreinte carbone, cela commence à la maison. Comment éviter l'usage des énergies fossiles à son domicile ? Quelques conseils de Monexpert ! 

Installer un système de chauffage renouvelable 

Le chauffage représente 60% de la facture d’énergie d’un ménage selon l'Ademe. Premier poste de consommation d'énergie, c’est aussi le premier poste de rejet de CO2. 

Pour rendre sa maison plus écologique, on dit au revoir aux systèmes basés sur les énergies fossiles. On remplace sa vieille chaudière à fioul ou à gaz par des systèmes de chauffage basés sur les énergies renouvelables (pompe à chaleur, chauffage au bois, etc.). 

👉 La pompe à chaleur

Une pompe à chaleur (PAC) utilise des calories présentes dans l’air ou dans les sols pour créer de la chaleur. On distingue :

  • La PAC air / air qui pompe les calories de l’air extérieur pour les chauffer et diffuser le chauffage par soufflage dans la maison ;
  • La PAC air / eau qui utilise l’air extérieur pour chauffer le circuit d’eau chaude rattaché aux radiateurs ou à un plancher chauffant ;
  • La PAC géothermique qui utilise les calories du sol (géothermie) ou des nappes phréatiques pour chauffer le circuit d’eau chaude de votre maison,

La pompe à chaleur, si elle est écologique, est également économique. Elle permet de faire baisser la facture de chauffage. 

👉 Le chauffage au bois 

Le bois est l'énergie de chauffage la moins chère. À titre d'exemple, l'Ademe estime qu'une facture de chauffage annuelle au bois est de 811 € contre 1927 € pour le fioul

Pour chauffer votre maison ou appartement au bois, vous avez plusieurs options : 

  • la chaudière biomasse (à bûches ou à granulés). Elle fait office de chauffage central en chauffant le circuit d'eau chaude des radiateurs du logement ; 
  • les poêles à bois. Il s'agit de chauffages qui entrent en complémentarité avec des radiateurs électriques. Ils permettent de chauffer une pièce à vivre à moindre coût. 

Sachez que les PAC et le chauffage au bois permettent de bénéficier d'aides à la rénovation thermique (MaPrimeRénov', La Prime Énergie Monexpert, etc.). Vous pouvez donc les faire installer avec un prix réduit ! 

Renforcer l’isolation pour diminuer sa consommation de chauffage 

Avant de changer d'équipement de chauffage, il faudra penser à renforcer l'isolation de votre logement. Vous éviterez ainsi des déperditions thermiques

Produire de l’eau chaude avec les énergies renouvelables 

L'eau chaude représente environ 12% de la facture d'énergie. Dans une optique de lutte contre le réchauffement climatique, on peut avoir recours aux énergies vertes pour chauffer l'eau.

👉 Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) 

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est un ballon d'eau chaude classique agrémenté de panneaux solaires thermiques. Ces panneaux viennent chauffer le réservoir pour produire de l'eau chaude. Ils garantissent 60% à 80% des besoins du foyer, en moyenne

Lorsque le soleil ne brille plus, une résistance électrique s'allume pour réchauffer l'eau de la cuve. Les ménages peuvent donc avoir de l'eau chaude à toutes les heures du jour et de la nuit.

👉 Le chauffe-eau thermodynamique 

Le chauffe-eau thermodynamique est un cumulus sur lequel on a greffé une PAC. Il récupère les calories de l'air extérieur pour chauffer le ballon. Lorsque les besoins en eau chaude sanitaire sont plus importants, une résistance électrique s'enclenche. 

Ces deux systèmes permettent également de bénéficier des aides à la rénovation thermique

Installer des panneaux solaires photovoltaïques sur son toit : l’autoconsommation

L'autoconsommation solaire consiste à installer des panneaux photovoltaïques sur le toit de sa maison. On peut ainsi produire et consommer son électricité. De cette manière, on bénéficie d'électricité verte produite en circuit court. 

Lorsque l'on s'absente de la maison, l'électricité produite n'est pas perdue. Le surplus peut être vendu à EDF en obligation d'achat (OA solaire). 

Chez Monexpert, bénéficiez d'une prime pour vos travaux d'isolation et de chauffage, la demande est gratuite et sans engagement !

📝 En résumé

  • Le dernier rapport du GIEC nous engage à nous affranchir des énergies fossiles pour lutter contre le dérèglement climatique.
  • Cela passe par une diminution de sa consommation d'énergie. Rendre sa maison plus écologique, c'est participer à la transition énergétique. 
  • Pour cela, on privilégie chez soi les énergies renouvelables pour le chauffage et la production d'eau chaude (pompe à chaleur, chaudière biomasse, chauffe-eau thermodynamique, etc.).
  • On renforce également l'isolation.
  • Ces travaux de rénovation thermique donnent lieu à des aides financières. N'hésitez pas à faire une simulation.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.