Image
construction-re-2020
Rédigé par Juliette S. - À jour le 25/01/2022

RE 2020 : les 5 changements apportés par cette nouvelle norme

La RE 2020 s’applique depuis le 1er janvier 2022. Elle vient remplacer la RT 2012, la réglementation thermique qui est actuellement en vigueur. Elle concerne exclusivement les constructions neuves, qu’il s’agisse de maisons individuelles, de logements collectifs, de bâtiments tertiaires ou destinés à des bureaux ou l’enseignement. Elle vient renforcer avec de nouvelles exigences les principes de sobriété, d’efficacité énergétique et du recours aux énergies renouvelables. Zoom sur les 5 changements que cette réglementation vient apporter.

Les 5 nouvelles exigences de résultat à obtenir et les nouveaux calculs

Le texte du décret du 31 juillet 2021 vient fixer les nouveaux critères de performance énergétique et environnementale que vont devoir respecter les bâtiments neufs et extensions, grâce à l’introduction de 5 exigences de résultat. Ces exigences ont leur propre indicateur de mesure. 

1. Optimiser la conception énergétique du bâti (indicateur Bbio)

Le Bbio ou Besoin Bioclimatique est un indicateur qui représente le besoin en énergie d’un bâtiment pour être à une température confortable, ni trop haute, ni trop basse. Avec la RE 2020, le seuil maximal du besoin bioclimatique des logements est abaissé de 30 % en moyenne, par rapport aux exigences de la RT2012. 

2. Limiter la consommation d’énergie primaire (Cep)

Le Cep ou Coefficient d’Énergie Primaire permet de calculer la quantité d’énergie primaire nécessaire pour couvrir les besoins du bâtiment en énergie pour le chauffage, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire, et l’éclairage. Afin de limiter la consommation de cette énergie, le but est d’avoir un coefficient aussi bas que possible.

3. Limiter l’impact sur le changement climatique : l'interdiction des chaudières à gaz

L’IC Énergie ou Indice Carbone énergie permet de calculer comment l’énergie utilisée va avoir un impact sur l’environnement. Afin d’avoir cet indicateur le plus bas possible, et atteindre la neutralité carbone, la RE2020 prévoit une sortie progressive des énergies fossiles d’ici 2025.

Ainsi, le seuil maximal d’émissions de GES est désormais fixé à 4 kgCO2/m²/an pour les maisons individuelles et 6,5 kgCO2/m²/an pour les logements collectifs – ce qui est impossible avec un chauffage gaz ou fioul.  Bien que la RE 2020 n'interdise pas formellement les chaudières à gaz, les nouveaux seuils d'émissions de GES finiront par exclure définitivement ce mode de chauffage devant opter pour des solutions alternatives comme : 

4. La réduction de l’impact environnemental des composants du bâtiment (IC Construction)

L’IC Construction ou Indice Carbone Construction permet de refléter l’impact sur le changement climatique des produits et équipements de construction, et de leur utilisation et mise en œuvre.

Ainsi, la RE 2020 vient encourager l’utilisation de matériaux biosourcés et géosourcés, dans le but de faire diminuer les émissions globales du bâtiment construit. On priorisera donc les isolants écologiques (liège, chanvre, etc.) et les matériaux naturels comme le bois. 

5. La limitation des situations d’inconfort dans le bâtiment en été (DH)

Enfin, la RE 2020 veut protéger les ménages contre la chaleur durant les vagues de canicule. Le texte vient modifier le seuil du DH ou Degré Heure. Ce dernier devra être compris entre 350 DH et 1250 DH (et cela pour toute la France). Ce seuil correspond à une période de 25 jours pendant laquelle le logement atteindrait une température de 30°C le jour et 28°C la nuit.

Ce seuil vise à encourager l’utilisation d'isolants avec un bon déphasage thermique. En complément, on peut s'équiper de solutions de climatisation passive comme les puits climatiques ou les brasseurs d’air.

Bon à savoir : RE 2020 et aides à la rénovation 

La RE 2020 ne va en aucun cas avoir d’effets sur vos droits aux aides à la rénovation énergétique (Prime Énergie Monexpert, MaPrimeRénov', etc.). En effet, la RE 2020 s'applique aux logements neufs et les aides à la rénovation ne concernent que les logements anciens. Ces dernières seront toujours valables pour vos travaux de rénovation, et notamment si vous décidez d’opter pour un chauffage plus économique. 

RE 2020 : Un calendrier d’application progressif 

L’entrée en vigueur de la réglementation était prévue pour janvier 2021, mais à cause de la crise sanitaire actuelle, elle a dû être reportée. Elle s’applique donc depuis le 1er janvier 2022 et concerne progressivement tous les bâtiments neufs dont le permis de construire ou la construction est déposé à partir de 2022.

Un décret du 31 juillet 2021 réorganisant le Code de la Construction et de l’Habitation est venu fixer un calendrier d’application pour le RE 2020, selon la nature des bâtiments :

  • À partir du 1er janvier 2022 : sera concernée la construction de bâtiments ou parties de bâtiments à usage d’habitation
  • À partir du 1er juillet 2022 : sera concernée la construction de bureaux et de bâtiments d’enseignement primaire ou secondaire
  • À partir du 1er janvier 2023 : seront concernées les constructions provisoires, les extensions des bâtiments à usage d’habitation et des bureaux et bâtiments d’enseignement 

📋 En résumé : 

  • La RE 2020 est la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments neufs.
  • Elle devait entrer en vigueur en 2021 mais son application a été reportée pour le 1er janvier 2022 à cause de la crise sanitaire
  • Elle définit 3 priorités :
    • diminuer l’impact sur le climat
    • améliorer les performances énergétiques
    • construire des bâtiments confortables en cas de chaleur
  • Elle induit 5 nouvelles exigences qui se traduisent par la création de 5 nouveaux indicateurs de performance :
    • optimiser la conception énergétique du bâti (indicateur Bbio) 
    • limiter la consommation d’énergie primaire (Cep)
    • limiter l’impact sur le changement climatique de la consommation énergétique (I C Énergie)
    • réduire l’impact environnemental des composants du bâtiment (I C construction)
    • limiter l’inconfort dans les bâtiments en été (DH)
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.

Avez-vous trouvé votre réponse ?