Image
action-logement-aides-renovation
Rédigé par Juliette S. - À jour le 20/01/2023

Action logement, quelles aides pour vos travaux de rénovation énergétique ?

Action Logement est un organisme qui permet aux salariés du privé d’obtenir des aides pour l’achat, la location ou la rénovation d’un logement. À ce titre, il octroie des crédits pour accompagner les ménages dans leurs travaux de rénovation énergétique. Quelles sont les aides d’Action Logement ? Monexpert fait le point.

Action logement : quelles subventions pour la rénovation énergétique ? 

Action logement propose des aides à la rénovation énergétique sous forme de prêt avec des taux intéressants. Quels sont-elles ? 

🔹 Le Prêt travaux amélioration de la performance énergétique

Pour les ménages souhaitant entamer des travaux de rénovation thermique, il est également possible de demander le « Prêt travaux amélioration de la performance énergétique » d’Action Logement. 

Il s’agit d’un prêt pouvant aller jusqu’à 10 000 € et remboursable sur 10 ans. Présentant un taux d’intérêt de 1%, il concerne : 

  • Les salariés du secteur privé non agricole dont l’entreprise dispose d’au moins 10 salariés 
  • Les propriétaires bailleurs ou occupants 
  • Les logements sur le sol français utilisés à des fins de résidence principale
  • Les travaux doivent être éligibles à l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Il s’agit de travaux de rénovation thermique (isolation, changement de chaudière, etc.).

Il permet de financer tout travaux de rénovation énergétique, ainsi que l’installation ou le remplacement de votre installation de chauffage, toujours dans le but de réduire votre consommation énergétique. 

 

🔹 Le Prêt travaux d'amélioration

Le prêt travaux d'amélioration est un crédit sans frais de dossier avec un taux d'intérêt de 1%, dont le montant peut s’élever jusqu’à 10 000 € remboursables sur 10 ans. Il sert à mener des travaux de décoration ou d'embellissement. Il permet également de financer les travaux de :

  • rénovation énergétique,
  • de mise aux normes (électricité par exemple)
  • d'adaptation de la maison (adaptation aux personnes en situation de handicap, etc).

Il est réservé aux opérations menées dans une résidence principale

🔹 Le Prêt agrandissement

Il s’agit d’un prêt sans frais de dossier, dont le montant peut s’élever jusqu’à 20 000 € et dont le taux est inférieur à 0,5%. 

Il vise à financer les travaux d’extension ou de transformation des surfaces habitables dans une résidence principale. Il peut être remboursé sous 25 ans. 

🔹 Le Prêt d'adaptation du logement au handicap

Pour les ménages souhaitant adapter leur résidence principale aux personnes à mobilité réduite, il est possible de bénéficier du prêt d'adaptation du logement au handicap. D’un montant maximal de 10 000 €, ce prêt d’Action Logement présente d’un taux d’intérêt de 1%. Remboursable sur 10 ans, il permet d'installer un monte escalier, d'adapter la salle de bain ou de modifier les zones de passage dans les parties communes. 

Comme les autres programmes d'action logement, le prêt est ouvert à tous mais avant tout destiné aux ménages modestes. Comme le précise Action Logement, « Afin de permettre au plus grand nombre de bénéficier de ce prêt, des plafonds de ressources peuvent s’appliquer ». 

🔹 Le prêt copropriétés dégradées

Les ménages qui veulent engager des travaux sur les parties communes de leur résidence peuvent demander le prêt copropriété dégradée.  Il peut aller jusqu'à 10 000 € avec un taux d’intérêt de 1%. Ce prêt peut servir également à financer des travaux voté par le syndic en Assemblée Générale même si vous n'en êtes pas le demandeur. 

Qu'est devenue la prime de 20 000 € pour les propriétaires occupants ? 

Auparavant Action Logement proposait une aide d'un montant maximal de 20 000 €, réservée aux salariés des entreprises privées. Ouverte sous condition de ressources, seuls les ménages modestes pouvaient en bénéficier. Elle a été supprimée. Il n'est donc plus possible d'en bénéficier. 

Zoom sur les aides pour les salariés du secteur agricole

Pour les salariés d’exploitations agricoles souhaitant entreprendre des travaux de rénovation, Action Logement propose certaines offres adaptées. N'hésitez pas à vous renseigner auprès de l'association pour savoir à quelle subvention vous pouvez prétendre. 

Cumuler les aides à la rénovation thermique, est-ce possible ?

Les aides d’Action Logement sont cumulables avec de nombreuses autres aides à la rénovation énergétique. Cela peut vous aider à faire baisser le montant du chantier. Voyons cela ensemble. 

🔹 MaPrimeRénov’ 

MaPrimeRénov’ a été ouverte à tous les ménages depuis le mois d’octobre 2020. Elle permet de prendre en charge une partie de travaux de rénovation thermique chez les particuliers. 

Le montant de la prime est déterminé par : 

  • Le revenu fiscal de référence du ménage 
  • Le type de travaux effectué 
  • Le code postal du logement

Elle concerne les logements : 

  • Situés en France 
  • Construits depuis plus de quinze ans dès le 1er janvier 2022. Pour tout devis signé avant le 1er janvier 2022, le logement doit être construit depuis plus de 2 ans.
  • Utilisés comme résidence principale 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Lancée dans le cadre des Certificats d’Economies d’Énergie (CEE), la Prime Énergie Monexpert permet également de financer des travaux de rénovation thermique. Elle s’adresse à tous les ménages. Elle peut être utilisée pour un logement principal ou une résidence secondaire

Le montant est indexé sur votre niveau de revenus et varie en fonction des travaux entamés (isolation des combles, installation d’une chaudière à haute performance énergétique, etc.).

💸 Boostez vos aides financières

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert pour alléger le coût de vos travaux ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Demander ma prime

🔹 L’Eco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) 

L’Eco-PTZ est un crédit bancaire d’un montant maximal de 50 000 euros. Remboursable sur 20 ans, il présente un taux d’intérêt nul. Il peut être demandé par tous les occupants d’un logement : 

  • construit en France depuis plus de deux ans 
  • qui fait office de résidence principale 

Pour la demander, il suffit de vous tourner vers une banque ayant signé un partenariat avec l’Etat

🔹 Le chèque énergie 

Le chèque énergie est une aide distribuée aux ménages modestes et très modestes. Il est envoyé tous les ans au printemps dans la boîte aux lettres des bénéficiaires. Il peut servir : 

  • à payer une facture d’énergie (gaz, électricité, fioul, etc.) ; 
  • à régler les travaux réalisés par un artisan RGE. 

Son montant oscille entre 48 € et 277 €. Il n’y aucune démarche à faire pour le recevoir. 

🔹 La TVA travaux à taux réduit

Lorsque l'on entame des travaux de rénovation à l'aide d'un professionnel, on bénéficie en plus d’une TVA réduite à 5,5%. Elle est directement appliquée sur les factures.

💡 Bon à savoir : Passez par un professionnel RGE

Le recours à un professionnel RGE est impératif pour demander la majorité des aides à la rénovation thermique. En effet, pour recevoir les aides, passer par un professionnel RGE est obligatoire. Seule la TVA travaux n'y est pas soumise. 

📋 En résumé 

Les aides d’Action Logement peuvent prendre la forme de crédit avec des taux d'intérêt qui oscillent entre 0,5% et 1%.

Il est possible de cumuler les aides d’Action Logement avec les aides à la rénovation thermique. Quelle que soit l’aide demandée, vous devez faire appel à un professionnel RGE pour réaliser vos travaux.

Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Qui a droit à l'aide Action Logement ?

Ces aides sont réservées aux salariés du secteur privé travaillant dans des entreprises d’au moins 10 employés ou du secteur agricole selon les programmes. Les professions libérales ou fonctionnaires ne peuvent y prétendre. 

Pour demander ces aides, vous devrez :

  • compléter le formulaire dédié sur le site d'Action Logement ;
  • compléter le dossier reçu par mail ; 
  • envoyer votre dossier et pièces justificatives à l'agence Action Logement dont vous dépendez. 

Vous pourrez ensuite suivre votre demande sur votre dossier en ligne. 

Oui les caisses d'allocation familiales (CAF) proposent des prêt équipement pouvant monter jusqu'à 2 000 € pour acheter du mobilier ou de l'électroménager. Les ménages modestes peuvent aussi se tourner vers des associations ou entreprises solidaires comme la Banque Solidaire de l'Equipement qui propose des équipements neufs à petits prix pour les familles précaires.

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.

Avez-vous trouvé votre réponse ?