Image
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 06/04/2021

Quels travaux sont éligibles à la Prime Énergie ?

La Prime Énergie Monexpert est une aide à la rénovation énergétique. Elle permet de mener des travaux d’amélioration thermique. Quels sont-ils ? Quels travaux sont éligibles à la Prime Énergie ? Quel est son montant ? Monexpert fait le point. 

Profitez de la prime Énergie pour les travaux d’isolation

En premier lieu, la Prime Énergie permet de prendre en charge des travaux d’isolation. Cela vise à renforcer l’étanchéité de votre logement. Les échanges thermiques sont alors limités et vous gagnez en confort thermique. L’isolation concerne plusieurs parties de votre logement. Voyons cela en détail. 

🔹Isolation des combles et de la toiture 

L’isolation des combles et de la toiture est souvent le premier endroit à isoler dans une maison. En effet, le toit est responsable de 25% à 30% des déperditions thermiques selon l’Ademe. La Prime Énergie permet de prendre en charge les travaux de différents types de toiture : 

  • L’isolation des combles perdus ou aménageables ; 
  • L’isolation des toitures-terrasses. 

Notez que pour bénéficier de la prime énergie, quels que soient les travaux réalisés, il faut passer par un artisan reconnu garant de l’environnement (RGE). En fonction des caractéristiques de votre logement, le professionnel RGE chargé des travaux vous conseillera un isolant plutôt qu’un autre. 

🔹Isolation des murs 

Les parois constituent 20% à 25% des déperditions thermiques. Elles sont donc une surface à isoler pour faire des économies de chauffage. On distingue deux types d’isolation : 

  • L’isolation des murs par l’extérieur qui intervient lors d’un ravalement de façade. On la considère comme plus efficace. Elle est aussi plus chère ;
  • L’isolation des murs par l’intérieur. Elle est plus économique, mais peut faire perdre un peu d’espace. 

Dans les deux cas, ces travaux peuvent être pris en charge en partie par la Prime Énergie Monexpert. 

🔹Isolation des sols 

Enfin, l’isolation des planchers bas et sols peut permettre jusqu’à 10% d’économies sur la facture de chauffage. Elle peut être réalisée : 

  • Par l’intérieur, par le dessus, en plaçant un isolant sur le plancher ; 
  • Par l’extérieur, par le dessous en posant un isolant sur le plafond. 

Ces travaux peuvent aussi être financés par la Prime Énergie. 

🔹Isolation des fenêtres 

Les fenêtres peuvent représenter 10 à 15% des pertes de chaleur d’une maison. En effet, on considère que les vitrages simples sont des ponts thermiques. Peu épais, ils favorisent les échanges thermiques. 

C’est pourquoi, il est possible de mieux isoler vos fenêtres en les remplaçant par des fenêtres à double vitrage ou à triple vitrage. 

📍 A noter : 

L'offre de Prime Énergie pour l'isolation des fenêtres n'est pas encore disponible chez Monexpert.

🔹Isolation : quel montant pour la Prime Énergie ? 

Le montant de la prime énergie varie selon le type d’isolation que vous souhaitez entamer et selon votre niveau de revenus. D’autre part, elle peut se cumuler avec MaPrimeRenov’ et être plus importante. 
Pour vous donner une idée, voici quelques tableaux de simulation des travaux d’isolation. Afin de savoir quel tableau vous correspond, nous vous mettons à disposition la grille des plafonds de revenus déterminés par l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH).

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

Voici les travaux pour lesquels vous pouvez combiner MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie Monexpert : 

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux d'isolation MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Isolation des murs par l'extérieur 75 €/m² 42 €/m² 117 €/m²
Isolation des murs par l'intérieur 25 €/m² 42 €/m² 67 €/m²
Isolation de toiture terrasse 75 €/m² 24 €/m² 99 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 25 €/m² 20 €/m² 45 €/m²
Isolation des combles perdus - 20 €/m² 20 €/m²
Isolation des planchers bas - 20 €/m² 20 €/m²
Isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées) 100 € / équipement - 100 €/ équipement
Protection contre le rayonnement solaire (pour l'outre-mer) 25 €/m² - 25 €/m²

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux d'isolation MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Isolation des murs par l'extérieur 60 €/m² 21 €/m² 81 €/m²
Isolation des murs par l'intérieur 20 €/m² 21 €/m² 41 €/m²
Isolation de toiture terrasse 60 €/m² 12 €/m² 72 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 20 €/m² 10 €/m² 30 €/m²
Isolation des combles perdus - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation des planchers bas - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées) 80 € / équipement - 80 €/ équipement
Protection contre le rayonnement solaire (pour l'outre-mer) 20 €/m² - 20 €/m²

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux d'isolation MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Isolation des murs par l'extérieur 40 €/m² 21 €/m² 61 €/m²
Isolation des murs par l'intérieur 15 €/m² 21 €/m² 36 €/m²
Isolation de toiture terrasse 40 €/m²  12 €/m² 52 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 15 €/m² 10 €/m² 25 €/m²
Isolation des combles perdus - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation des planchers bas - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation thermique des fenêtres (et parois vitrées) 40 € / équipement - 40 €/ équipement
Protection contre le rayonnement solaire (pour l'outre-mer) 15 €/m² - 15 €/m²

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus élevés (MaPrimeRénov' Rose)

Travaux d'isolation MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Isolation des murs par l'extérieur 15 €/m² 21 €/m² 36 €/m²
Isolation des murs par l'intérieur 7 €/m² 21 €/m² 28 €/m²
Isolation de toiture terrasse 15 €/m² 12 €/m² 27 €/m²
Isolation des rampants de toiture et plafonds de combles 7 €/m² 10 €/m² 17 €/m²
Isolation des combles perdus - 10 €/m² 10 €/m²
Isolation des planchers bas - 10 €/m² 10 €/m²

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Afin de vous faire une idée plus précise du montant auquel vous avez le droit, pensez à faire une simulation

Image

Une isolation à refaire ? Profitez de la Prime Énergie Monexpert pour isoler votre toiture, vos murs et vos sols.

Profitez de la Prime Énergie pour changer votre chauffage 

Après avoir isolé sa maison ou son appartement, la Prime Énergie peut vous aider à améliorer votre confort de chauffe. Elle peut vous permettre de remplacer votre dispositif de chauffage au profit d’un système plus écologique. Quels sont les modes de chauffage éligibles à la Prime Énergie Monexpert ? 

🔹Les appareils de chauffage au bois 

Selon l’Ademe, le bois est l’énergie de chauffage la moins chère de France. C’est pourquoi, la Prime Énergie peut intervenir pour financer l’installation : 

  • D’une chaudière biomasse. Il peut s’agir d’une chaudière à granulés ou à bûches. Système de chauffage central, il aura davantage sa place dans un grand logement ; 
  • D’un poêle à bois. Petit appareil, on le pose souvent dans le salon ou dans une pièce à vivre. Il entre en complémentarité avec un chauffage principal (gaz, électricité, fioul, etc.) ; 
  • D’un insert qui s’encastre dans une cheminée préexistante et qui permet d’en améliorer le rendement. 

Le seul problème du bois demeure dans le stockage. Si vous avez peu d’espace de stockage, les granulés seront une meilleure option.

🔹Les pompes à chaleur 

La Pompe à Chaleur (PAC) est un appareil qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables. Elle puise les calories dans l’air ambiant ou dans les sols pour les restituer sous forme de chaleur. Elle peut distribuer la chaleur sous forme d’air chaud (par ventilo-convection) ou chauffer un circuit d’eau chaude. On distinguera : 

  • La PAC Air / Air  qui récupère les calories dans l’air extérieur ou les chauffer et les souffler dans le logement grâce à une unité intérieure ;
  • La PAC Air / Eau qui utilise les calories de l’air extérieur pour chauffer un circuit d’eau chaude qui arrive jusque dans des radiateurs ou un plancher chauffant.

Ces dispositifs engagent de belles économies de chauffage. Par exemple, remplacer sa chaudière fioul par une pompe à chaleur peut induire jusqu’à 50% d’économies sur la facture de chauffage. 

🔹La chaudière à condensation 

La chaudière à condensation est une chaudière à gaz qui récupère les vapeurs d’eau produites par la combustion du gaz pour chauffer le circuit d’eau chaude. Elle présente un rendement parfois supérieur à 100%, ce qui en fait un appareil très performant. 

On entend parfois parler sous le nom de « chaudière à très haute performance énergétique ». C’est pourquoi, elle est éligible à la Prime Énergie. 

🔹Quel est le montant de la Prime Énergie pour le chauffage ?

En fonction de l’appareil installé, le montant de la prime ne sera pas le même. En effet, le prix d’une chaudière n’est pas le même que celui d’un thermostat programmable. Pour vous donner une idée du montant de la Prime Énergie Monexpert, voici des tableaux de simulation d’un montant des CEE cumulés avec MaPrimeRénov’.

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 10 000 € 4 000 € 14 000 €
Pompe à chaleur air-air - 899 €* 899 €*
Chauffage solaire 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Chaudière à bûches 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Pompe à chaleur air/eau 4 000 € 4 000 € 8 000 €
Poêle à granulés 3 000 € 800 € 3 800 €
Poêle à bûches 2 500 € 800 € 3 300 €
Foyers fermés, insert cheminée 2 000 € 800 € 2 800 €
Equipements solaires hybrides 2 500 € - 2 500 €
Chaudière à gaz très haute performance 1 200 € 1 200 € 2 400 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Pompe à chaleur air-air - 449 €* 449 €*
Chauffage solaire 6 500 € 4 000 € 10 500 €
Chaudière à bûches 6 500 € 4 000 € 10 500 €
Pompe à chaleur air/eau 3 000 € 4 000 € 7 000 €
Chauffe-eau solaire 3 000 € 126 € 3 126 €
Poêle à granulés 2 500 € 800 € 3 300 €
Poêle à bûches 2 000 € 800 € 2 800 €
Foyers fermés, insert cheminée 1 200 € 800 € 2 000 €
Equipements solaires hybrides 2 000 € - 2 000 €
Chaudière à gaz très haute performance 800 € 1 200 € 1 400 €
Chauffe-eau thermodynamique 800 € 87 €

887 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Pompe à chaleur air-air - 449€* 449 €*
Chauffage solaire 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Chaudière à bûches 3 000 € 2 500 € 5 500 €
Pompe à chaleur air/eau 2 000 € 2 500 € 4 500 €
Poêle à granulés 1 500 € 500 € 2 000 €
Poêle à bûches 1 000 € 500 € 1 500 €
Foyers fermés, insert cheminée 600 € 500 € 1 100 €
Equipements solaires hybrides 1 000 € - 1 000 €
Chaudière à gaz très haute performance - 600 € 600 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Travaux pour les revenus élevés (MaPrimeRénov' Rose)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés - 2 500 € 2 500 €
Chauffage solaire - 2 500 € 2 500 €
Chaudière à bûches - 2 500 € 2 500 €
Pompe à chaleur air/eau - 2 500 € 2 500 €
Poêle à granulés - 500 € 500 €
Poêle à bûches - 500 € 500 €
Foyers fermés, insert cheminée - 500 € 500 €
Chaudière à gaz très haute performance - 600 € 600 €
Pompe à chaleur air-air - 449 €* 449 €*

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée

Image

Vous cherchez à faire des économies d'énergie en rénovant votre logement ? Allégez le coût de vos travaux en demandant votre Prime Énergie Monexpert: elle est gratuite, sans engagement et ouverte à tous

Production d’eau chaude et prime énergie

Selon l’Ademe, la production d’eau chaude sanitaire représente 12,1 % de la consommation d’énergie des ménages. Il est donc possible de faire des économies en installant un système de production d’eau chaude plus performant si celui-ci n’est pas assuré par la chaudière. Il sera possible de financer les travaux avec la Prime Énergie

🔹Le chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique est un ballon d’eau chaude qui reprend le principe de la PAC.  Il puise l’énergie : 

  • De l’air ( on parle alors de modèles aérothermiques). Pour lui laisser la possibilité de bien fonctionner, il faut le placer dans une pièce d’au moins 10 m2
  • Des sols (modèles géothermiques). Il puisera la chaleur grâce à des capteurs. 

Ce système est très performant et donne droit à la Prime Énergie. 

🔹Le chauffe-eau solaire individuel

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) fonctionne grâce à des panneaux solaires thermiques. Généralement, ils sont placés sur le toit et chauffent l’eau d’un réservoir. Ainsi, on peut assurer 60% à 80% de ces besoins en eau chaude sanitaire.  

Toutefois, il faut tout de même une solution d’appoint lorsque les panneaux ne produisent rien. Il peut s’agir d’une chaudière mixte ou d’une PAC Air / Eau.

🔹Le montant de la Prime Énergie pour la production d’eau chaude

Le montant de la Prime Énergie Monexpert et MaPrimeRénov’ dépend des travaux à réaliser sur votre système de production d’eau chaude. Les grilles suivantes vous présentent les montants maximaux auxquels vous pouvez prétendre.

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chauffe-eau solaire 4 000 € 240 € 4 420 €
Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 174 € 1 374 €

 

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chauffe-eau solaire 3 000 € 126 € 3 126 €
Chauffe-eau thermodynamique 800 € 87 € 887 €

 

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chauffe-eau solaire 2 000 € 120 € 2 120 €
Chauffe-eau thermodynamique 400 € 87 € 487 €

 

Travaux pour les revenus élevés (MaPrimeRénov' Rose)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert
(montant maximal)
Total à cumuler
Chauffe-eau solaire - 120 € 120 €
Chauffe-eau thermodynamique - 87 € 87 €
Image

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

📋 En résumé : 

  • La Prime Énergie Monexpert permet de financer des travaux : 
    • D’isolation thermique
    • De chauffage
    • De production d’eau chaude 
    • De ventilation. 
  • Elle est cumulable avec MaPrimeRénov’
  • Le montant des aides à la rénovation thermique dépend de vos revenus et des travaux entamés.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.