Choisir une pompe à chaleur : comment faire ?

Pompe-à-chaleur chauffage

La pompe à chaleur (PAC) est un système de chauffage utilisant la chaleur de la terre, de l’eau ou de l’air extérieur. Parce que ces énergies sont renouvelables, la pompe à chaleur permet de réaliser des économies importantes. Mais alors, comment choisir une pompe à chaleur ?

Choisir sa pompe à chaleur : les critères à prendre en compte

En plus du chauffage de votre habitation, il faut savoir que la pompe à chaleur peut produire de l’eau chaude sanitaire (on parle alors d’une PAC double service) ou rafraîchir votre logement l’été, selon les cas.

Outre cette donnée concernant vos usages potentiels, vous devez choisir votre pompe à chaleur en fonction de différents critères.

  • Son dimensionnement : votre PAC doit être adaptée à vos besoins énergétiques.
  • Vos émetteurs de chaleurs : certains types de pompes à chaleur ne fonctionnent qu’avec certains types d’équipements.
  • Votre terrain : le choix de votre appareil pourra être déterminé par les particularités de votre terrain.
  • Le climat de votre région : certains modèles seront plus adaptés que d’autres aux spécificités climatiques de votre lieu d’habitation.
  • Son efficacité énergétique et son coefficient de performance (COP) : plus ils sont élevés et plus votre pompe à chaleur vous permettra de réaliser des économies d’énergie.

Avant de vous lancer dans l’acquisition de votre équipement, nous vous recommandons vivement de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ce dernier pourra vous aider à choisir la pompe à chaleur qui correspond le mieux à votre situation.

Quelle pompe à chaleur choisir ?

Le chauffage par pompe à chaleur peut être permis par différents types de systèmes.

Pompe à chaleur aérothermique

Cette pompe à chaleur, la plus couramment utilisée, englobe deux types de modèles.

  • La PAC air/air : elle puise de l’air extérieur pour le distribuer, chauffé, à l’intérieur de votre logement.
  • La PAC air/eau : la chaleur récupérée dans l’air extérieur intègre l’eau de votre circuit de chauffage.

Les systèmes PAC air/eau s’intègrent donc dans un réseau de chauffage existant, mais limitent efficacement votre consommation énergétique. En revanche, pour une pompe à chaleur air/air, un chauffage d’appoint est toujours nécessaire.

Découvrez nos articles dédiés aux pompes à chaleur air/eau et air/air.

Pompe à chaleur hydrothermique

Le pompe à chaleur hydrothermique, aussi appelée PAC eau/eau, capte la chaleur de l’eau puisée dans les nappes phréatiques de votre jardin.

Ce type de PAC requiert l’utilisation d’émetteurs de chaleur spécifiques tels qu’un plancher chauffant ou des radiateurs à basse température.

Bien que la pompe à chaleur eau/eau permette des économies importantes, son installation nécessite un investissement relativement onéreux et une autorisation administrative préalable.

Découvrez notre article sur la pompe à chaleur eau/eau.

Pompe à chaleur géothermique

Selon la nature de votre sol et l’espace disponible, ce type de système capte la chaleur contenue dans la terre de votre terrain via :

  • un captage horizontal, qui nécessite une surface importante, mais peu de profondeur ;
  • un captage vertical, qui s’effectue en profondeur sur une plus petite surface.

Un espace de terrain suffisant est requis pour ce type de pompe à chaleur et vous devez demander une autorisation administrative dans le cas des capteurs verticaux.

Quelles aides financières pour l’achat de votre pompe à chaleur ?

L’installation d’une pompe à chaleur demande un investissement important. Cependant, l’acquisition de ce système de chauffage écologique et économique ouvre le droit à certaines primes et subventions.

 

Pour aller plus loin, découvrez également ces articles :