Comment lutter contre l’humidité d’une maison ?

Mur mal isolé avec un radiateur fixé dessus

Votre maison est humide et vous souhaitez savoir comment traiter cette humidité ? Monexpert Rénovation Énergie vous donne des conseils pour lutter contre l’humidité de votre maison.

Humidité d’une maison : les signes qui ne trompent pas 

Certains signes peuvent vous indiquer que votre maison est trop humide :

  • Vous constatez régulièrement de la condensation sur vos fenêtres ; 
  • Votre peinture se décolle ou votre papier peint « gonfle » ;
  • De la moisissure et des champignons font des dégâts sur vos murs ; 
  • Vous remarquez une odeur de renfermé dans certaines pièces de votre habitation ;
  • Vous avez des allergies ou des problèmes respiratoires récurrents.

Pourquoi votre maison est-elle humide ? 

Pour lutter contre l’humidité de votre maison, il convient de connaître les causes de ce désagrément. Une humidité excessive peut notamment provenir : 

  • D’une ventilation insuffisante ; 
  • De fuites d’eau ou de problèmes de canalisation ;
  • De problème d’étanchéité de votre maison (toiture, murs, fenêtres…) ; 
  • De l’humidité du sol (remontées capillaires, infiltrations d’eau…).

Lutter contre l’humidité d’une maison : comment faire ?

Certains bons réflexes peuvent vous permettre de limiter les effets de l’humidité sur votre maison : 

  • Pensez à renouveler l’air de vos pièces régulièrement, particulièrement dans celles qui sont très humides (cuisine, salle de bain, toilettes, chambre…).
  • Activez la hotte lorsque vous cuisinez ou mettez un couvercle sur vos casseroles.
  • Si vous le pouvez, faites sécher le linge à l’extérieur de votre maison ou dans une pièce bien aérée.
  • Contrôler le taux d’humidité de votre maison avec un hygromètre.

Si vous souhaitez traiter l’humidité de votre maison de façon efficace, il convient d’envisager certains travaux de rénovation.

Installez un système de ventilation performant

L’humidité de votre maison est possiblement due à une ventilation insuffisante. En dehors de la ventilation manuelle (à effectuer 10 minutes par jour), vous trouvez aujourd’hui des solutions de VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée) particulièrement efficaces. C’est notamment le cas de : 

  • La VMC simple flux hygroréglable qui accélère le débit de l’air si un fort taux d’humidité est constaté ;
  • La VMC double flux qui à la particularité de transmettre la chaleur de l’air sortant à l’air neuf et favorise ainsi vos économies d’énergie.

Améliorez l’isolation de votre maison

Avant d’envisager des travaux pour mieux isoler et améliorer l’étanchéité de votre maison (toiture, murs, fenêtre, sol…), il convient de trouver l’origine de cette humidité excessive en faisant appel à un professionnel. 

Ce dernier pourra vous aider à identifier et traiter la cause de cette humidité, à la source. Il trouvera également les solutions d’isolation les plus adaptées dans votre situation (technique d’isolation à privilégier, choix des matériaux isolants (certains sont plus résistants à l’humidité que d’autres)…). 

Traitement contre l’humidité : faites-vous accompagner !

Pour vos travaux de traitement de l’humidité, faites appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE). Cet expert en travaux d’économies d’énergie pourra vous conseiller au mieux et rendre votre projet de rénovation éligible aux aides disponibles pour les travaux d’isolation ou de ventilation. 

En effet, sous certaines conditions, vous pouvez bénéficier des aides suivantes :

Avec Monexpert Rénovation Énergie, estimez dès maintenant le montant de votre prime énergie : 

Je simule ma prime énergie

Pour continuer votre lecture, découvrez aussi ces articles :