Économies d’énergie : Doit-on éteindre son chauffage la nuit ?

femme allongée dans un lit avec un bonnet d'hiver, sous une couverture

Vous souhaitez réduire votre facture de chauffage et vous envisager d’éteindre votre chauffage la nuit ? Avant de mettre en pratique cette solution, découvrez nos conseils pour favoriser vos économies d’énergie.

Éteindre le chauffage la nuit : bonne ou mauvaise idée ? 

Si vous vivez dans une maison très bien isolée, avec une excellente inertie thermique, vous pouvez effectivement envisager d’éteindre votre chauffage la nuit. En effet, dans ce cas, votre logement conserve bien la chaleur accumulée dans la journée et ne laisse pas pénétrer le froid extérieur. De cette façon, il ne requiert pas une surconsommation de chauffage au matin. 

En revanche, si l’isolation et l’inertie de votre maison ne sont pas suffisantes, il est plutôt recommandé de baisser la température de quelques degrés plutôt que de l’éteindre complètement. Avec un chauffage éteint et les déperditions de chaleur subies par votre habitation, vous vous réveillerez avec des pièces complètement froides. Vous devrez alors consommer beaucoup d’énergie pour réchauffer vos pièces le matin et vous ne réduirez donc pas votre facture de chauffage. 

Quelle température dans les pièces de votre logement ? 

L’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) recommande de chauffer les pièces de votre logement de la façon suivante : 

  • 17°C dans les chambres suffisent : votre sommeil sera de meilleure qualité dans une chambre fraîche que dans une pièce surchauffée.
  • 19-21°C dans les pièces à vivre (salon, salle à manger…) : vous pouvez réduire la température de 2 ou 3 degrés pendant la nuit pour favoriser vos économies d’énergie.
  • 22°C dans la salle de bain, uniquement lorsque vous l’utilisez : le reste du temps, vous pouvez aussi réduire la température de quelques degrés.

Réduire le chauffage pendant la nuit : comment s’y prendre ? 

Pour réduire ou éteindre le chauffage pendant la nuit, plusieurs solutions s’offrent à vous. D’abord, vous pouvez évidemment réduire votre chauffage manuellement, en baissant le thermostat (ou le robinet thermostatique) de vos radiateurs de 2 ou 3°C dans toutes vos pièces, avant de la rehausser le matin. Le plus pratique reste tout de même d’opter pour un équipement de programmation du chauffage, comme un système de programmation par intermittence. De cette manière, vous assignez des consignes de température à chaque pièce sur des plages horaires définies en fonction de vos habitudes. Ainsi, votre chauffage se régule automatiquement, sans que vous n’ayez à intervenir, et vous favorisez votre confort.

4 conseils pour économiser encore plus le chauffage la nuit

En dehors de la programmation de votre chauffage, certains gestes peuvent vous aider à réduire votre consommation de chauffage la nuit : 

  • Pensez notamment à bien fermer tous vos rideaux et volets pour mieux conserver la chaleur de votre habitation. 
  • Vous dormez avec la fenêtre ouverte 365 jours par an ? Réduisez votre utilisation du chauffage au maximum pour limiter les pertes de chaleur. 
  • N’oubliez pas d’entretenir votre chaudière à gaz ou votre équipement de chauffage chaque année. Pensez également à réaliser la purge de vos radiateurs : un entretien régulier de tous vos appareils de chauffage permet d’optimiser leurs performances.
  • Améliorer l’isolation thermique de votre habitation est aussi vivement recommandé. Ainsi, vous réduisez efficacement et durablement votre consommation de chauffage.

Bon à savoir : les travaux d’isolation de votre habitation peuvent être éligibles à différentes aides financières publiques (crédit d’impôt pour la transition énergétiqueaides de l’Anahéco-prêt à taux zéro…) ainsi qu’à la prime énergie.

Vous pouvez connaître dès maintenant le montant de la prime énergie Monexpert Rénovation Énergie : 

J’estime le montant de ma prime énergie
 

Pour continuer votre lecture, découvrez aussi ces articles :