Plaque de polystyrène : tout savoir sur cet isolant

Plaque de polystyrene pour isolation

Le polystyrène fait partie des isolants les plus couramment utilisés en rénovation. Découvrez les différents types de plaques de polystyrène disponibles sur le marché ainsi que les avantages et les inconvénients de cette solution d’isolation.

Polystyène extrudé ou polystyrère expansé ?

Il n’y a pas qu’un seul type de polystyrène, il en existe deux. En effet, votre isolant peut être conçu en polystyrène extrudé ou expansé. Il s’agit de deux isolants synthétiques qui sont obtenus à partir de billes de styrène, une molécule issue du pétrole. 

  • Pour le polystyrène expansé (aussi appelé PSE), c’est sous l’effet de la vapeur d’eau et de la chaleur que les billes de styrène se dilatent et gonflent jusqu’à atteindre 40 fois leur volume initial. À l’issue de son processus de fabrication, le polystyrène expansé est donc majoritairement composé d’air, ce qui en fait un isolant particulièrement léger.
     
  • Avec polystyrène extrudé (abrégé en XPS), le procédé est différent. Les billes de styrène sont mélangées et compressées à l’aide d’un agent gonflant (du dioxyde de carbone ou du gaz hydrofluorocarbure).

Dans le cas du polystyrène expansé comme dans celui du polystyrène extrudé, le matériau est ensuite moulé de manière à obtenir des plaques d’isolants.

Plaque de polystyrène : pour quels usages ?

Qu’il soit expansé ou extrudé, le polystyrène présenté sous forme de panneaux est adapté à plusieurs types de travaux d’isolation. Il convient notamment pour :

Les avantages d’un isolant en polystyrène 

Le polystyrène est un isolant très souvent utilisé dans les projets de rénovation parce qu’il présente des avantages notables. Tout d’abord, les panneaux de polystyrène sont bon marché. Ils sont aussi faciles et rapides à installer. Il s’agit d’un type d’isolant très léger, particulièrement dans le cas du polystyrène expansé. C’est un matériau qui dispose d’une excellente durabilité et d’un fort pouvoir isolant. Il résiste très bien au froid, à la chaleur et à l’humidité.  

Les inconvénients d’un isolant en polystyrène

Le polystyrène, qu’il soit extrudé ou expansé, présente également quelques désavantages. En effet, ses performances en matière d’isolation phonique sont très limitées. C’est aussi un matériau qui peut être attaqué par les rongeurs et qui a une très mauvaise résistance au feu. Il est donc souvent nécessaire de l’associer à un revêtement pare-feu, comme le plâtre. Il faut également savoir qu’il peut dégager des vapeurs toxiques en cas d’incendie. Enfin, son bilan environnemental est plutôt négatif.

Des aides pour vos travaux d’isolation

Parce que vos travaux d’isolation sont la clé de vos économies d’énergie futures, sachez que votre projet peut être éligible à différentes aides financières publiques (crédit d’impôt pour la transition énergétiqueprime énergieaides de l’Anah, éco-prêt à taux zéro, TVA à taux réduit…).

Pour pouvoir en bénéficier, vous devez impérativement faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) lors de vos travaux de rénovation énergétique. En effet, ce dernier pourra vous conseiller sur la solution la plus adaptée à votre situation. Il déterminera avec vous le type, l’épaisseur et la résistance de l’isolant nécessaire à votre confort. 

Je simule le montant de ma prime énergie
 

Pour continuer votre lecture, découvrez aussi ces articles :