Quelle est la meilleure période pour vendre sa maison ?

échange de clé d'une main à l'autre

Vous avez pour projet de vendre votre maison ? Vous vous demandez quelle est la meilleure période pour vendre une maison ? Découvrez tous nos conseils pour bien anticiper la mise en vente de votre bien immobilier.

Vendre sa maison : quelle est la meilleure période ?

La meilleure période pour vendre une maison est souvent le printemps : entre les mois d’avril et juin. En effet, le marché de l’immobilier connaît généralement une hausse de son activité à cette période. 

Pour les familles avec enfants, la signature du compromis de vente intervient souvent à ce moment de l’année : cela leur laisse du temps pour déménager durant l’été et se préparer à la rentrée scolaire. De même, la luminosité naturelle est un critère qui peut être déterminant lorsque l’on cherche à acheter un bien immobilier. Avec le retour des beaux jours, les acheteurs potentiels concrétisent donc plus facilement leurs projets et ils sont aussi plus nombreux. L’avantage, c’est que vous n’aurez pas forcément à négocier vos prix

Cependant, si la concurrence est rude pour les acheteurs, elle l’est également pour les vendeurs. Il est donc important de vous démarquer de vos concurrents !

Quels sont éléments qui peuvent faciliter la vente de votre maison ? 

Même si le printemps est la meilleure période pour vendre votre maison, vous devez garder à l’esprit que d’autres éléments peuvent faciliter la vente de votre bien. C’est notamment le cas des critères suivants : 

  • La localisation du bien ;
  • La surface et le nombre de pièces ;
  • L’exposition et la vue ; 
  • L’accessibilité et la proximité avec les commerces ou les transports en commun ;
  • Le niveau de performance énergétique du logement.

Zoom sur la performance énergétique du bien et le DPE

Si certains de ces éléments sont immuables, d’autres peuvent faire l’objet d’amélioration. C’est notamment le cas de la performance énergétique de votre logement. 

En tant que vendeur, vous avez l’obligation de fournir le diagnostic de performance énergétique (DPE) du bien lors de la signature du compris de vente. Ce document, valable 10 ans et réalisé par un thermicien certifié, a pour but d’informer l’acheteur sur les performances énergétiques de votre logement. Il lui permet d’avoir des informations sur les équipements installés (mode de chauffage, équipement de ventilation) ainsi que sur la consommation énergétique de votre maison. 

À l’heure de la transition énergétique, la performance énergétique est devenue un critère déterminant pour les acheteurs. Si votre bien s’avère énergivore et si des travaux de rénovation importants sont nécessaires, cela peut être un véritable frein à la vente. 

Rénover son bien avant de le vendre : est-ce une bonne idée ?

Oui, envisager la rénovation énergétique de votre logement bien en amont de la vente peut être bénéfique, car cela peut vous permettre d’augmenter la valeur verte de votre bien. 

Certains travaux de rénovation (isolation de la toiture, isolation des murs, remplacement des fenêtres, installation d’un équipement de chauffage et/ou de production d’eau chaude performant, d’appareils de régulation du chauffage ou d’une VMC…) constituent de véritables atouts pour la vente. En effet, ces travaux peuvent vous permettre d’améliorer la performance énergétique de votre habitation. Ils favoriseront également les économies d’énergie du futur acquéreur.  

Enfin, il faut également savoir que ces travaux de rénovation énergétique peuvent être éligibles à différentes aides financières ou subventions (crédit d’impôt pour la transition énergétique, aides de l’Anah, prime énergie…). Vous pouvez ainsi financer tout ou partie des travaux qui peuvent engendrer une augmentation de la valeur de votre habitation.

Pour aller plus loin, découvrez aussi ces sujets :