Rendement d’une chaudière : ce qu’il faut savoir pour réduire votre consommation d’énergie

avant d'une chaudière avec écran digitale

Lorsque vous changez votre ancienne chaudière, c’est généralement pour la remplacer par un modèle plus moderne et donc plus performant et plus économique. Il convient alors de vous intéresser au rendement de votre nouvelle chaudière ainsi qu’à son efficacité énergétique saisonnière (ETAS). Dans cet article, Monexpert Rénovation Énergie vous explique tout sur ces deux notions.

Qu’est-ce que le rendement d’une chaudière ? 

Le rendement, dit nominal ou utile, d’une chaudière correspond au rapport entre l’énergie qu’elle produit (pour vous chauffer ou produire de l’eau chaude sanitaire) et l’énergie qu’elle consomme pour assurer son propre fonctionnement. 

Comment connaître le rendement d’une chaudière ?

Le rendement de l’appareil est indiqué dans ses caractéristiques techniques. Il s’exprime en pourcentage. Plus le pourcentage est élevé et plus la chaudière est performante. En d’autres termes, pour choisir une chaudière favorisant vos économies d’énergie, vous devez viser le plus haut rendement possible. 

Quelle chaudière à gaz choisir pour avoir le meilleur rendement ?

Avec les avancées technologiques, il n’est pas rare de voir des chaudières à très haute performance énergétique ayant un rendement supérieur à 100 %. C’est généralement le cas avec les chaudières à condensation qui ont un mode de fonctionnement favorisant les économies d’énergie puisqu’elles récupèrent de l’énergie dans la vapeur d’eau produite lors de la combustion du gaz. Ainsi, elles consomment 15 à 20 % d’énergie en moins qu’une chaudière standard.

Qu’est-ce que l’efficacité énergétique saisonnière (ETAS) d’une chaudière ? 

Tandis que le rendement traduit le niveau de performance de la chaudière lorsque le brûleur est en état de fonctionnement, l’efficacité énergétique saisonnière est une notion plus globale, mais tout aussi intéressante. En effet, elle prend en compte le rendement de la chaudière durant tout son cycle de chauffe, même lorsque le brûleur n’est pas actif (mode veille, périodes d’inactivité…). Cet indicateur est donc plus représentatif des conditions réelles d’utilisation de votre appareil. 

Comment connaître l’ETAS d’une chaudière ?

Comme le rendement, l’ETAS s’exprime en pourcentage. Là encore, plus il est élevé et plus vous êtes assuré de réaliser des économies d’énergie. Il est affiché dans les caractéristiques techniques de votre appareil. Les fabricants de chaudières sont obligés de faire figurer cette indication sur leurs produits.

L’ETAS : une condition d’éligibilité au crédit d’impôt pour la transition énergétique

Choisir une chaudière performante et économe en énergie vous permet de bénéficier de différentes aides financières publiques comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou la prime énergie.

Pour les obtenir, vous devez respectez différentes exigences (votre logement doit être construit depuis plus de 2 ans, l’installation doit être réalisée par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement …). Parmi les conditions nécessaires à l’obtention de ces aides, on retrouve aussi un indicateur de performance : l’ETAS

Depuis le 8 mars 2019, votre nouvelle chaudière éligible aux aides financières disponibles doit en effet disposer d’une efficacité énergétique saisonnière supérieure ou égale à 92 % pour le chauffage.

Vous souhaitez continuer votre lecture ? Découvrez ces autres sujets qui peuvent vous intéresser :