Tout savoir sur la chaudière à gaz

42 % (1)  des ménages français se chauffent grâce à une chaudière à gaz. Quels sont les différents types de chaudières existants ? Quelles aides pour financer l’achat d’un système de chauffage au gaz ? Monexpert Rénovation Énergie fait le point.

Comment fonctionne une chaudière à gaz ?

Pour créer de la chaleur, la chaudière à gaz produit une combustion permise par la présence du gaz. L’eau qu’elle contient est ainsi réchauffée avant d’être distribuée dans votre circuit de chauffage. Elle alimente alors vos radiateurs qui émettent la chaleur dans les pièces de votre habitation. 

En plus de vous chauffer, la chaudière à gaz peut également être utilisée pour produire l’eau chaude sanitaire de votre maison. On parle dans ces cas-là de « chaudière gaz mixte ».

Les fumées produites par la combustion sont ensuite expulsées vers l’extérieur de votre logement grâce à une ventouse ou une cheminée. 

Les différents types de chaudières à gaz

Il existe aujourd’hui différents types de technologies de chaudières à gaz.

  • La chaudière gaz à condensation récupère la chaleur contenue dans ses fumées. Elle limite ainsi la consommation de combustible et réduit les émissions polluantes. Aujourd’hui les chaudières à condensation atteignent un haut niveau de performance énergétique. Certains modèles ont d’ailleurs un rendement supérieur à 100 %.
  • La chaudière bas NOx est équipée d’un brûleur permettant de limiter les émissions polluantes. Elle remplace généralement les modèles de chaudières basse température jugés trop peu écologiques.
  • La chaudière à micro-cogénération fonctionne sur le même principe que la chaudière à condensation. Elle a l’avantage de produire de l’électricité en récupérant la chaleur de la combustion du gaz.
  • La chaudière hybride est quant à elle couplée d’une pompe à chaleur. La chaudière (à condensation, là aussi) complète l’action de la pompe à chaleur lorsque les températures sont particulièrement basses ou lorsque vos besoins en eau chaude sanitaire sont conséquents.

L’installation et l’entretien d’une chaudière à gaz

Il est impératif de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour l’installation de votre chaudière à gaz. En effet, cette certification permet de garantir la qualité et la sécurité de votre installation.
Lentretien de votre chaudière doit obligatoirement être réalisé chaque année. Là encore, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel RGE pour cette visite de contrôle. 

Une chaudière installée dans les normes et bien entretenue présente de nombreux avantages : plus de sécurité, plus de performance, plus de confort, mais aussi plus d’économies d’énergie.

Quelles aides financières pour l’achat de votre chaudière à gaz ?

L’achat d’une chaudière à gaz performante avec des émissions polluantes limitées vous permet de bénéficier de certaines aides de l’État. 

Zoom sur le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)

Seules les chaudières à très haute performance énergétique (avec un rendement supérieur ou égal à 92 %) sont éligibles au crédit d’impôt pour la transition énergétique. C’est généralement le cas pour les chaudières à condensation ou pour les chaudières à micro-cogénération. Le montant du crédit d’impôt correspond à 30 % de la valeur de votre nouvel appareil. 

À noter : depuis 2019, ce taux s’applique sur un plafond de 3 350 €. Ainsi, le crédit d’impôt vous permet de percevoir 1 005 € maximum.

Les autres aides financières disponibles

Pour pouvoir bénéficier de ces différentes aides financières, vous devenez obligatoirement faire installer votre nouvel équipement par un professionnel RGE et choisir un appareil qui répond à certains critères de performance.

Pour aller plus loin, découvrez également ces articles : 

Source : 

(1) Ademe - Comment mieux se chauffer ?