Tout savoir sur l’étanchéité de l’air en rénovation

Tout savoir sur l’étanchéité de l’air en rénovation

Vous envisagez de vous lancer dans des travaux prochainement ? Vous vous demandez comment améliorer l’étanchéité à l’air en rénovation ? Découvrez nos réponses à vos questions.

Travaux de rénovation : Qu’est-ce que l’étanchéité à l’air

L’étanchéité à l’air d’un bâtiment souligne sa capacité à limiter les infiltrations ou les fuites d’air à travers son enveloppe.

Aujourd’hui, tout logement neuf doit répondre aux exigences de la réglementation thermique (RT 2012) en passant notamment un test d’étanchéité à l’air en fin de chantier. Il en va de même pour les parties nouvelles d’un bâtiment existant.

Dans le cadre d’une simple rénovation, l’étanchéité à l’air n’est pas encadrée par la réglementation, mais sa prise en compte présente de nombreux avantages. En effet, elle permet de :

  • réduire votre consommation d’énergie ;
  • augmenter votre confort thermique et acoustique ;
  • améliorer la qualité de l’air intérieur ;
  • diminuer l’infiltration d’éléments polluants dans votre intérieur (poussière, moisissures…).

Comment assurer l’étanchéité à l’air en rénovation ?

Dès lors que vous envisagez de réaliser des travaux de rénovation, l’étanchéité à l’air doit être prise en compte.

Idéalement, avant le début vos travaux, vous pouvez réaliser un audit énergétique qui vous permettra d’identifier le niveau d’étanchéité à l’air de votre habitation ainsi que les améliorations qui pourraient être apportées.

Pour assurer l’étanchéité à l’air en rénovation, il est vivement conseillé de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) pour la réalisation des travaux. Votre artisan RGE pourra vous proposer des solutions pour améliorer efficacement l’imperméabilité à l’air de votre maison.

Quel que soit le projet envisagé, l’isolation et la ventilation sont les deux principaux éléments qui contribuent à favoriser l’étanchéité de l’air de votre logement.

L’isolation

En limitant les déperditions thermiques, les travaux d’isolation présentent de nombreux avantages pour votre habitation. Les matériaux utilisés et la qualité de la pose (l’isolant doit notamment être installé de manière à limiter les ponts thermiques) garantissent à votre logement une amélioration de son l’étanchéité à l’air.

La rénovation peut concerner différentes parties de votre maison.

L’isolation du toit  : les pertes de chaleur d’une maison mal isolée proviennent à 30% (1) de la toiture. L’étanchéité de la toiture est donc généralement prioritaire.

L’isolation des murs : pouvant être effectuée par l’intérieur ou par l’extérieur, l’étanchéité des murs par l’isolation permet de diminuer jusqu’à 25 % (1)  des déperditions thermiques de votre logement.

L’isolation des fenêtres : le remplacement ou la pose d’une fenêtre plus performante permet de limiter les infiltrations d’air et de diminuer les ponts thermiques.

L’isolation du sol : pour améliorer votre confort, l’isolation du sol est également une bonne solution.

La ventilation

Une bonne ventilation a un réel impact sur les performances d’étanchéité à l’air de votre logement.

C’est pourquoi pour assurer le renouvellement de l’air et améliorer la qualité de l’air intérieur, l’utilisation d’un système de ventilation est indispensable.

Deux types de systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) peuvent être installés lors de vos travaux de rénovation.

  • La VMC simple flux : ce dispositif permet d’extraire l’air chargé en humidité vers l’extérieur du logement. La VMC simple flux peut être autoréglable (avec un débit d’air constant) ou hygrorégrable (avec un débit d’air adapté au taux d’humidité de la pièce).
     
  • La VMC double flux : ce système vise lui aussi d’évacuer l’air vicié vers l’extérieur, mais permet aussi de préchauffer le flux d’air provenant de l’extérieur. La VMC double flux favorise ainsi les économies d’énergie si votre logement est bien isolé.

Les aides destinées à la rénovation

Si votre projet intègre des travaux concernant l’isolation ou la ventilation de votre logement, sachez que plusieurs aides ou accompagnements peuvent vous être accordés :

 

Monexpert Rénovation Énergie vous aide aussi à mettre en place votre projet

 

Estimer ma prime

Source :

(1) Ademe - Comment mieux se chauffer ?