Rénovation énergétique : la prime énergie, un dispositif « utilisé massivement »

tirelire en forme de cochon de couleur vert pomme

Depuis sa création, la prime énergie a permis à de nombreux Français d’engager des travaux d’amélioration énergétique de leurs habitations. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur ce dispositif et les conditions d’éligibilité pour en bénéficier. 

Prime énergie : de quoi s’agit-il ?

En 2005, la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) a introduit les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie). À travers ce dispositif, l’État oblige les fournisseurs d’énergie à accompagner leurs clients dans leurs projets de rénovation énergétique, notamment à travers le versement d’une prime énergie, par chèque, après la réalisation des travaux. 

La prime énergie a l’avantage d’être une aide cumulable avec d’autres dispositifs dédiés à vos travaux de rénovation énergétique, tels que le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique ou la TVA à taux réduit.

La prime énergie en quelques chiffres

Depuis la création des CEE et de la prime énergie, de nombreux travaux de rénovation ont été entrepris par les ménages français. On compte notamment : 

  • 146 000 rénovations des combles ;
  • 40 000 isolations des murs ;
  • 46 000 remplacements de chaudières ;
  • 250 000 changements de fenêtres.

« C’est donc un outil utilisé massivement, qui mobilise des moyens importants » a précisé Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors de ses échanges avec les membres du Sénat.

Comment bénéficier de cette prime énergie ?

La prime énergie peut vous être versée dans le cadre de vos travaux d’isolation thermique (isolation des combles, isolation des murs…), lors de l’installation d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire performant (chaudière à très haute performance énergétique, pompe à chaleur, chauffage au bois, chauffe-eau thermodynamique…), d’un système de régulation du chauffage (robinet thermostatique, thermostat programmable…) ou lors de vos travaux de ventilation.

D’autres conditions d’éligibilité

 

Pour pouvoir bénéficier de cette prime, votre projet doit concerner votre habitation principale (achevée depuis plus de 2 ans) et vos travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement (RGE), qualifié pour les travaux d’efficacité énergétique. Ce dernier pourra vous conseiller et vous aider à trouver des équipements ou des matériaux suffisamment performants sur le plan énergétique pour favoriser l’obtention de votre prime.

Prime énergie : Monexpert Rénovation Énergie vous accompagne

Monexpert Rénovation Énergie est partenaire du dispositif CEE et peut donc vous verser directement votre prime énergie, par chèque, après la réalisation de vos travaux. Ainsi, vous pouvez commencer les démarches nécessaires à l’obtention de votre prime, dès aujourd’hui et en quelques minutes, sur notre site internet. 

J’estime le montant de ma prime 

Monexpert Rénovation Énergie est aussi à votre disposition pour vous conseiller, gratuitement, à chaque étape de votre projet de rénovation énergétique. Pour vous faire gagner du temps, nos équipes se chargent de remplir tous les documents administratifs relatifs à votre demande d’aide financière. 

Vous avez des questions sur les travaux à privilégier ou vous cherchez un artisan certifié RGE pour vos travaux ? Monexpert Rénovation Énergie vous aide à faire les bons choix pour que vos travaux d’efficacité énergétique soient une réussite. 

Bon à savoir : Monexpert Rénovation Énergie est signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique), un gage de qualité et de sérieux pour l’accompagnement qui peut vous être offert tout au long de votre projet.

Je fais le diagnostic de ma maison

Vous souhaitez en savoir plus sur la prime énergie ? Découvrez aussi ces sujets :