Image
chauffage-solaire
Rédigé par Juliette S. - À jour le 07/09/2021

5 aides pour installer un chauffage solaire à moindre coût

Le chauffage solaire est un équipement encore peu répandu en France mais qui a de beaux jours devant lui. Avec le réchauffement climatique et le coup des énergies qui augmente, vous pouvez chauffer votre maison avec une énergie gratuite et propre : celle du soleil ! Toutefois, s'équiper d'un chauffage solaire reste un investissement conséquent. C'est pourquoi, il est essentiel de connaître les subventions possibles et de les demander en amont de votre projet. Monexpert fait le point

Chauffage solaire : les 5 aides pour faire baisser son coût

Plusieurs subventions de l'Etat vous permettront de financer tout ou une partie de votre équipement de chauffage solaire : chauffe-eau solaire individuel, système solaire combiné, pompe solarothermique.

1. La Prime Énergie Monexpert pour le chauffage solaire

La Prime Énergie Monexpert a été lancée par le biais des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Elle permet de prendre en charge des travaux de rénovation énergétiques réalisés dans une résidence principal ou secondaire :

  • Construit depuis plus de 2 ans 
  • Situé en France métropolitaine

Son montant varie selon :

Cette aide peut être cumulée avec MaPrimeRénov' ou l'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Ainsi, il est possible de financer votre chauffe-eau solaire. 

2. MaPrimeRénov’, ouverte à tous les ménages

Cumulable avec la Prime Énergie Monexpert, MaPrimeRénov’ fait partie des aides de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH). Elle est ouverte à tous dans les conditions suivantes :

  • il doit s'agir d'une résidence principale
  • construite depuis plus de 2 ans
  • En France

Son barème est établi selon un code couleur. Il dépend de vos revenus et de lieu de résidence. 

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

Chauffe eau solaire : les cumuls possibles de MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert

Chauffe eau solaire Revenus très modestes Revenus modestes Revenus standards Revenus élevés
MaPrimeRénov' 8 000 € 6 500 € 4 000 € -

Prime Énergie Monexpert (montant maximal)

4 000 € 4 000 € 2 500 € 2 500 € 
Total des primes à cumuler 12 000 € 10 500 € 6 500 € 2 500 €
Image

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

3. L’éco-prêt à taux zéro, pour les grosses dépenses

L'écoprêt à taux zéro (Eco-PTZ) est un crédit bancaire avec un taux d'intérêt à 0%. Son montant maximal est de 30 000 €. Il est remboursable sur 15 ans. Il peut financer l'achat et la pose d'un chauffage solaire dans un logement principal construit depuis plus de 2 ans. 

4. L'aide Habiter Mieux Sérénité de l'Anah

Cette aide permet de financer les travaux permettant un gain énergétique d’au moins 35%. Plus les travaux vont coûter cher, plus le montant de l'aide sera élevé. 

Cette aide est soumise à des conditions de ressources. Les plafonds de l'Anah sont ceux de MaPrimeRénov' cités plus haut.

Pour les ménages aux ressources très modestes, le montant de l'aide est de 15 000 € maximum pour financer 50% du montant total des travaux.

Pour les ménages aux ressources modestes, le montant de l'aide est de 10 500 € maximum pour financer 35% du montant total des travaux.

Vous pouvez la cumuler avec la prime Habiter mieux de l'Anah, qui peut financer 10 % du montant total des travaux ; soit 3 000 € max pour les ménages très modestes et 2 000 € max pour les ménages modestes.

 

5. La TVA à taux réduit à 5,5%, le petit plus

La TVA à taux réduit 5,5% permet de financer des travaux d'installation d'un chauffage solaire. Elle s'applique directement sur la facture Elle concerne la main-d’œuvre et le matériel.

Les aides aux chauffage solaire : une affaire de professionnel RGE

Mis à part la TVA à taux réduit, pour bénéficier des aides pour le chauffage solaire il faudra faire appel à un professionnel "Reconnu Garant de l'Environnement" (RGE). Les artisans RGE sont des professionnels avec une certification reconnue par l'Etat. 

📋 En résumé : 

  • Le chauffage solaire représente un investissement
  • Pour vous équiper, vous pouvez bénéficier d'aides de l'Etat comme la Prime Énergie Monexpert, MaPrimeRénov', l'Eco-PTZ ou encore la TVA à taux réduit 
  • Il faudra faire appel à un professionnel RGE pour les demander. 
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.