Image
chauffe-eau
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 22/11/2021

Ballon tampon : fonctionnement, prix et aides

Le ballon tampon ou réservoir tampon est un système qui permet de faire des économies d’eau chaude ou de chauffage. Relié à une chaudière ou une pompe à chaleur, ce dispositif conserve l’excédent d’eau chaude du circuit de chauffage. Comment fonctionne-t-il ? À quoi sert-il ? Peut-on le financer avec des aides à la rénovation énergétique ? Monexpert fait le point. 

Qu’est-ce qu’un ballon tampon ? 

Comme l’explique le fournisseur Engie, un ballon tampon « est un équipement qui permet de stocker le surplus de chaleur produit par un appareil de chauffage afin de le restituer, le moment venu, sous forme d’eau chaude ». 

Il peut fonctionner avec plusieurs équipements de chauffage central : 

On peut s’en servir comme complément du système de chauffage. Certains modèles assurent la production d’eau chaude sanitaire à la manière d’un chauffe-eau. 

 Le fonctionnement du ballon tampon 

Un ballon tampon est un réservoir dont l’étanchéité est assurée par des isolants. De ce fait, il limite les déperditions thermiques. 

On le place entre la chaudière et le circuit de chauffage. Il stocke le surplus d’eau chaude produite. Cette eau chaude conservée permet de moins solliciter la chaudière ou la PAC ou le ballon d’eau chaude. On fait ainsi des économies d’énergie

Quelle est la taille d’un réservoir tampon ? 

Il existe des cuves de plus ou moins grandes tailles. Le modèle à choisir dépend de la superficie de votre logement. 

De manière générale, on considère qu’il faut 10 litres de réservoir par m² chauffé. Pour chauffer un espace de 50 m², vous devrez opter pour un ballon tampon de 500 litres. 

Quelle température pour mon ballon tampon ? 

En général, la température du ballon tampon est réglée sur 40°C en sortie d’usine. Toutefois, cette température est trop basse si vous souhaitez utiliser le réservoir comme source de production d’eau chaude sanitaire. 

Pour éviter les risques de légionellose, il est conseillé de régler le ballon aux alentours de 55°C. Afin de ne pas vous brûler, pensez à installer des mitigeurs thermostatiques sur vos robinets et douches. 

Comment entretenir ce dispositif ? 

L’entretien du ballon tampon est très simple. Il suffit de le vidanger une fois par an. Pour ce faire, coupez le système de chauffage et purgez le réservoir en ouvrant la vis de purge. Prévoyez un seau à placer en dessous pour récupérer l’eau qui s’évacue. 

Si vous observez la formation de tartre, vous pouvez y injecter un produit détartrant. Il faudra le laisser agir le temps indiqué sur le flacon puis rincer. 

💡 À noter :

Vous pouvez inclure cette opération au contrat d’entretien annuel de la chaudière. Certains professionnels chauffagistes acceptent de s’en charger. 

Quel est le prix d’un ballon tampon ? 

Cela dépend du modèle choisi et de sa capacité. Il faudra compter : 

  • Moins de 700 € pour un modèle entre 50 L et 300 L
  • 500 € à 1 200 € pour un ballon avec une capacité de 300 L à 1000 L
  • Jusqu'à 5 000 € pour un réservoir de 1000 L à 5000 L

Les ballons pouvant assurer la production d’eau chaude sanitaire sont en général plus chers

Quelles aides pour s’équiper ? 

Le ballon tampon ne permet pas de recevoir d’importantes aides à la rénovation énergétique. Seul un taux de TVA réduit à 5,5% s’applique si vous le faites installer par un professionnel. 

En revanche, des aides à la rénovation thermique (Prime Énergie Monexpert, MaPrimeRénov’) peuvent être demandées pour le dispositif de chauffage qui l’accompagne (chaudière gaz à condensation, pompe à chaleur, chaudière biomasse, etc.) 

💡 Vous souhaitez changer votre système de chauffage ?

Demandez la Prime Énergie Monexpert quel que soit votre niveau de ressources gratuitement et sans engagement.

En savoir plus

📋 En résumé : 

  • Le ballon tampon est une cuve qui stocke le surplus d’eau chaude produit par le système de chauffage central afin de faire des économies d’énergie ; 
  • Il peut servir à produire de l’eau chaude sanitaire dans certains cas ; 
  • Son prix dépend de la taille du ballon. Il faudra compter 500 € pour un modèle d’entrée de gamme ; 
  • Il n’existe pas d’aides à l’installation d’un ballon tampon hormis la TVA à taux réduit.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.