Image
poele à bois
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 21/11/2022

Changement chaudière fioul : quelles alternatives ?

La fin des chaudières à fioul interviendra en 2022. L'occasion pour la France de verdir son parc immobilier. En effet, le fioul demeure l'énergie de chauffage la plus polluante. S'il n'y aucune obligation à remplacer tout de suite sa chaudière fioul, il peut être bon de regarder les alternatives écologiques et économiques. Quelles sont-elles ? Monexpert vous dit tout.  

L'isolation thermique : une donnée à prendre en compte au moment de remplacer sa chaudière fioul

Avant de choisir votre dispositif de chauffage, il faudra s'intéresser en premier à l'isolation. En effet, pour bien choisir son système de chauffage, encore faut-il mesurer ses besoins.

En renforçant l'isolation de votre maison ou appartement, vous évitez les déperditions thermiques. Autrement dit, vous minimisez vos besoins en chauffage. De ce fait, vous faites des économies d'énergie. 

En général, on conseille de procéder : 

  1. à l'isolation des toits qui constituent 30% des pertes d'énergie
  2. à l'isolation des murs, à savoir 25% des déperditions thermiques
  3. au changement des fenêtres (10% à15% des fuites de chaleur)
  4. à l'isolation des sols (7% à 10% des pertes énergétiques)

Pour vous aider à prioriser vos travaux, vous pouvez faire une étude thermique. Ainsi, vous saurez par quels travaux débuter pour faire des économies d'énergie rapidement. 

Quel dispositif pour remplacer sa chaudière au fioul ? 

Avec la fin annoncée des chaudières à fioul, il sera nécessaire de remplacer votre appareil lorsque celui-ci ne fonctionnera plus. Pour cela, vous pourrez avoir recours à : 

  • Une pompe à chaleur (PAC)
  • Une chaudière à bois ou un poêle à bois 
  • Une chaudière à gaz 

Pompe à chaleur air/eau ou eau/eau 

Les pompes à chaleur (PAC) se basent sur les énergies renouvelables pour produire du chauffage.

On distingue les PAC : 

air/eau La PAC récupère les calories de l'air extérieur pour chauffer un circuit d'eau chaude relié à un plancher chauffant ou des radiateurs. Vous devrez débourser entre 10 000 € et 16 000 € pour vous équiper
eau/eau La pompe à chaleur utilise les calories des nappes phréatiques pour chauffer un circuit d'eau chaude. Elle coûte entre 14 000 € et 18 000 €
air/air La PAC utilise l'énergie de l'air extérieur et souffle de l'air chaud via une unité intérieure dans votre logement. Il faudra compter entre 5 000 € et 11 000 €
sol/air La PAC se base sur la chaleur des sols, la géothermie et la redistribue en chauffage par soufflage. Leur prix oscille entre 14 000 € et 18 000 €
sol/eau La PAC utilise la géothermie pour chauffer un circuit d'eau chaude. Son prix est également compris entre 14 000 € et 18 000 €


Remplacer une chaudière fioul par une pompe à chaleur est souvent très rentable. Cela permet de réaliser près de 50% d'économies d’énergie.

La chaudière à bois ou le poêle à bois 

Les appareils de chauffage au bois sont également un mode de chauffage écologique et économique. Selon l'Ademe, le bois reste l'énergie de chauffage la moins chère. 

On distinguera : 

  • les chaudières biomasse, une chaudière centrale qui fonctionne avec des granulés de bois ou des bûches. Elles servent de chauffage central 
  • Les poêles à bois, qui sont un chauffage secondaire. Le poêle à granulés ou à bûche entre en complément avec un système de chauffage principal (radiateurs électriques, chaudière gaz, etc.) 

Pour remplacer sa chaudière fioul, on se tournera donc davantage vers une chaudière à bois. Il faudra compter : 

  • Environ 10 000 € pour une chaudière à bûches à chargement manuel 
  • entre 15 000 € et 25 000 € pour une chaudière à granulés

Pour trouver un modèle performant, vous pouvez vous baser sur le Label Flamme Verte.  

Quid des chaudières gaz ? 

Remplacer sa chaudière fioul par un appareil à gaz n'est pas forcément conseillé même si vous optez pour une chaudière à très haute performance énergétique. Pourquoi ? Parce que le gaz naturel est un combustible fossile. Progressivement, il tendra à suivre le même chemin que le fioul. D'ores et déjà, il sera interdit dans les constructions neuves, à partir du 1er janvier 2022, en vertu de la réglementation environnementale 2020 (RE 2020). 

Quelles aides pour changer de chaudière fioul ? 

Les alternatives à la chaudière au fioul peuvent coûter cher. Heureusement, vous pouvez bénéficier d'aides à la rénovation énergétique. Découvrons cela ensemble. 

La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert est une aide destinée à tous les ménages. Lancée dans le cadre des CEE (Certificats d'Économies d'Énergie), elle concerne tout logement construit depuis plus de 2 ans en France. Elle permet de financer des travaux dans une résidence principale ou secondaire.

Son montant dépend de vos revenus et des travaux engagés. Elle peut aller jusqu'à 231 € pour l'installation d'une chaudière à granulés. 

Elle peut se cumuler avec une aide de l'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) : MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' concerne les travaux menés dans les logements principaux de plus de 15 ans. Ouverte à tous les ménages, son montant peut aller jusqu'à 11 000 € pour l'installation d'une chaudière à granulés

Le montant cumulé des aides la rénovation dépend :

  • d'un code couleur déterminé selon des niveaux de revenus par l'ANAH ; 
  • des travaux réalisés. 

Pour mieux comprendre, vous pouvez vous reporter aux tableaux suivants

La prime énergie + MaPrimeRénov'
= le combo facile 👌

Cumulez vos aides en toute sérénité ! Monexpert vérifie vos devis avant que vous les signiez pour sécuriser vos travaux et vous assurer l'obtention de la prime énergie et de MaPrimeRénov'

Demander ma prime

L’éco-prêt à taux zéro 

L'éco-prêt à zéro (Éco-PTZ) est un crédit bancaire avec 0 % d'intérêt. D'un montant maximum de 50 000 €, il est remboursable sur 20 ans. Il sert à réaliser les travaux d'isolation et de réfection du chauffage. Vous pouvez le demander dans une banque ayant signé un partenariat avec l'État. 

MaPrimeRénov' Sérénité de l'ANAH

MaPrimeRénov' Sérénité s'est substituée à l'aide “Habiter mieux sérénité” de l’Anah. Destinée aux foyers modestes, elle peut prendre en charge des travaux de rénovation globale dans un logement construit depuis plus de 15 ans. Les travaux doivent induire une amélioration de l'efficacité énergétique du logement d'au moins 35 %.

Elle est distribuée selon les modalités suivantes :

  • jusqu'à 50 % du montant des travaux, plafonné à 15 000 € HT pour les ménages très modestes (barème équivalent à MaPrimeRénov' Bleu)
  • jusqu'à 35 % du total du chantier, dans la limite de 10 500 € HT (MaPrimeRénov' Jaune)

Le chèque énergie 

Le chèque énergie est également réservé uniquement aux ménages modestes. Distribué par la poste, il peut servir à régler : 

  • des factures d'énergie liées aux foyers (fioul, électricité, gaz, etc.)
  • des travaux de rénovation thermique réalisés par un artisan RGE.

Son montant oscille entre 48 € et 277 €.

La TVA à 5,5 %

Sur les travaux de rénovation énergétique, dont fait partie le changement de chaudière, vous bénéficiez d’une TVA à taux réduit 5,5 %. Ce taux s'applique sur la main d'œuvre et sur le matériel. 

Fin de chaudière à fioul : que dit la loi ? 

La fin des chaudières à fioul est intervenue à l'été 2022. Plus précisément, qu'est-ce que cela signifie ? 

Suis-je obligé de remplacer ma chaudière à fioul ?

Non, si votre chaudière fonctionne, il n'est pas obligatoire de la remplacer. La loi n'impose pas le remplacement du parc de toutes les chaudières. En revanche, il n'est pas possible d'en installer une neuve. 

Ma chaudière fioul ne fonctionne plus, comment puis-je la remplacer ? 

Si votre chaudière fioul est tombée en panne et qu'il n'est plus possible de la réparer, vous devrez changer de dispositif de chauffage. Il n'est plus permis d'installer une chaudière à fioul neuve dans votre logement. À ce moment-là, vous pouvez installer une chaudière à granulés ou à bûches ou une pompe à chaleur. 

Puis-je installer une chaudière biofioul ? 

En théorie, oui. La loi n'interdit pas l'installation d'une chaudière biofioul. Mais, cela n'est pas très avantageux économiquement. Premièrement, il n'existe pas d'aides pour cet appareil. Deuxièmement, parce que le combustible reste cher. Le biofioul coûte environ 15 % de plus que le fioul classique. 

Recyclage de la chaudière à fioul : comment procéder ?

Remplacement par une chaudière biofioul

Vous remplacez votre chaudière par un modèle biofioul. Vous allez donc garder la cuve et une grande partie de l'installation. Le recyclage de l'ancienne chaudière est souvent effectué par l'installateur qui vient changer d'équipement. Si vous passez par la même entreprise qui a installé votre ancienne chaudière, cette opération est gratuite. Cela fait partie des obligations légales de l'installateur. 

Sinon, il faudra faire appel au service des encombrants de la mairie. 

Remplacement et retrait de la cuve 

En revanche, si vous optez pour un appareil de chauffage au bois ou une PAC, les démarches sont un peu différentes. Vous devrez procéder à la dépose de la cuve à fioul. Le professionnel procède à un dégazage de la cuve. Ensuite, vous pouvez :

  • La combler et l'enterrer dans le jardin
  • La faire retirer. 

En cas d’enlèvement, le professionnel vous transmet alors un certificat de retrait ainsi qu'un bordereau de suivi.

La chaudière pourra, quant à elle, être récupérée par un ferrailleur, par la déchetterie ou par les encombrants. 

Sachez que la dépose de la cuve peut faire l'objet d'aides à la rénovation, comme MaPrimeRénov'. 

📋 En résumé : 

  • Avant de remplacer une chaudière à fioul, il convient de renforcer l'isolation de sa maison. Une fois l'étanchéité révisée, on peut choisir son dispositif de chauffage. 
  • Les meilleures alternatives à la chaudière fioul restent la PAC et la chaudière bois. 
  • Pour installer l'un de ces appareils, vous pouvez demander des aides à la rénovation thermique. 
  • Il n'est pas obligatoire de remplacer votre chaudière fioul, si cette dernière fonctionne. En revanche, si elle ne fonctionne plus et qu'il n'est pas possible de la réparer, vous êtes obligé de changer d'appareil.
  • Le retrait de la chaudière fioul implique la dépose de la cuve à fioul. Cette opération peut bénéficier d'aides financières. 
Image
question-prime-energie

❓ Questions fréquentes

Combien coûte la dépose d'une cuve à fioul ?

La dépose d'une cuve à fioul coûte entre 900 € et 1 600 €. Cette prestation doit être effectuée par un professionnel. Cela peut être financé par des aides à la rénovation, en partie. 

Pour remplacer votre chaudière fioul par une chaudière biomasse, il faut faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement) avec une certification Qualibois. Ainsi, vous pourrez bénéficier des aides à la rénovation. 

Oui, mais les pouvoirs publics sont en train de limiter les aides pour le chauffage au gaz, afin d'engager une sortie de la France des énergies fossiles. Dès le 1er janvier 2023, MaPrimeRénov' sera supprimée pour la chaudière à gaz. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.

Avez-vous trouvé votre réponse ?