Image
thermostat chaudiere
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 19/07/2021

Chaudière électrique : fonctionnement, types, prix, avantages

La chaudière électrique est une autre manière de chauffer, différente du gaz ou du fioul par exemple. Elle permet d’alimenter le système de chauffage central, mais également de produire de l’eau chaude, car elles sont généralement mixtes. Contrairement à sa cousine la chaudière au gaz, elle n’émet que peu de rejet de CO2.
Comment fonctionne une chaudière électrique ? Quels avantages et inconvénients avec ce système de chauffage ? Monexpert vous propose de faire le point.
 

Le fonctionnement d’une chaudière électrique

À la différence des autres, la chaudière électrique n’utilise pas de combustible pour produire de la chaleur. Si plusieurs types de chaudières électriques existent, toutes fonctionnent de la même façon.

De manière générale, de l’eau est chauffée et va ensuite alimenter les différents éléments : les radiateurs ou plancher chauffant. La chaudière peut également être couplée à un ballon et produire de l’eau chaude sanitaire. Il s’agit dans ce cas d’une chaudière mixte.

La chaudière électrique présente l’avantage d’offrir de la chaleur de manière très rapide, avec un temps d’attente réduit. Mais elle est encore peu installée dans les foyers, en raison de son prix. En effet, cet équipement ne représente pas un coût important à l’achat, mais l’électricité dont elle a besoin pour fonctionner représente, elle, un coût important pour le foyer. 

Les différents modèles de chaudières électriques

En effet, différents modèles de chaudières électriques existent, que ce soit sur le fonctionnement ou l’installation. Concernant la pose, l’équipement peut être installé au mur ou au sol. La chaudière électrique murale convient notamment aux petits espaces, car elle prend très peu de place. Il s’agit également d’un modèle peu onéreux.

Elle peut, en revanche, être moins puissante qu’une chaudière au sol. Cette dernière est adaptée pour les logements proposant de l’espace car il s’agit d’une installation plus importante. Le prix est donc plus élevé que pour une chaudière murale.

La chaudière électrique classique

La chaudière électrique classique fonctionne avec des résistances immergées dans l’eau. Ces dernières vont produire de la chaleur, qui va chauffer le liquide. Celui-ci va ensuite être distribué dans le réseau de chauffage ou au plancher chauffant et alimenter toute la maison. 

La chaudière électrique basse température

Ce modèle fonctionne de la même manière que la chaudière électrique classique, à l’aide de résistances qui vont chauffer l’eau. Elle présente l’avantage de consommer moins d’électricité, de l’ordre de 10 à 15% en moins.

En effet, ce modèle de chaudière électrique va chauffer l’eau à une température moins importante. Seule la quantité réellement utilisée par le foyer va être chauffée à haute température. En plus de représenter un avantage pour le portefeuille, cette chaudière est également un mode de chauffage plus écologique. 

La chaudière électrique à induction

À la différence de la chaudière électrique classique, la chaudière électrique à induction ne fonctionne pas à l’aide de résistances mais grâce à un électroaimant. Celui-ci est alimenté en électricité et produit de la chaleur qui va être transmise à un liquide caloporteur.

C’est ce dernier qui va ensuite réchauffer l’eau qui sera envoyée dans les chauffages de l’habitation. Si cet équipement consomme un peu moins d’électricité que sa cousine, le prix d’achat reste élevé.

La chaudière électrique ionique

La chaudière électrique ionique, également appelée chaudière électrolyse, fonctionne avec un ioniseur, qui va appliquer le principe d’ionisation, ou grâce à la projection d’ions avec un champ électrique. Par une réaction physique entre les ondes magnétiques et les molécules d’eau, un liquide caloporteur va être chauffé.

De la même manière que la chaudière électrique à induction, c’est ce liquide qui va ensuite chauffer l’eau de chauffage, qui sera envoyée dans toutes les pièces de la maison. S’il s’agit d’un modèle électrique performant, il présente également un prix élevé qui peut parfois dissuader les acheteurs. 
 

💡 Bon à savoir :

Une chaudière électrique peut également être bivalente, c’est-à-dire couplée avec un autre mode de chauffage tel qu'une chaudière à gaz, à bois ou à fioul. Le modèle peut être plus coûteux mais également demander une installation différente, avec des conduits d’évacuation de fumée par exemple.

Le prix d’une chaudière électrique

Le prix de votre chaudière électrique va dépendre de plusieurs éléments. Du modèle choisi et de sa puissance d’abord. Il est également important de prendre plusieurs autres informations en compte pour prévoir sa facture : la chaudière sera-t-elle utilisée comme producteur principal de chaleur ? Ou seulement utilisé en appoint ?

  • Ainsi, une chaudière électrique classique peut coûter entre 1 000 et 4 000 € pour un modèle entre 6 et 12 kW. Le prix passe de 4 000 € à 6 000 € pour une puissance allant de 25 à 40kW. Ces montants incluent la pose. 
  • Le prix d’une chaudière électrique à induction est un peu plus élevé : entre 5 000 et 15 000 €, toujours avec la pose.
  • Pour une chaudière électrique à ionisation il faudra prévoir un budget moyen compris entre 5 000 et 15 000 €, pose incluse. 
     

Entretenir sa chaudière électrique

Tout comme les autres chaudières, entretenir sa chaudière électrique est essentiel. Cela permet de garder l’installation plus longtemps en bon état et toujours aussi efficace. Bien que conseillée, cette révision ne constitue pas une obligation légale, notamment en raison de l’absence d’intoxication au monoxyde de carbone.

Elle peut donc être effectuée au bon vouloir de chaque propriétaire. Cet entretien permet notamment d’éviter une casse ou une panne. Les chaudières électriques peuvent majoritairement rencontrer des problèmes de tartre, qui va encrasser l’appareil.

Plusieurs éléments peuvent vous mettre la puce à l’oreille et vous pousser à réaliser un contrôle de la chaudière. Tout d’abord la chaleur émise par les chauffages. Si cette dernière est très faible, malgré une augmentation du système de chauffe, le problème peut venir de la chaudière. S’il s’agit d’un équipement mixte, l’absence d’eau chaude ou un débit très faible peut également indiquer un problème de chaudière.

Il est préférable de laisser l’entretien de sa chaudière électrique entre les mains d’un professionnel. Un chauffagiste pourra vérifier l’état de l’installation, procéder au détartrage et/ou autres travaux. Comme pour les autres chaudières, il est possible de faire des révisions uniques ou de souscrire à un contrat d’entretien, qui contient généralement une visite annuelle. 
 

Chaudière électrique : un système de chauffage aux nombreux inconvénients

Si ce système de chauffe propose plusieurs avantages que nous avons évoqués plus haut, quelques inconvénients subsistent et peuvent pousser les consommateurs à se tourner vers d’autres alternatives.

Une consommation électrique importante qui peut faire grimper la facture

La chaudière électrique a besoin d’une importante quantité d’énergie pour fonctionner. Cela va forcément avoir un impact sur la facture. Bien évidemment, cela va dépendre de plusieurs critères comme la taille du logement ou encore son isolation. 

Pour avoir une idée, voici la consommation moyenne d’une chaudière électrique appliquée à des cas concrets :

  • Une maison d’environ 100m², récente bien isolée. La consommation d’une chaudière électrique mixte (avec production d’eau chaude donc) 30-40kW est estimée à 15 000 kWh par an.
  • Pour une maison bien isolée d’environ 160m², une chaudière électrique alimentant les radiateurs ainsi que le chauffage au sol va consommer en moyenne 17 000kWk par an.


Pas d’aides financières pour cette installation peu écologique

La plupart des aides financières pour les chaudières sont distribuées pour effectuer des travaux représentant un intérêt écologique. Or cela n’est pas le cas de la chaudière électrique. Cette dernière, bien qu’elle ne rejette pas de CO2 dans l’air, fonctionne avec une énergie peu éco-responsable. En effet, l’électricité est encore produite majoritairement par les centrales nucléaires.

Le rapport production/consommation de cette énergie n’est, aujourd’hui, toujours pas optimal. Il est également important de souligner que le prix de l’électricité augmente chaque année.

Le choix d’une chaudière électrique peut parfois s’imposer

Certains foyers n’ont pas le choix et doivent installer une chaudière électrique. Cela s’applique notamment lorsque l’habitation n’est pas reliée au gaz et ne peut donc pas accueillir de chaudière fonctionnant avec ce combustible. Même constat s’il n’est pas possible d’installer une cuve à fioul ou une chaudière biomasse, en raison d'un manque d'espace pour stocker du bois. 

La chaudière électrique peut également s’imposer s’il s’agit d’une solution temporaire. Elle peut être installée en attendant que le foyer se raccorde au gaz ou installe une cuve. Son coût constitue une solution provisoire peu onéreuse. 

Enfin, il peut s’agir d’une option intéressante pour un chauffage d’appoint, en hiver par exemple lorsque le système de chauffage principal est insuffisant pour le foyer. 
 

Le poêle à bois : une alternative économique et écologique 

En termes de chauffage d'appoint, la chaudière électrique n'est pas le moyen le plus économique sur le long terme. En guise d'alternative, pensez à installer un poêle à granulés. Moins cher, ce poêle à bois constitue un chauffage complémentaire de qualité. En outre, le granulé de bois est l'un des combustibles les plus économiques. Contrairement aux bûches, il ne prend que peu d'espace. 

Vous pourrez bénéficier d'aides à la rénovation énergétique pour l'installation d'un poêle à bois (Prime Énergie Monexpert, MaPrimeRénov', etc.). 

📋 En résumé :

  • Différents modèles de chaudière électrique existent. Elles peuvent être murales, au sol, avec des fonctionnements différents et alimenter aussi bien un chauffage que produire de l’eau chaude.
  • Son prix est attractif comparé aux autres chaudières. Sa pose ne représente pas un coût important et son entretien n’est pas obligatoire.
  • Peu écologique, la chaudière électrique n’est pas éligible aux aides financières. Gourmande en énergie, elle peut également réserver de mauvaises surprises sur la facture.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.