Image
aides_chauffage_meilleur
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 19/02/2021

Chauffage d'appoint, tout savoir pour choisir le plus économique

Le chauffage d’appoint permet de répondre à un besoin ponctuel en chauffage. Vague de froid, début de l’hiver, baisse soudaine des températures au printemps, il peut être utilisé à de nombreuses occasions. Comment choisir un chauffage d’appoint économique ? Monexpert fait le point.

👉 Le bois, un chauffage d’appoint économique et écologique

Selon l’Ademe, le bois est l’énergie de chauffage la moins chère. C’est aussi le cas en ce qui concerne le chauffage d’appoint. Les poêles à bois servent souvent de chauffage secondaire. Ils entrent en complémentarité avec une source d’énergie principale (chaudière à gaz, radiateurs électriques, etc.).  

Poêle à bûches ou poêle à granulés : que choisir ? 

Design et élégant, le poêle à bois peut fonctionner selon deux modalités. Ainsi, on distinguera : 

  • le poêle à bûches. Il s’agit d’un poêle manuel qui permet de produire du chauffage via la combustion de bûches de bois. Il peut s’agir de bûches classiques ou de bûches compressées ; 
  • le poêle à granulés. Les granulés de bois sont de petits cylindres de bois compressés. En général, ils sont équipés d’un réservoir et sont automatiques. 

Il faudra compter entre 3 000 € et 7 000 € pour s’équiper. Côté combustible, le prix du kWh de bûches est de 0,038 € et de 0.068 € pour les granulés. À titre de comparaison, le prix du kWh d’électricité est de 0,1582 €.  

D’autre part, le bois reste une énergie particulièrement écologique. Il produit 26 g de CO2/kWh contre 210 g de CO2/kWh pour l’électricité.  

Les inconvénients 

Le chauffage d’appoint au bois présente des avantages certains. Mais, il fait preuve de certaines limites. Notamment, il s’agit d’appareils qui ne sont pas mobiles. En général, on les place dans une pièce à vivre comme le salon.  

Il sera impossible de déplacer votre poêle à bois pour chauffer une autre pièce. D’autre part, se pose le problème du stockage du bois. C’est particulièrement le cas pour le stockage des bûches de bois. 

✒️ À noter :

S’équiper d’un chauffage d’appoint au bois permet de faire des économies d’énergie. Mais, cela représente un budget. C’est pourquoi, vous pouvez le faire financer via des aides à la rénovation énergétique comme la Prime Énergie Monexpert ou MaPrimeRenov’

Image
logo monexpert

Vous souhaitez installer un chauffage d'appoint au bois ? Obtenez entre 117 € et 800 € de Prime Énergie avec Monexpert

👉 Le chauffage d’appoint électrique : une solution mobile

Le chauffage d’appoint électrique est le plus répandu. Il s’agit en général de petits appareils mobiles. On les utilise pour chauffer une pièce de manière ponctuelle. 

Les différents modèles de chauffage d’appoint électriques 

Il existe plusieurs catégories de chauffage d’appoint. Voici les différents types de chauffages d’appoint fonctionnant à l’électricité et leurs caractéristiques :

  • les convecteurs : l’appareil électrique chauffe l’air en utilisant le principe de convection naturelle grâce à une résistance. La montée en température se fait rapidement. 
  • les radiateurs à bain d’huile : ce système de chauffage électrique produit une montée en température d’un fluide caloporteur interne (l’huile) et restitue l’air chaud dans la pièce par convection lente. 
  • les radiateurs soufflants : la chaleur se produit grâce à une résistance et l’air chaud est ensuite soufflé par ventilation pour réchauffer la pièce rapidement. 
  • les radiateurs céramique : ils fonctionnent par inertie sèche. La chaleur est gardée dans un cœur en céramique qui la réfracte, la montée en température est rapide.
  • les radiateurs rayonnants : ils diffusent l’air chaud par effet de rayonnement immédiat, imitant ainsi la chaleur naturelle du soleil. 
  • les cheminées électriques : ce sont des radiateurs électriques qui imitent esthétiquement une cheminée. 
  • les sèches serviettes : ce sont des radiateurs d’appoint pour salle de bain, qui produisent de la chaleur par rayonnement, la montée en température est immédiate. Ils font également fonction de porte-serviettes. 

Chauffer ponctuellement un espace 

Les chauffages d’appoint électriques sont relativement énergivores. La consommation d'un chauffage électrique d'appoint soufflant avoisine les 2 kWh. C’est deux fois plus qu’un radiateur électrique qui en consomme environ 1 kWh.

C’est pourquoi, il ne faut pas les utiliser de manière régulière. Ils peuvent intervenir pour chauffer un garage ou une cave non chauffée lorsque l’on fait du rangement. On peut aussi y avoir recours pour chauffer sa salle de bain en cours d’utilisation.  

👉 Gaz et pétrole : quand les utiliser ? 

Les derniers types de chauffage d’appoint sont les chauffages aux hydrocarbures (pétrole et gaz). Ils sont mobiles et permettent de chauffer une pièce de manière ponctuelle. Ils peuvent aussi servir en cas de coupure d’électricité. Ils fonctionnent de manière autonome à l’aide d’une bouteille de gaz butane ou propane ou de pétrole à brûler. 

Les chauffages d’appoint au gaz

Il existe différents types de chauffages d’appoint au gaz. Voici leurs caractéristiques :

  • les chauffages gaz à catalyse : ils doivent être raccordés à une bouteille de gaz et produisent de la chaleur grâce à un catalyseur. Il chauffent en diffusant l’air chaud par rayonnement, ils conviennent particulièrement aux grands espaces de vie.
  • les chauffages gaz à infrarouge ou infrableu : ces radiateurs d’appoints diffusent de la chaleur par rayons infrarouges, ou infrableu (sans flamme donc sans dioxyde de carbone).
  • les chauffages à gaz brasero : ces systèmes de chauffage sont conçus pour une utilisation en extérieur, ils fonctionnent par brasiers et ont un faible rayonnement. 
  • les poêles à mèche : ce type de chauffage fonctionne grâce à la combustion (simple ou double) d’une mèche imbibée de pétrole qui diffuse la chaleur par rayonnement. 

Le prix d’un chauffage d’appoint au gaz varie de 50 euros à plus de 200 euros. Il s’agit d’appareils particulièrement gourmands en énergie. Selon Engie, fournisseur historique de gaz, “un chauffage d'appoint au gaz consomme en moyenne 250 grammes de butane par heure, la bouteille de 10 kg devrait vous procurer 40 heures de chauffage”. Une bouteille coûte environ 26,00€. 

Pour un poêle à pétrole, il faudra compter entre 100 euros et 700 euros. Il consomme entre 0,1 L à 0,4 L par heure. En fonction du prix du pétrole et de la durée d’utilisation le prix montera. 

❓ Bon à savoir :

Les chauffages d’appoint au gaz ou au pétrole n’ont pas leur place dans une pièce mal aérée et/ou dans une chambre. En effet, la combustion des hydrocarbures produit du monoxyde de carbone. Il s’agit d’un gaz toxique inodore et incolore. Il peut provoquer des décès en une heure de temps. Leur usage est donc à proscrire dans des endroits clos. 

📝 En résumé

  • Il existe plusieurs types de chauffages d’appoint (au bois, au gaz ou électrique) ; 
  • Les chauffages d’appoint les plus économiques sont les chauffages au bois
  • Les chauffages d’appoint électriques sont mobiles, mais particulièrement énergivores ; 
  • Les chauffages d’appoint au gaz permettent de se prémunir des coupures d’électricité, mais ils sont gourmands en énergie et polluants.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.