Image
Toiture avec un chauffe eau solaire sur le toit
Rédigé par Juliette S. - À jour le 15/09/2020

Tout savoir sur le chauffe-eau solaire et le chauffe-eau thermodynamique

En moyenne, la production d’eau chaude sanitaire représente près de 15% de la consommation d’énergie au sein du foyer. C’est pourquoi bien choisir son chauffe-eau est indispensable. 

Monexpert fait le point sur deux types de chauffe-eau qui tendent à s’imposer de plus en plus dans nos foyers.

 

Le chauffe-eau solaire 

Pour chauffer une partie de l’eau sanitaire de la maison, le chauffe-eau solaire individuel (CESI) est la solution solaire thermique la plus simple à mettre en œuvre. Des aides sont disponibles pour vous permettre de financer cette solution écologique dont la Prime Énergie Monexpert et MaPrimeRénov’.

Le chauffe-eau solaire utilise l’énergie renouvelable et gratuite produite par le soleil pour assurer une partie de la production d’eau chaude sanitaire dans votre logement. 

Les avantages du chauffe-eau solaire 

Installer un chauffe-eau solaire dans votre logement vous permet de profiter de ses nombreux atouts.

  • C’est un dispositif de production d’eau chaude sanitaire utilisant une énergie propre, gratuite et inépuisable.
  • Une fois installé, il favorise vos économies d’énergie tout au long de l’année.
  • Le chauffe-eau solaire est un équipement fiable, robuste et qui nécessite très peu d’entretien.
  • Écologique, il permet de réduire vos émissions de CO2 et votre consommation de combustibles fossiles.
  • Il est éligible à différentes aides dédiées à la rénovation énergétique des logements.

Le fonctionnement d’un chauffe-eau solaire 

Le chauffe-eau solaire individuel fonctionne grâce à des capteurs solaires, installés généralement sur le toit de votre maison, qui transforment le rayonnement du soleil en chaleur. Après avoir été réchauffé, le fluide caloporteur qui circule dans les panneaux transmet sa chaleur à l’eau du ballon qui fournit votre maison en eau chaude sanitaire. Et c’est ainsi que vous profitez de l’énergie du soleil pour assurer 50 à 80 % (1) de vos besoins annuels en eau chaude. 

Il convient donc de préciser que votre chauffe-eau solaire doit obligatoirement être couplé à un système de production d’eau chaude d’appoint (chaudière mixte, pompe à chaleur, ballon électrique ou au gaz…) pour satisfaire vos besoins été comme hiver. Quand vous ouvrez votre robinet, le système de régulation donne ainsi la priorité au chauffe-eau solaire et lorsque c’est nécessaire (quand l’ensoleillement est insuffisant), c’est l’équipement d’appoint qui prend alors le relais. 

Chauffe-eau solaire : comment faire le bon choix ?

Pour bien choisir votre chauffe-eau solaire individuel, nous vous conseillons vivement de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l’Environnement. Ce dernier pourra en effet vous conseiller lors du choix de votre équipement et sera en mesure d’assurer une installation de qualité qui dépend notamment :

  • Du bon dimensionnement des capteurs solaires : des capteurs surdimensionnés vous coûteront plus cher sans être forcément plus efficaces. 
  • De la bonne orientation et inclinaison des capteurs solaires : l’efficacité de votre système de production d’eau chaude sanitaire en dépend.
  • Du volume de votre ballon d’eau chaude : il doit couvrir votre consommation d’eau chaude de façon optimale. 
Bon à savoir
L’installation de capteurs solaires sur une maison existante nécessite une autorisation d’urbanisme. Vous devez donc contacter votre mairie avant de faire installer votre chauffe-eau solaire individuel.

Quel est le prix d’un chauffe-eau solaire ?

Le prix d’un chauffe-eau solaire individuel varie en fonction de l’intégration ou non de capteurs à la toiture, du type de ballon de stockage et votre situation géographique.

Le coût moyen pour l’achat d’un chauffe-eau solaire individuel et son installation est de 6 000€ pour un foyer composé de 4 personnes, dont environ 1 500€ de main d’œuvre.

Si vous décidez d’intégrer les capteurs directement sur votre toiture, alors le coût sera plus élevé. Comptez environ 6 500€ pour l’achat et l’installation du chauffe-eau solaire, dont 2 000€ de main d’œuvre.

Sachez que selon une étude de l’ADEME, les prix varient entre 3 800€ HT et 5 500€ HT pour l’achat d’un chauffe-eau solaire (hors installation) pour un foyer composé de 3 à 4 personnes.

Le chauffe-eau thermodynamique

Chauffe eau thermodynamique

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique

Le chauffe-eau thermodynamique (CETI) utilise l’air extérieur pour chauffer l’eau sanitaire, c’est-à-dire qu’il puise les calories présentes dans l’air afin de chauffer l’eau. Celui-ci restitue la chaleur au ballon pour produire de l’eau chaude sanitaire.

Sachant que son procédé repose principalement à puiser de l’air extérieur, il faut prévoir un appoint électrique qui prendra le relais en cas de températures extérieures extrêmes ou d’un besoin d’eau chaude exceptionnel.

Le chauffe-eau thermodynamique, une installation simple et rapide

Pas de gros chantier en perspective, l’installation du chauffe-eau thermodynamique est simple et rapide.

On recommande d’installer le chauffe-eau dans une pièce tempérée ou à minima d’installer une gaine permettant de pomper l’air dans une pièce voisine.

Quel est le prix d’un chauffe-eau thermodynamique?

Bien évidemment, les prix varient en fonction de la taille et de la performance de votre chauffe-eau. Aujourd’hui, le prix d’un chauffe-eau thermodynamique est abordable : comptez environ 2 000 euros pour un ballon de 300 litres répondant aux besoins de 4 à 6 personnes.

Sachez qu’en utilisant un chauffe-eau thermodynamique vous pouvez espérer jusqu’à 70% d’économies sur votre facture d’eau chaude.

Comment financer l’installation de votre chauffe-eau solaire ou thermodynamique ?

L’Etat a mis en place un ensemble de dispositifs pour permettre aux particuliers de réaliser des travaux de rénovation énergétique sereinement (isolation, chauffage, ventilation et régulation).

Plusieurs aides financières sont désormais accessibles à tous :

La prime énergie (issue des certificats d'économie d'énergie)

Versée par Monexpert, la prime énergie varie en fonction de vos revenus et peut vous permettre de financer jusqu’à 90% de vos projets de rénovation.

Calculez dès à présent le montant de votre prime énergie.

MaPrimeRénov'

Cette prime est accessible à tous, sous condition de revenus. Le montant de la prime est fixe et varie uniquement en fonction de revenus du foyer.

Pour en savoir plus sur MaPrimeRénov'

L’éco-prêt à taux zéro

Cet emprunt vous permet de ne pas avancer les frais liés à vos travaux. C’est un emprunt traditionnel dont les intérêts sont pris en charge par l’Etat. Pour bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, il sera nécessaire de faire appel à une banque signataire d’une convention avec l’Etat, avant d’entamer vos travaux.

Pour tout savoir sur l’éco-prêt à taux zéro.

La TVA à taux réduit

Directement appliquée par votre installateur, la TVA pour les travaux de rénovation est réduite à 5,5% au lieu de 20%.

Image
logo monexpert

Pour calculer le montant global de votre investissement pour l’installation d’un chauffe-eau (comprenant les aides financières), rendez-vous sur notre simulateur dédié.

Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.