Image
Installer un plancher chauffant
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 05/07/2021

Plancher chauffant, prix, fonctionnement, tout ce que vous devez savoir

Il existe plusieurs appareils visant à diffuser de la chaleur au sein d’une habitation. Les plus connus étant les radiateurs muraux que nous connaissons tous. Pourtant, pour se chauffer des alternatives existent et sont tout aussi efficaces. L’une d’entre elles étant le plancher chauffant à eau chaude à basse température. Comment fonctionne un plancher chauffant ? Quels avantages présente-t-il ? Quel prix ? Quelles sont les aides à la rénovation thermique pour installer un plancher chauffant ?

 

Les différents types de plancher chauffant

Le plancher chauffant est un équipement de chauffage. Il diffuse de la chaleur depuis le sol. Il existe aujourd’hui 3 types de planchers chauffants :

  • Le plancher à circulation d’eau chaude ;
  • Le plancher chauffant électrique ;
  • Le plancher à détente directe.

Le plancher chauffant à circulation d’eau chaude 

Le principe de fonctionnement du plancher chauffant est simple. Mis en place majoritairement dans les logements neufs, il nécessite de couler dans la chape de béton constituant le sol, des tuyaux dans lesquels circule l’eau. Cette eau, chauffée par le système de chauffage (chaudière, pompe à chaleur…). Elle diffuse alors la chaleur à travers le sol. La surface agit alors comme diffuseur.

Le plancher chauffant électrique 

Un plancher chauffant électrique est un câble qui s’active sous l’effet de résistances. Comme le plancher chauffant à eau chaude, il est posé sous une dalle de béton, sous le sol. 

Le plancher à détente directe

Le plancher à détente directe est un plancher relié à une pompe à chaleur (PAC) géothermique. Il fonctionne via un liquide frigorigène qui passe à travers le câble installé sous le sol. 

💡 Bon à savoir : 

Une fois le plancher chauffant installé, il est recouvert de carrelage, parquet ou autre revêtement. Attention néanmoins à bien choisir son revêtement, certains bloquent la diffusion de la chaleur.

Quelle chaudière pour un plancher chauffant ?

Plusieurs systèmes de chauffage peuvent être reliés à un plancher chauffant à eau. On peut utiliser : 

  • Une chaudière à condensation à gaz ou fioul. Ces chaudières récupèrent les fumées pour les utiliser comme source de chaleur. Elles ont donc un très bon rendement ; 
  •  La chaudière à granulés de bois ou à bûches peut aussi servir de base de chauffage pour le plancher hydraulique. Selon l’Ademe, le bois reste l’énergie de chauffage la moins chère. Vous pourrez donc faire des économies sur vos factures de chauffage. 
  • La chaudière à cogénération. Il s’agit de chaudière, le plus souvent à gaz, dotée d’un moteur à combustion. Celui-ci, en tournant, peut produire de l’électricité.

Au-delà d’une chaudière, vous pouvez relier un plancher chauffant à une pompe à chaleur air-eau, eau-eau ou sol-eau. Enfin, il est possible de relier votre plancher à des panneaux solaires photovoltaïques. Vous pouvez donc profiter d’énergies renouvelables pour chauffer votre maison et minimiser la facture de chauffage.

✍️ A noter : 

Vous faites construire votre maison ? Sachez que la RE2020 prévoit d’interdire l’installation de chaudière gaz ou fioul (fonctionnant à base d’énergie fossile) dans toutes les constructions neuves. D’autre part, dès le 1er janvier 2022, l’installation de chaudières fioul sera interdite dans l’ancien également.

Quels sont les avantages du plancher chauffant ?

Les planchers chauffants comportent de nombreux avantages. Tout d’abord, vous avez la possibilité de coupler le plancher chauffant avec un système de chauffage économe en énergie (chaudière à condensation, pompes à chaleur, panneaux solaires…). Cela vous permet de faire des économies de chauffage. C’est bon à savoir ! En effet, selon l’Ademe, le chauffage représente environ 60% de nos dépenses en énergie.

En termes de confort thermique, c’est un véritable plus. Contrairement aux radiateurs électriques, notamment aux convecteurs, ils diffusent la chaleur de manière homogène dans toute la pièce. En outre, les planchers chauffants récents fonctionnent à basse température. Ils ne causent donc plus les problèmes de « jambes lourdes » que l’on pouvait reprocher aux anciens modèles. Exit les sensations d’inconfort !

D’autre part, l’été, les planchers chauffants réversibles peuvent vous aider à baisser la température d'une pièce jusqu’à deux degrés. C’est donc un système de rafraîchissement efficace pour lutter contre la canicule. Attention, il ne produit pas d’air frais, ce n’est donc pas un dispositif de climatisation. Enfin, il permet d’éviter les pertes d’espaces liées aux radiateurs. Ce gain de place est très appréciable, surtout dans les petites surfaces.  

Quels inconvénients ?

Bien évidemment, le plancher chauffant à basse température présente également quelques inconvénients. En premier lieu, certains revêtements ne sont pas compatibles avec ce dispositif. C’est le cas du linoléum, du stratifié ou de la moquette. 

D’autre part, une fuite entraîne de lourds travaux pour la traiter puisqu'il faut retirer le parquet en bois ou carrelage qui se trouve au-dessus. Enfin, on l’a dit, le plancher chauffant peut rendre impossible la fermeture des portes. Il faudra donc regarder la taille de vos ouvrants et l’adapter avant d’entamer des travaux. 

Quel budget prévoir pour un plancher chauffant ?

Le tarif d’un plancher chauffant varie en fonction du nombre de m2 que l’on souhaite chauffer, et du mode de chauffage installé (alimenté par de l’électricité, de l’eau ou de l’énergie solaire). Ainsi les prix varient entre 40 € du m2 (plancher chauffant électrique) jusqu’à 160 € du m² (pour un plancher chauffant alimenté par de l’énergie solaire). Plus la surface au sol à chauffer est importante, plus le montant du plancher grimpera. 

Quelles aides à la rénovation pour installer un plancher chauffant ? 

L’installation d’un plancher chauffant peut donner lieu à des aides à la rénovation thermique. Regardons quelles subventions peuvent vous être octroyées. 

La Prime Énergie Monexpert 

La pose d’un plancher chauffant n’est malheureusement pas éligible à la Prime Énergie Monexpert. Cela étant, l’installation d’une PAC ou d’une chaudière à haute performance, en complément de votre nouveau plancher, peut être prise en charge en partie par la Prime Énergie. Ces types de chauffage vous permettront de faire des économies d’énergie. Pour découvrir le montant de votre prime, n’hésitez pas à faire une simulation.

Image
logo monexpert

Besoin d'un système de chauffage performant et écologique ?
Profitez d'aides financières avantageuses sur de nombreux équipements avec la Prime Énergie Monexpert

💡 Bon à savoir : 

Pour installer une nouvelle chaudière performante ou une pompe à chaleur, la Prime Énergie MonExpert se cumule avec MaPrimeRenov’ de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). En revanche, MaPrimeRenov’ ne peut être demandée pour un plancher chauffant.

L’ eco-Prêt à taux zéro

Pour faire installer un plancher chauffant, vous pouvez avoir accès à  l'éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Il s’agit d’un crédit bancaire avec un taux d’intérêt nul. Il est porté à 30.000 euros et peut être remboursé sur 15 ans. Pour le demander, vous devrez vous tourner vers une banque ayant signé une convention avec l’Etat. 

Bon à savoir : 

Une TVA à taux réduit de 5,5% s’applique aux travaux de rénovation réalisés par des professionnels RGE. Pensez bien à vérifier que l’artisan contacté dispose bien de cette certification.

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.