Image
pompe à chaleur Eau/Eau
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 13/06/2022

Pompe à chaleur Eau/Eau, un chauffage performant et peu connu

La pompe à chaleur (PAC) eau/eau est une installation qui permet d’assurer la production de chauffage mais aussi d’eau chaude sanitaire (ECS). Pour fonctionner, la pompe à chaleur eau/eau utilise la chaleur produite par l’eau sous la terre, comme une nappe phréatique par exemple. Monexpert vous propose d’en savoir plus sur cette installation, ses avantages, inconvénients mais également son prix.

Comment fonctionne une pompe à chaleur eau/eau ?

Pour fonctionner, une pompe à chaleur eau/eau utilise le principe de l’aquathermie. Elle utilise ainsi l’eau présente dans les nappes phréatiques, les lacs ou les rivières.

Le principe : récupérer les calories et donc la chaleur de cette eau, comme le fait une pompe à chaleur géothermique

Cette eau a une température toujours plus élevée que l’eau présente en surface qui est, par ailleurs, soumise aux conditions climatiques. Sa température s’élève en moyenne à 10°C, tout au long de l’année

Les différentes pièces du système

Plusieurs éléments composent la pompe à chaleur eau/eau, de la captation de l’eau jusqu’à la montée en température de votre logement : 

  1. La première chose pour faire fonctionner cette installation : récupérer l’eau souterraine. Pour ce faire, un forage est effectué.
  2. C’est ensuite une pompe de relevage qui entre en jeu et qui va faire remonter l’eau captée vers le compresseur. 
  3. Les calories présentes dans cette eau sont ensuite récupérées et envoyées vers le liquide frigorigène présent dans la pompe, puis transformées en chaleur. Cette dernière est ensuite envoyée dans le système de chauffage (plancher chauffant, radiateurs) ou utilisée pour l’eau chaude sanitaire
  4. Enfin, un second forage permet de renvoyer l’eau captée sous la terre. Une manière de rendre à la nature ce qui lui a été pris.

Ses avantages et inconvénients 

Cette installation possède plusieurs avantages mais également quelques inconvénients. C’est pourquoi une pompe à chaleur à aquathermie ne conviendra pas à tout le monde.

✅ Les avantages

L’un des premiers avantages de la pompe à chaleur eau/eau : la réalisation d’importantes économies d’énergie. Ces dernières seront ensuite visibles sur la facture. Si le prix de l’installation vous rebute, il est important de se projeter à plus long terme et de prendre en compte ces économies.

De plus, la pompe à chaleur eau/eau est discrète. Étant donné que les capteurs sont sous la terre, vous n’aurez pas besoin d’énormément de place pour l’installation et celle-ci sera donc peu visible.

En plus de produire de la chaleur, il est également possible d’utiliser la température de la nappe phréatique en été ! Puisque cette dernière est stable, à vous la fraîcheur pendant la saison estivale. Vous pouvez, pour cela, installer un plancher chauffant/refroidissant ou bien un système de ventilo-convecteurs et un thermostat chaud/froid.

❌ Les inconvénients

Mais cette pompe à chaleur n’est pas parfaite pour autant. Ses défauts pourraient même vous rebuter et vous inciter à choisir un autre mode de chauffage. L’un des premiers défauts est que la pompe à chaleur eau/eau ne peut être installée partout. Sans nappe phréatique proche, impossible de la faire fonctionner

Bien qu’il s’agisse d’une installation discrète, les travaux, eux, sont conséquents, parfois longs et difficiles. Il est, d’ailleurs, beaucoup plus facile d’installer une pompe à chaleur sur une maison en construction qu’en rénovation. Il faut également être propriétaire d’un terrain assez important pour pouvoir installer ce système de chauffage.

Cette complexité a une influence sur le prix, assez élevé, que nous évoquons ci-après.

Comment installer une PAC aquathermique ? 

Les prérequis à l'installation 

Avant d'installer un tel système de chauffage, il convient de voir si votre logement y est éligible. Certains prérequis sont à regarder. 

La PAC eau-eau doit impérativement être installée dans une maison avec un jardin relativement grand. En effet, il faudra prévoir des travaux de forage pour installer les capteurs souterrains. 

En outre, il faudra que votre terrain se trouve près d'une nappe phréatique ou d'une rivière souterraine afin d'aller puiser les calories de l'eau.  

Des autorisations administratives à demander 

Pour installer une PAC eau / eau, il convient d’obtenir une autorisation de la DRIRE, la Direction Régionale de l’Industrie, de la Recherche et de l’Environnement. Celle-ci s’applique aux capteurs verticaux.

Les travaux d'installation 

Les travaux d'installation se font en plusieurs étapes : 

  • Implantation des capteurs verticaux ou horizontaux en fonction du choix que vous aurez fait ; 
  • Installation de l'unité intérieure dans votre garage ou au sous-sol, la plupart du temps ;
  • Le raccordement au circuit de chauffage existant (plancher chauffant ou radiateurs) ; 
  • L'intégration du liquide frigorigène dans le circuit. 
  • Le branchement de la PAC au tableau électrique de votre logement ; 
  • La mise en place d'une sonde extérieure de régulation, afin de prendre en compte la température extérieure pour réguler le chauffage à l'intérieur de votre logement. 

Si vous voulez bénéficier d'aides, ces travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). 

Zoom sur le COP (Coefficient de Performance)

Selon la définition du fournisseur Engie, "Le coefficient de performance ou COP d’une pompe à chaleur correspond au rendement de l’équipement. Il permet de mesurer la différence entre la chaleur produite par la pompe et l’énergie consommée". 

Il s'agit d'un élément très important au moment de choisir son équipement. Plus celui-ci est élevé, plus la COP sera performante. Pour être sûr de disposer d'un appareil efficace, privilégiez les modèles avec un COP de 5. Pour 1 kWh de chauffage pompé, elle créera 5 kWh de chaleur.

Quel prix pour une pompe à chaleur eau/eau ?

Installer une pompe à chaleur eau/eau chez soi reste un investissement important. Comme évoqué plus haut, ce prix est directement lié à la complexité d’installation de ce système. Le coût total va également dépendre de la puissance de la pompe à chaleur, du type de captage choisi (horizontal ou vertical), du lieu où vous habitez et de la possible difficulté du forage.

Pour une maison de 100 m2 le coût minimum sera de 20 000 €. Il comprend l’achat de la pompe à chaleur, sa pose et les forages. Plus la surface à chauffer est grande, plus le prix augmentera. Il peut atteindre jusqu’à 40 000 € !

Quid de l'entretien ? 

Pour assurer le bon fonctionnement de la PAC, un entretien annuel doit être réalisé par un professionnel. Il est obligatoire pour les PAC d'une puissance supérieure à 12 kW.

Celui-ci viendra contrôler la pression de la PAC en contrôlant le fluide frigorigène qu'elle contient. Il vérifiera aussi l'état de chaque pièce. 

En moyenne, cette visite vous coûtera 200 €.

Les aides de l'Etat 

🔹 La Prime Énergie Monexpert 

Heureusement, des aides existent pour supporter ce coût. Il est notamment possible de bénéficier de la Prime Énergie Monexpert. Celle-ci vous permet de rembourser une grande partie de vos travaux de rénovation énergétique, incluant l’installation d’une pompe à chaleur eau/eau.

Cette aide s'adresse à tous les ménages qui veulent entamer des travaux dans un logement construit depuis plus de 2 ans. 

💡 Vous souhaitez installer une pompe à chaleur ?

✅ Estimation simple et rapide de votre prime énergie
✅ Analyse gratuite de vos devis
✅ Protection juridique gratuite incluse pour 1 an

En savoir plus

🔹 MaPrimeRénov’

Il est également possible de demander MaPrimeRénov’ pour l’installation d’une pompe à chaleur. Elle concerne les ménages qui souhaitent entamer des travaux dans un logement principal construit depuis plus de 15 ans

Cette aide est désormais accessible à tous les foyers mais son montant varie en fonction de vos revenus comme le montrent les tableaux suivants.

💡 Le barème MaPrimeRénov' rehaussé de 1000 € pour remplacer une chaudière fioul ou gaz 

Dès le 15 avril 2022, les barèmes de MaPrimeRénov' ont été relevés de 1 000 € pour remplacer une chaudière fioul ou gaz par un système moins polluant. La pompe à chaleur eau / eau est concernée. Pour que le cumul des deux aides soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Je suis propriétaire Je suis locataire

🔹 L’éco-prêt à taux zéro

Vous pouvez également souscrire à l’éco-prêt à taux zéro ou éco-PTZ auprès d’une banque. Ce dernier vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000 €, sans intérêts et remboursable en 20 ans maximum.

📋 En résumé :

  • La pompe à chaleur eau/eau utilise la température de l’eau présente sous terre, dans une nappe phréatique par exemple. Elle permet de chauffer en hiver ou de refroidir en été votre intérieur. Ce système peut également être utilisé pour la production d’eau chaude sanitaire.
  • Cette installation permet de faire d’importantes économies d’énergie. Pourtant, la pompe à chaleur eau/eau ne peut être installée partout et certaines difficultés pourraient vous rebuter.
  • Attention également au prix de cette installation, qui reste élevé. Heureusement, certaines aides ont été mises en place et vont vous permettre d’alléger votre facture finale.
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

En appartement, pour quel PAC opter ?  

La PAC aquathermique n'a pas sa place dans un appartement. Vous pouvez vous tourner vers une PAC air / eau ou air / air en guise d'alternative. L'équipement puisera les calories de l'air extérieur pour les transformer en chaleur. 

La durée de vie moyenne de l'équipement est comprise entre 15 et 20 ans. C'est donc un investissement sur le long terme. 

Oui, il est tout à fait possible de se tourner vers ce type de PAC pour une piscine. C'est un moyen écologique et économique pour la chauffer. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.

Avez-vous trouvé votre réponse ?