Image
façade maison pierre
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 22/11/2021

Quel chauffage choisir pour une maison ancienne ?

Vous habitez dans une maison ancienne et voulez faire le meilleur choix pour votre chauffage. Quel type de chauffage faut-il choisir ? Chauffage géothermique, au bois, au gaz, au fioul, ou radiateurs électriques ? Il faut prendre en compte l’état thermique de votre maison pour choisir la meilleure solution. On vous explique quel chauffage choisir pour une maison ancienne, pour un confort optimisé et une facture d'énergie en accord avec votre budget. On vous dit tout aussi sur les travaux de rénovation énergétique et les aides possibles pour changer un chauffage existant.

Maison ancienne : l'isolation avant le choix du système de chauffage

Avant de changer le système de chauffage, priorisez l'isolation. En effet, vous limiterez ainsi les déperditions thermique et pourrez choisir un appareil bien adapté à vos besoins. Voici les points à regarder pour améliorer les performances de votre maison ancienne.

Une mauvaise isolation des murs

Si vos murs sont bien plus froids que le centre de la pièce ou que vous observez de la formation de condensation, c'est sans doute une rupture d'étanchéité de la maison. Cet effet "paroi froide" signifie que votre maison présente une isolation vétuste

Si vous observez ces caractéristiques thermiques chez vous, c’est que votre maison peut être qualifiée d’« ancienne » et ne présente certainement pas un Diagnostic de Performance Energétique (DPE) élevé. 

Une toiture en mauvais état

L’isolation de toiture est aussi très importante pour un logement, pour éviter les déperditions thermiques. Selon l'Ademe, dans une maison ancienne, la toiture peut générer jusqu'à 30% des pertes de chaleur. Si votre toiture est en mauvais état, vous risquez en effet de perdre en efficacité thermique et avoir trop chaud l’été et très froid l’hiver. D'où l'importance d’isoler les combles et la toiture

Du simple vitrage

Si vos fenêtres sont en simple vitrage, vous allez encore une fois perdre en efficacité pour chauffer votre logement. Les vitres simples peuvent représenter 15% des déperditions thermiques. Installez du double vitrage pour améliorer votre performance énergétique. Vous pourrez faire des économies d’énergie. 

La pompe à chaleur (PAC) : un chauffage idéal pour une maison ancienne

Parmi tous les systèmes de chauffage, la pompe à chaleur est la solution idéale pour une maison ancienne. On vous explique pourquoi. 

Une pompe à chaleur (PAC) vient transformer les calories présentes dans l'air ambiant pour chauffer votre intérieur :

  • Soit en distribuant les calories directement dans l’air intérieur de vos pièces par ventilo-convection : pompe à chaleur air-air
  • Soit en distribuant ces calories dans l'eau du circuit de chauffage : pompe à chaleur air-eau

Il existe également un autre modèle, appelée pompe à chaleur géothermique, qui va récupérer les calories présentes dans le sol ou une nappe phréatique. Les calories sont alors dirigées vers l'eau du circuit de chauffage et diffusées par les radiateurs ou un plancher chauffant si vous en installez un.

Une pompe à chaleur fonctionne via un fluide frigorigène qui va passer de l'état liquide à l'état gazeux à très basse température. Il existe différents modèles de PAC, de différentes puissances pour chauffer toutes les superficies.

Il s’agit du meilleur choix pour une maison ancienne car c’est un système très efficace. La PAC ne dépense que très peu d'électricité pour fonctionner. Vous pouvez opter pour un modèle réversible, qui fera aussi climatiseur pour l'été. 

En revanche, elle n'est pas adaptée aux régions froides. La performance des pompes à chaleur air/air et air/eau diminue en suivant les baisses de températures. Elles seront peu efficaces si la température descend à -10°C.

Chauffage au bois, un choix économique pour une maison ancienne

Le chauffage au bois est aussi une bonne solution pour une maison ancienne. Pourquoi opter pour ce système ? On vous explique tout.

Le bois est un combustible que l’on peut trouver sous forme de :

  • bûches

  • granulés (appelés aussi pellets de bois). 

Il est facile de relier le réseau de chauffage d'une maison ancienne à une chaudière biomasse. Facilement adaptable à différents volumes, le chauffage au bois est un réseau de distribution de chaleur efficace.

Le bois fait partie des énergies les moins chères disponibles en France. De plus, c’est une énergie renouvelable et donc peu polluante. Le chauffage au bois est donc une solution efficace, tant sur le plan pratique, qu’écologique et économique. La planète et votre portefeuille vous disent merci !

Chauffage au gaz, une solution toujours adaptée ? 

Le chauffage au gaz est une solution possible pour une maison ancienne. On vous explique pourquoi ce n’est cependant pas la plus intéressante. 

Un système efficace mais polluant

Le chauffage au gaz est particulièrement adapté pour chauffer de gros volumes ou des maisons anciennes. Un système au gaz vous assure un confort thermique optimal. Même s’il reste moins polluant que le fioul, c'est une énergie fossile néfaste pour l’environnement. Il est souvent moins cher que l’électricité, mais gardez en tête que le gaz voit son prix augmenter de plus en plus depuis la reprise post-covid. 

Mieux vaut opter pour une chaudière gaz à condensation

Même si ce n’est pas le choix idéal, une chaudière à gaz reste envisageable, à condition d'opter pour un modèle à condensation. Votre maison ancienne doit quand même posséder un système de chauffage relié à des radiateurs en état de marche dans chaque pièce. Elle doit aussi se situer dans une zone raccordée au réseau de gaz national. Ce n'est pas toujours le cas en milieu rural. 

Chauffage au fioul, un chauffage à bannir dans l'ancien

Le chauffage au fioul est une solution à bannir absolument pour une maison ancienne ! Il est désormais interdit pour les bâtiments neufs, et le sera d’ici 2022 pour les bâtiments déjà existants. Cela signifie que si votre ancienne chaudière fioul tombe en panne, vous devrez la remplacer par un système alternatif. 

Bien que très efficace, le fioul domestique, issu du pétrole, est extrêmement polluant et cher. C’est dans le cadre de la transition énergétique que les pouvoirs publics ont donc décidé d’interdire son utilisation comme système de chauffage. 

Si votre maison ancienne est équipée d'un système de chauffage au fioul, nous vous conseillons de remplacer votre chaudière fioul par une pompe à chaleur, une chaudière au gaz, ou encore une chaudière biomasse. Vous pourrez d’ailleurs bénéficier de certaines aides de l’État pour ce changement. 

Quid du chauffage électrique ?

Opter pour un chauffage électrique pour une maison ancienne est tout à fait réalisable, à condition que votre maison ne soit pas trop grande. On vous dit tout. 

Juger en fonction de la taille

Si votre maison n’est pas trop grande, vous pouvez y installer des radiateurs électriques. Votre maison doit également être parfaitement isolée pour passer au chauffage électrique. Les radiateurs offrent l’avantage d’être très faciles à installer, grâce à la mise en place d'un câble électrique et d’un fil pilote pour contrôler la chaleur.  

Opter pour les radiateurs connectés

Tous les radiateurs électriques ne se valent pas. Nous vous conseillons de choisir un modèle de radiateur électrique à inertie. Modèle haut de gamme, ce type de radiateur diffuse de manière contrôlée et efficace la chaleur dans vos pièces. Le must est de choisir un modèle connecté, afin d’avoir la possibilité de régler votre consommation à distance et en fonction de vos absences. 

Les aides possibles pour rénover une maison ancienne

Envie de faire des travaux de rénovation énergétique chez vous pour améliorer et changer le système de chauffage de votre maison ancienne ? Pour encourager les ménages à se lancer dans de tels travaux, l’État a instauré plusieurs aides et primes. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

Lancée dans le cadre des Certificats d'Economies d'Energie (CEE), la Prime Energie Monexpert est ouverte à tous. Elle permet de faire baisser le montant de chantiers de rénovation énergétique.  

Elle s'adresse à tous les ménages qui souhaitent réaliser des travaux dans une maison achevée depuis plus de 2 ans. C'est donc adapté à une maison ancienne. Cumulable avec MaPrimeRénov', son montant dépendra des travaux engagés et de vos revenus. 

🔹 MaPrimeRénov' 

MaPrimeRénov' est une aide de l'ANAH. Sont éligibles tous les foyers souhaitant réaliser des travaux de rénovation thermique dans un logement principal construit depuis plus de deux ans. Son montant dépend de : 

  • vos revenus 
  • votre lieu de résidence
  • des travaux réalisés

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert*
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 10 000 € 4 000 € 14 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau 10 000 € 4 000 € 14 000 €
Chauffage solaire 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Chaudière à bûches 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Pompe à chaleur solarothermique 10 000 € - 10 000 €
Pompe à chaleur air/eau 4 000 € 4 000 € 8 000 €
Chauffe-eau solaire 4 000 € 240 € 4 240 €
Poêle à granulés 3 000 € 800 € 3 800 €
Poêle à bûches 2 500 € 800 € 3 300 €
Foyers fermés, insert cheminée 2 000 € 800 € 2 800 €
Equipements solaires hybrides 2 500 € - 2 500 €
Chaudière à gaz très haute performance 1 200 € 525 € 1 725 €
Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid jusqu'à
1 200 €
-

jusqu'à
1 200 €

Chauffe-eau thermodynamique 1 200 € 174 € 1 374 €
Dépose d'une cuve à fioul 1 200 € - 1 200 €
Pompe à chaleur air-air - 899 € 899 €*

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée au fioul

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert*
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau 8 000 € 4 000 € 12 000 €
Chauffage solaire 6 500 € 4 000 € 10 500 €
Chaudière à bûches 6 500 € 4 000 € 10 500 €
Pompe à chaleur solarothermique 8 000 € - 8 000 €
Pompe à chaleur air/eau 3 000 € 4 000 € 7 000 €
Chauffe-eau solaire 3 000 € 126 € 3 126 €
Poêle à granulés 2 500 € 800 € 3 300 €
Poêle à bûches 2 000 € 800 € 2 800 €
Foyers fermés, insert cheminée 1 200 € 800 € 2 000 €
Equipements solaires hybrides 2 000 € - 2 000 €
Chaudière à gaz très haute performance 800 € 263 € 1 063 €
Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid jusqu'à
800 €
-

jusqu'à
800 €

Chauffe-eau thermodynamique 800 € 87 € 887 €
Dépose d'une cuve à fioul 800 € - 800 €
Pompe à chaleur air-air - 449 € 449 €*

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée au fioul

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert*
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Chauffage solaire 4 000 € 2 500 € 6 500 €
Chaudière à bûches 3 000 € 2 500 € 5 500 €
Pompe à chaleur air/eau 2 000 € 2 500 € 4 500 €
Pompe à chaleur solarothermique 4 000 € - 4 000 €
Chauffe-eau solaire 2 000 € 120 € 2 120 €
Poêle à granulés 1 500 € 500 € 2 000 €
Poêle à bûches 1 000 € 500 € 1 500 €
Foyers fermés, insert cheminée 600 € 500 € 1 100 €
Equipements solaires hybrides 1 000 € - 1 000 €
Chaudière à gaz très haute performance - 263 € 263 €
Raccordement à un réseau de chaleur ou de froid 400 € -

400 €

Chauffe-eau thermodynamique 400 € 87 € 487 €
Dépose d'une cuve à fioul 400 € - 400 €
Pompe à chaleur air-air - 449€ 449 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée au fioul

Travaux pour les revenus élevés (MaPrimeRénov' Rose)

Travaux de chauffage MaPrimeRénov' Prime Énergie
Monexpert*
(montant maximal)
Total à cumuler
Chaudière à granulés - 2 500 € 2 500 €
Pompe à chaleur géothermique ou eau-eau - 2 500 € 2 500 €
Chauffage solaire - 2 500 € 2 500 €
Chaudière à bûches - 2 500 € 2 500 €
Pompe à chaleur air/eau - 2 500 € 2 500 €
Chauffe-eau solaire - 120 € 120 €
Poêle à granulés - 500 € 500 €
Poêle à bûches - 500 € 500 €
Foyers fermés, insert cheminée - 500 € 500 €
Chaudière à gaz très haute performance - 263 € 263 €
Chauffe-eau thermodynamique - 87 € 87 €
Pompe à chaleur air-air - 449 € 449 €

*Montant moyen évalué pour 100m² de surface chauffée au fioul

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

🔹 L'éco-prêt à taux zéro

L'Eco-PTZ est un crédit bancaire sans intérêts. Il peut monter jusqu'à 30 000 euros remboursables sur 15 ans. Ces fonds doivent être utilisés pour des travaux de rénovation énergétique. Tous les ménages peuvent le demander à condition de s'adresser à une banque ayant signé un partenariat avec l'Etat

L’obligation de faire appel à un professionnel RGE

Attention à bien faire appel à un professionnel certifié ! Pour bénéficier des aides mises en place par l’État pour la rénovation énergétique de votre maison, vous devez faire faire vos travaux par un professionnel RGE (c’est-à-dire Reconnu Garant de l’Environnement). Consultez notre annuaire pour en trouver un près de chez vous.

📋 En résumé :

  • Avant de vous lancer dans le changement de votre système de chauffage, travaillez sur l’isolation de votre logement.
  • Les systèmes de chauffage possibles pour une maison ancienne, du meilleur au pire : pompe à chaleur, chauffage au bois, au gaz, au fioul.
  • Opter pour un système électrique est aussi possible, à condition de ne pas avoir de trop grandes pièces et une bonne isolation.
  • Profitez des aides d’État pour vous lancer dans vos travaux de rénovation énergétique.
  • Toujours faire appel à un professionnel RGE pour vos travaux.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.