Rédigé par Sébastien M. - À jour le 13/09/2021

Radiateur à inertie : le guide complet

Plusieurs modes de chauffage existent et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. Quel radiateur choisir ? Que type de chauffage est le plus adapté à mon intérieur ? Sachant que certains systèmes peuvent permettre de réaliser des économies visibles sur la facture, il est important de bien choisir son chauffage. Monexpert vous présente dans cet article un modèle électrique réputé pour son confort : le radiateur à inertie.

Qu’est-ce qu’un radiateur à inertie ?

Le radiateur à inertie appartient à la famille des radiateurs électriques, comme le radiateur rayonnant ou encore le radiateur à accumulation. Ce modèle utilise l’inertie thermique, soit l’accumulation de chaleur et la redistribution de celle-ci, grâce au rayonnement. Le matériau utilisé pour le radiateur a donc une grande importance. 

Les différents types de radiateurs à inertie

Il existe deux types de radiateurs électriques à inertie, qui fonctionnent de manière différente, mais apportent, tous les deux, une chaleur douce :

  • Le radiateur à inertie sèche. Ce dernier fonctionne grâce à des résistances électriques qui vont chauffer le cœur de chauffe. Ce dernier est composé de matériaux qui sont capables d’accumuler de la chaleur : bloc en fonte ou en matériaux réfractaires comme la céramique, le granit ou la pierre de lave, par exemple. 
     
  • Le radiateur à inertie fluide : cette fois, les résistances électriques vont chauffer un liquide caloporteur, qui peut être de l’huile ou du glycol. Ce dernier permet au radiateur de monter rapidement en température.

📌 À noter : Radiateur à inertie et radiateur à accumulation, quelles différences ? 

Le radiateur électrique à accumulation est légèrement différent du radiateur à inertie. Il fonctionne de la même manière, en accumulant de la chaleur, mais fonctionnement majoritairement la nuit et/ou quand l’électricité est la moins chère. Elle est ensuite redistribuée la journée. Il faut, pour en profiter, souscrire à un contrat Heures pleines/Heures creuses.

Les avantages et inconvénients d’un radiateur à inertie

Ce mode de chauffage présente des avantages, mais également quelques inconvénients. À vous de voir si ces derniers conviennent à votre projet !

👍 Zoom sur les avantages 

Les avantages du radiateur à inertie sont multiples. D’abord, le confort thermique : la chaleur qu’il émet est douce, agréable et uniforme. Elle se diffuse de la même manière du sol au plafond. Son fonctionnement par inertie lui permet de continuer à produire de la chaleur, même en étant éteint, ce qui promet des économies d’énergie. Un bonus amplifié si votre radiateur est équipé d’un thermostat !

Il s’agit également d’un mode de chauffage sain, qui n’assèche pas et n’altère pas la qualité de l’air ambiant, ni ne soulève de poussière. Son entretien est rapide et peu contraignant.

👎 Quels inconvénients ? 

Du côté des inconvénients, c’est notamment le prix qui peut rebuter. Les radiateurs à inertie sont également plus lourds et parfois plus imposants que d’autres radiateurs. Suivant le projet que vous souhaitez réaliser, la montée en température de cet équipement pourrait également ne pas vous convenir. Les petites pièces sont donc à privilégier. 

Attention, dans la majorité des cas, il est important de procéder à une bonne isolation du mur sur lequel le radiateur sera installé en raison de son rayonnement.

Le prix d’un radiateur à inertie

Le prix d’achat de votre radiateur à inertie va dépendre de la puissance voulue (en Watts), du matériau choisi, mais également de son modèle ou de sa marque. En règle générale, le montant d’un radiateur à inertie varie entre 300 € et 1 500 €. 

Les options choisies pour votre radiateur peuvent faire augmenter la facture. Cela est, par exemple, le cas si vous décidez d’installer un radiateur connecté. Un coût supplémentaire qui peut être équilibré via les économies réalisées en énergie !

Pour réduire le coût d’utilisation de cet équipement, attention de le choisir correctement. Un radiateur trop petit aura besoin de fonctionner à son maximum pour vous apporter suffisamment de chaleur, alors qu’un modèle plus grand peut être plus adapté et vous chauffer suffisamment, notamment avec le coup de pouce de l’inertie. Sachant que le chauffage représente 60% de la consommation totale d’énergie des ménages, il est plus judicieux d’acheter un équipement adapté dès le début !  

Quelles aides pour installer un radiateur à inertie ? 

Il est possible de prétendre à certaines aides pour acheter et/ou installer des radiateurs à inertie chez soi. 

La réduction de TVA

Il est possible de bénéficier d’une réduction de TVA pour l’achat d’un radiateur. Une condition à respecter : il faut que l’achat et la pose soient effectués par un professionnel. Le taux de TVA passe ainsi de 20 à 5,5%.

Il est conseillé de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour effectuer vos travaux. Certaines aides liées à la rénovation énergétique demandent obligatoirement l’intervention d’un tel professionnel.

La prime Coup de pouce thermostat

Une prime Coup de pouce thermostat avec régulation performante existe ! Elle s’adresse aux propriétaires ou locataires qui disposent d’un système de chauffe individuel.

Cette prime a été mise en place par l’État pour inciter les particuliers à installer un thermostat programmable afin de mieux contrôler/diminuer leur consommation et leur facture d’électricité.

Cette prime est de 150 € par logement. Elle peut permettre de financer un thermostat connecté à votre radiateur à inertie. 

Les aides locales

Certaines villes, départements ou régions ont mis en place des aides liées à la rénovation. Ces dernières ne sont pas généralisées et dépendent de chaque organisme. Il est possible de se renseigner auprès de réseau FAIRE ou de l’ADIL (Agence Départementale d'Information sur le Logement) de son département pour en savoir plus ou de contacter sa municipalité.

📋 En résumé :

  • Le radiateur à inertie est un bon moyen de chauffer votre intérieur. Il fonctionne à l’électricité, mais a l’avantage de continuer à produire de la chaleur une fois éteint, via le principe de l’inertie.
  • Le radiateur à inertie permet d’obtenir une sensation de chaleur douce, agréable et uniforme. Autre qualité : son entretien, quasi inexistant. 
  • Plusieurs types de radiateurs à inertie existent. Le mode de fonctionnement, la puissance, la taille ou les options peuvent avoir un impact sur son coût. Heureusement, des aides existent pour faire face à l’installation de cet équipement.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.