Image
régulateur fixé au mur avec écran digitale
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 22/09/2020

Régulation du chauffage : contrôlez la température et vos factures !

D’après le Ministère de la Transition Ecologique « En 2018, les ménages ont dépensé en moyenne 1.552 € en énergie pour leur logement ». Cette facture énergétique importante est dopée par nos consommations de chauffage. En effet, il représente 60% de nos dépenses en énergie, si on en croit l’Ademe. Pourtant, en installant un système de régulation du chauffage, il est possible de faire de belles économies d’énergie. Mon Expert fait le point avec vous sur les dispositifs existants.

Pourquoi réguler votre chauffage ? Des factures en baisse de 5 à 15 % !

Le chauffage est l’un des postes de dépenses les plus importants pour les Français. C’est pourquoi, il est important de bien en optimiser les consommations. Pour ce faire, installer un appareil de régulation peut être un bon choix.

En effet, la régulation du chauffage est un vecteur d’économies d’énergie. D’après l’Ademe, en optant pour une solution de programmation, on peut réduire de 5% à 15% sa facture énergétique. D’autre part, cela permet bien souvent de gagner en confort thermique. En effet, grâce à un appareil de pilotage du chauffage, vous pouvez régler pièce par pièce la température de consigne. 

Afin de faire rimer confort de chauffage et économies, la meilleure solution est de vous baser sur les préconisations de l’Ademe concernant les températures dans chaque pièce : 

  • 19 à 21 degrés dans les pièces à vivre
  • 22 degrés dans la salle de bain lors de son utilisation. Vous pouvez la baisser à 17 degrés en temps normal ;
  • 17 degrés dans les chambres.

Au-delà, vous risquez de surchauffer donc surconsommer. N’oubliez pas qu’un degré en moins peut se traduire par 7% de gains sur la facture de chauffage.

Avec quel équipement réguler son chauffage ?

Si vous souhaitez réaliser des économies d’énergie grâce à un équipement de régulation, plusieurs possibilités s’offrent à vous.

Le thermostat d'ambiance

Placée dans l’une de vos pièces principales (votre salon, par exemple), le thermostat mesure la température de l’air ambiant. En fonction de vos réglages, il transmet des informations à votre chaudière qui va alors réguler la température. Lorsque le thermostat constate que la température n’est pas adaptée, votre chaudière va se déclencher ou se mettre en veille, selon les cas. 

Il existe aujourd’hui différents types de thermostats:

  • Le thermostat programmable réglable via un écran LCD ou tactile, qui a l’avantage de disposer de plusieurs modes qui favorisent vos économies d’énergie. En fonction du moment de la journée et de vos habitudes, votre thermostat peut, par exemple, automatiquement réduire la température (la nuit, lorsque vous partez au travail…). 
  • Le thermostat connecté présente les mêmes fonctionnalités de programmation hebdomadaire. Simplement il peut en plus être contrôlé à distance, depuis votre téléphone, grâce à une application.

L’achat d’un tel équipement coûte entre 100 et 500 € en fonction du type de thermostat choisi, des fonctionnalités et du modèle. À cela s’ajoute le prix de l’installation qu’il est recommandé de confier à un professionnel reconnu garant de l’environnement (RGE).

Le robinet thermostatique 

Le robinet thermostatique est un appareil qui se fixe directement sur votre radiateur à eau. Il se compose d’une vanne, d’une sonde de température et d’une poignée (ou d’un écran, selon les modèles) qui vous permet d’ajuster la température en fonction de vos besoins. 

Le robinet thermostatique a l’avantage de prendre en compte les apports gratuits de chaleur (comme lorsque le soleil rayonne dans la pièce où il se trouve) afin de réguler la température. Même si vous programmez une certaine température au niveau de votre thermostat, vous pouvez modifier la température de vos pièces disposant d’un radiateur avec robinet thermostatique quand vous le souhaitez. Cela peut notamment vous être utile dans les pièces que vous n’utilisez que ponctuellement (bureau, chambre d’amis…). 

L’installation de vannes thermostatiques est relative abordable : comptez entre 20 et 70 € par appareil. Ce faible coût est à mettre en perspective avec les économies que vous pouvez réaliser grâce elles. Selon l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Énergie) il peut vous aider à réduire votre consommation de chauffage de 3 à 5 %.

La sonde extérieure de température

Placée à l’extérieur de votre habitation, sur un mur exposé des rayons du soleil, la sonde extérieure mesure la température et la transmet (par radio ou par fil) au système de régulation de votre chaudière ou de votre pompe à chaleur. De cette manière, la sonde anticipe les variations de climat et permet à votre système de chauffage central d’adapter la température intérieure selon les besoins et sans que vous n’ayez à agir.  

Pour réaliser encore plus d’économies d’énergie, votre sonde extérieure de température doit être couplée à un thermostat ou à un robinet thermostatique. Ces derniers disposent en effet d’informations sur la température ambiante que la sonde extérieure n’a pas. Ils peuvent prendre en compte la hausse de la température due à l’ensoleillement ou à un feu de cheminée, par exemple.

L’investissement nécessaire lors de l’achat d’une sonde extérieure de température dépend du modèle choisi et de son mode de transmission. Son prix se situe généralement entre 50 et 200 €. Il convient également d’ajouter le prix de la pose de l’appareil par un professionnel.

Les radiateurs connectés 

Les radiateurs électriques connectés font partie de la nouvelle génération de radiateurs. Avec un thermostat intégré, ils sont pilotables à distance via une application mobile. Ainsi en cas d’absence, vous pouvez les éteindre ou les mettre en mode hors-gel depuis votre smartphone. 

Ils vous permettent une régulation du chauffage pièce par pièce. De plus, vous pouvez les programmer en fonction de vos habitudes quotidiennes (heures de bureau, présence le week-end, jours en télétravail, etc.). Il s’agit là de faire coïncider de manière exacte votre consommation énergétique et votre emploi du temps

Certains sont même équipés de capteurs de présence pour ne pas chauffer inutilement la pièce. Reliés à votre smartphone, d’autres disposent d’un système de géolocalisation pour enclencher le chauffage lorsque vous vous rapprochez de votre domicile. 

Très performants, ils assurent jusqu’à 45% d’économies d’énergie sur la facture de chauffage. Cela étant, il faudra compter au moins 300 € par radiateur pour s’équiper.

Boîtiers fils pilotes et radiateurs électriques

Le fil pilote est un petit fil présent dans la plupart des radiateurs électriques. Il fait office de lien entre un appareil de régulation et un radiateur. Il est donc possible d’y brancher un programmateur radio fil pilote accompagné d’un récepteur. Ainsi, en quelque sorte, vos anciens convecteurs peuvent se convertir en radiateurs électriques connectés.

 Les boitiers fils pilotes coûtent environ 50 €. Il peut s’agir d’une solution économique. Cela étant, l’installation n’est pas toujours aisée car elle implique bien souvent de décrocher le radiateur pour pouvoir y relier le programmateur. Pour faciliter la pose, préférez faire appel à un artisan RGE.

Quelles aides pour financer les équipements de régulation du chauffage ?  

Parce qu’ils vous permettent de réduire votre consommation énergétique, certains équipements de régulation sont éligibles aux aides à la rénovation énergétique telles que :

Image
logo monexpert

Besoin d'un système de chauffage performant et écologique ?
Profitez d'aides financières avantageuses sur de nombreux équipements avec la Prime Énergie Monexpert

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.