Image
remplacement-chaudiere-solaire
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 17/05/2022

🔄 Remplacer sa chaudière au gaz par un chauffage solaire

Les prix du gaz ont fortement grimpé. De ce fait, beaucoup de ménages se renseignent pour changer de système de chauffage. Pour cela, ils peuvent notamment opter pour un chauffage solaire. Comment fonctionne ce dispositif ? Quels sont ses avantages et ses inconvénients ? Quel prix pour s'équiper ? Quelles sont les aides disponibles ? Monexpert fait le point. 

Le chauffage solaire, comment cela fonctionne ? 

Un chauffage solaire ou "système solaire combiné" (SSC) est un dispositif qui fonctionne grâce à l'énergie solaire. Il se compose de : 

  • de panneaux solaires thermiques
  • d'un ballon d'eau chaude et/ou d’un ballon tampon permettant de stocker l'excédent d'eau chaude sanitaire produite
  • d'un circuit d'eau chaude, à savoir des tuyaux qui transportent de l'eau chaude jusqu'à des émetteurs de chaleur
  • un ou des émetteurs de chaleurs, un plancher chauffant ou des radiateurs à eau. 

Installés sur le toit, les capteurs thermiques utilisent l'énergie du soleil pour chauffer un liquide caloporteur (eau ou huile). Celui-ci permet de faire monter en température votre circuit de chauffage et d'activer vos radiateurs ou votre parquet chauffant. Il peut aussi servir à la production d'eau chaude sanitaire. 

Pourquoi un chauffage solaire pour remplacer le gaz naturel ? 

Le chauffage solaire présente plusieurs avantages qui peuvent pousser les ménages à le choisir au moment de remplacer leur chaudière à gaz. Quels sont-ils ? 

✅ Un système compatible avec votre ancien circuit de chauffage

Le chauffage à énergie solaire peut se raccorder facilement au réseau de chauffage déjà en place dans votre maison. Il suffira de remplacer la chaudière par ce système pour en bénéficier. Vous n'aurez pas besoin de refaire l'intégralité du circuit de chauffage. L'installation est donc facilitée. 

✅ Réduire sa facture énergétique 

En utilisant les énergies renouvelables, on peut faire baisser sa facture de chauffage. En effet, l'énergie solaire est gratuite et illimitée. A l'inverse, le gaz implique de souscrire un contrat auprès d'un fournisseur.

En optant pour un système solaire combiné, on peut réaliser jusqu'à 70% d’économies les factures de chauffage et d'eau chaude. L'Ademe considère que la facture de gaz moyenne annuelle est de 1415 € par an. En optant pour un SSC, on peut porter cette facture à 424,5 €. 

✅ Rendre sa maison plus écologique grâce aux énergies renouvelables

Contrairement au gaz qui est une énergie fossile, l'énergie solaire est renouvelable. Inépuisable, elle est aussi peu polluante. Cela permet de s'engager dans la transition énergétique à son échelle

✅ Faire grimper la valeur de son bien immobilier

Installer un chauffage solaire permet d'augmenter la plue-value de votre logement. En effet, celui-ci peut disposer d'une meilleure note au diagnostic de performance énergétique (DPE). Cela constituera un argument de vente. A l'heure actuelle, 87% des futurs acheteurs souhaitent acquérir un bien écologique.

Les inconvénients du chauffage solaire 

Malgré ses nombreux atouts, le chauffage solaire présente aussi certaines limites. Quelles sont-elles ? 

❌ La nécessité d'un chauffage d'appoint

L'énergie solaire est intermittente. Par temps couvert ou la nuit, le panneau thermique ne peut pas produire de chaleur. De ce fait, le système solaire combiné ne peut en général pas couvrir tous les besoins d'un ménage. Il faudra donc le combiner avec un autre équipement (poêle à bois, chaudière biomasse, pompe à chaleur, etc.). 

❌ Un dispositif impossible à installer en appartement 

Les capteurs solaires étant posé sur le toit, il est difficile d'installer un système solaire combiné en appartement. Ce dispositif est réservé aux maisons. 

❌ Un système encore cher

Enfin, même s'il permet de faire des économies d'énergie, le chauffage solaire reste un investissement pour les ménages. Il faudra débourser aux alentours de 15 000 € pour s'équiper

Quel est le prix d'un chauffage solaire ?

Il faut compter entre 13 000 € et 19 000 € pour un système solaire combiné. Cela en fait un dispositif relativement cher. Toutefois, des aides à la rénovation permettent d'en baisser le prix. 

Aides disponibles à l’installation d’une chauffage solaire

Pour engager les Français à effectuer des travaux de rénovation énergétique, les autorités publiques multiplient les aides. Il est donc possible de minimiser le reste à charge au moment de remplacer sa chaudière à gaz. 

1. La Prime Énergie Monexpert

Mise en place dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE), la Prime Énergie Monexpert finance des travaux de rénovation thermique dans un logement :

  • En France
  • Construit depuis plus de 2 ans
  • Qui sert de résidence principale ou secondaire. 

Ouverte à tous, son montant est calculé en fonction de vos revenus et des travaux à mener.

2. MaPrimeRénov’

Aide de l'Agence Nationle de l'Habita (ANAH), MaPrimeRénov' permet de financer des travaux de rénovation thermique dans :

  • Un logement d'au moins 15 ans
  • Qui fait office de résidence principale
  • Situé en France.

Son montant varie selon le niveau de revenus du foyer.  Cette aide peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert, comme le montre le tableau suivant. 

 

💸 Boostez vos aides financières

Depuis le 15 avril 2022, le barème de MaPrimeRénov' a été relevé de 1 000 € pour remplacer une chaudière gaz ou une chaudière à fioul par un système de chauffage écologique. Un moyen de booster les aides à la rénovation !

Demander ma prime

3. Le chèque énergie

Réservé aux ménages modestes, le chèque énergie permet de financer des dépenses liées à l’énergie. Il peut aussi prendre en charge des travaux de rénovation énergétique faits par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Son montant est compris entre 48 € et 277 €. 

4. L’éco-prêt à taux zéro 

D'un montant compris entre 7 000 € et 50 000 €, l'Eco-PTZ est accordé par les banques partenaires de l'Etat aux ménages qui désirent réaliser des travaux d’économies d’énergie. Tout le monde peut y prétendre à condition de financer des travaux : 

  • dans un logement principal ; 
  • construit depuis plus de 2 ans. 

5. La TVA à 5,5%

Une TVA de 5,5% s'applique à la main d'œuvre et au matériel en ce qui concerne les travaux de rénovation thermique. Pour cette aide, vous n'avez pas besoin de faire appel à un professionnel certifié RGE. 

📋 En résumé : 

  • La chauffage solaire peut être une bonne alternative pour remplacer une chaudière à gaz dans une maison.
  • Grâce à cette énergie verte, vous pouvez réaliser jusqu'à 70% d'économies de chauffage. 
  • Son montant est de 15 000 € environ. Il peut être diminué par des aides à la rénovation énergétique. 
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Le chauffage solaire peut-il remplacer une chaudière fioul ? 

Oui, la chaudière fioul et la chaudière gaz fonctionnent grâce à un circuit de chauffage. Il est donc envisageable de la remplacer par un système solaire combiné.  

En appartement, il est possible d'opter pour un poêle à bois ou des radiateurs électriques performants. Ces solutions prennent en général peu de place.

Oui, les panneaux solaires photovoltaïques peuvent venir alimenter :

  • votre pompe à chaleur ;
  • des radiateurs électriques ; 
  • un plancher chauffant. 

Cela peut aussi être une option si vous n'avez pas de circuit de chauffage chez vous. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.

Avez-vous trouvé votre réponse ?