Image
remplacer-chaudire-gaz-poele-bois
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 24/05/2022

🔄 Remplacer sa chaudière au gaz par un poêle à bois

Depuis l'été 2021, les prix du gaz n'ont fait que monter. C'est pourquoi, de nombreux ménages réfléchissent à changer de système de chauffage. Peut-on remplacer sa chaudière gaz par un poêle à bois ? Quels sont les avantages et inconvénients de ce dispositif ? Quelles sont les aides pour installer un poêle à bois ? Monexpert fait le point.
 

Le poêle à bois est-il une bonne alternative à la chaudière gaz ?

Le poêle à bois permet de s'engager dans la transition énergétique à moindre frais. C'est donc une bonne solution pour éviter le recours au gaz, une énergie fossile.  

Un système économique 

Le bois est l'énergie de chauffage la moins chère selon l'Ademe. Le prix du bois en bûches ou sous forme de granulés est compris entre 0,02 € et 0,05 € le kWh. A titre de comparaison, il est 0,0873 € pour un kWh de gaz. (Source : Gaz tarif réglementé en zone 1 en option B1). 

Un dispositif écologique

Energie renouvelable produite en France, le chauffage au bois permet réduire votre empreinte carbone.

En installant un poêle à bois, vous pourrez faire prendre de la valeur à votre bien immobilier. Vous améliorerez son étiquette au diagnostic de performance énergétique (DPE). 

Quel poêle à bois choisir ?

Il existe 2 types de poêle à bois selon le combustible utilisé. 

Le poêle à bûches 

Le poêle à bûches utilisent des bûches de bois comme combustible. Il diffuse la chaleur :

  • par rayonnement, le corps du poêle monte en température et la fait rayonner autour de lui ;
  • ou par convection. Un radiateur vient souffler l'air chaud dans la pièce.

Lorsqu'il dispose d'un label Flamme verte, son rendement est supérieur à 75%. 

Ce poêle dispose d'une recharge manuel. C'est à l'utilisateur d'aller ajouter des bûches toutes les 3 à 4 heures environ. 

Le poêle à granulés 

Le poêle à pellets utilise les granulés de bois comme combustible. Il diffuse également la chaleur par ventilo-convection ou par rayonnement ! Les modèles récents disposent d'un rendement supérieur à 87%.  En général, ils bénéficient d'un réservoir qui lui permet d'être autonome plusieurs jours.

Un système pas toujours suffisant pour un logement entier

Le poêle à bois est normalement utilisé comme un système complémentaire. En effet, bien souvent, il n'est pas assez puissant pour chauffer un logement entier. On s'en sert dans une pièce à vivre comme le salon.

Il permet de moins utiliser un chauffage principal au gaz ou à l'électricité. Si vous souhaitez remplacer votre chaudière gaz, le poêle à bois peut venir compléter un système solaire combiné (SSC) ou l'installation d'une pompe à chaleur (PAC). 

Zoom sur le poêle de masse

Un poêle de masse est un poêle à accumulation. Fabriqué en pierre réfractaire, en brique ou en faïence, il restitue la chaleur de façon lente. Très massif, il pèse entre 800 kg et 4000 kg. Il peut permettre de chauffer la superficie entière d'un logement si celui-ci est bien isolé

Quel est le prix d'un poêle à bois ? 

Cela varie en fonction du type de modèle. En incluant l'achat et la pose, le prix d'un poêle à bois oscille entre 3 000 € et 7 000 €. Le prix d'un poêle de masse fluctue entre 4 000 € et 16 000 €. 

Quelles sont les aides pour remplacer une chaudière gaz par un poêle à bois ? 

Pour engager les ménages à entamer des travaux de rénovation énergétique, les autorités publiques proposent des aides à la rénovation. Quelles sont-elles ? 

✅ La Prime Énergie Monexpert

Lancée dans le cadre des certificats d’économies d’énergie (CEE), la Prime Énergie Monexpert permet de financer des travaux de rénovation thermique (isolation, chauffage, ventilation, etc.) dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Ouverte à tous les ménages, son montant est calculé selon les travaux à réaliser et les revenus du foyer. 

✅ MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov' est une aide de l'ANAH. Peuvent y prétendre les ménages qui souhaitent entamer des travaux dans un logement principal de plus de 15 ans.

Son montant varie selon le niveau de revenus du foyer. Cette aide peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert. Pour vous donner une idée du montant du cumul des aides pour l'installation d'un poêle à bois, vous pouvez vous renseigner sur ce tableau récapitulatif

💸 Boostez vos aides financières

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert pour alléger le coût de vos travaux ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Je suis propriétaire Je suis locataire

✅ Le chèque énergie

Distribué aux ménages les plus modestes chaque année, le chèque énergie permet de régler des factures d'énergie. Il peut aussi servir à payer des travaux de rénovation réalisés par un artisan RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Son montant oscille entre 48 € et 277 €. 

✅ L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)

D'un montant compris entre 7 000 € et 50 000 €, l'éco-PTZ présente un taux d'intérêt nul. Il est proposé par les banques partenaires de l'Etat pour réaliser des travaux d’économies d’énergie dans un logement principal construit depuis plus de 2 ans.  

✅ La TVA à 5,5%

Sur les chantiers de rénovation énergétique, une TVA de 5,5% s'applique au matériel et la main d'œuvre. C'est la seule aide de la liste pour laquelle vous n'avez pas besoin de contacter un professionnel RGE. 

📋 En résumé : 

  • Le poêle bois peut être une alternative économique et écologique à la chaudière gaz.
  • Il sera nécessaire de le compléter avec un autre système de chauffage dans la plupart des cas.
  • Pour vous équiper comptez entre 3 000 € et 16 000 €.
  • Vous pouvez bénéficier d'aides à la rénovation énergétique pour réduire le prix d'achat et d'installation.
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Combien de ménages se chauffent au bois en France ? 

Selon l'Ademe, seuls 5% des ménages se chauffent au bois. Pourtant, c'est l'énergie de chauffage la moins chère de l'Hexagone. Il y a fort à parier que ce chiffre deviendra de plus en plus important dans les années à venir. 

Dans le neuf oui, en vertu de la Réglementation Environnementale de 2020 (RE 2020). En revanche, dans l'ancien on peut conserver sa chaudière gaz. 

Oui, le bois est une excellente alternative au fioul. En installant une chaudière bois, on disposera du même confort qu'avec le fioul et on peut faire baisser sa facture de chauffage. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.

Avez-vous trouvé votre réponse ?