Image
chaudiere-charbon-PAC
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 09/06/2022

🔄 Remplacer sa chaudière à charbon par une pompe à chaleur (PAC)

Vous avez une chaudière fonctionnant au charbon chez vous et vous souhaitez la remplacer ? Tant mieux ! Cet équipement n’est pas des plus écologiques ni des plus économiques. Quel nouveau système de chauffage installer ? Pas toujours facile de répondre à cette question. La pompe à chaleur peut-être une option. Monexpert vous en dit plus !

La chaudière à charbon : un système obsolète

La chaudière à charbon est une installation permettant de chauffer votre habitation, qui peut également produire de l’eau chaude sanitaire (ECS). L’eau est réchauffée par les fumées produites lors de la combustion du charbon et va ensuite alimenter votre système de chauffage.

En fonte ou en acier, il s’agit d’un appareil présentant une bonne inertie et une longue durée de vie. Plusieurs types de chaudière à charbon existent comme celle à tirage naturel ou à combustion inversée par exemple.

⛔ Interdiction d’installer une nouvelle chaudière charbon en 2022

Mais attention, il ne sera bientôt plus possible d’installer une chaudière à charbon chez vous, en remplacement d’un ancien appareil. Le gouvernement veut réduire l’émission de gaz à effet de serre.

Cette interdiction entre en application dès le 1er juillet 2022, sauf s’il n’est pas possible d’utiliser une autre énergie. Les chaudières à charbon déjà installées peuvent continuer de fonctionner, à être entretenues et réparées.

En réalité, les équipements neufs installés pour la production de chauffage ou d’ECS ne devront pas dépasser un plafond d’émission de gaz à effet de serre, fixé à 300 gCO2eq/KWh PCI. Les chaudières à fioul sont donc également exclus ou tout autre équipement dépassant ce seuil.

Pourquoi opter pour une pompe à chaleur ? 

Quitte à changer un appareil énergivore, utilisant des ressources polluantes et non renouvelables, autant opter pour son contraire ! C’est là que la pompe à chaleur, également appelée PAC, intervient. Cet appareil puise l’énergie et les calories dans la nature et les transforme en chaleur, avant de la restituer chez vous. 

Et pour fonctionner, la PAC utilise des énergies gratuites et renouvelables, dont la présence est infinie : elle puise les calories de la terre, de l’eau ou de l’air.

Les différentes installations

Différents types de pompe à chaleur existent, fonctionnent de plusieurs manières et avec des énergies qui diffèrent.

💧🌪 La pompe à chaleur air/eau

La PAC air/eau récupère les calories présentent dans l’air et les utilise pour chauffer de l’eau. Le liquide chaud va ensuite alimenter votre système de chauffage, être utilisé dans la production d’eau chaude sanitaire ou encore pour chauffer l’eau d’une piscine. 

🌪🌪 La pompe à chaleur air/air

Cette pompe à chaleur récupère elle aussi les calories présentent dans l’air, ensuite transmises à un liquide frigorigène. Celui-ci va ensuite donner sa chaleur à des émetteurs, souvent des unités de ventilation, qui vont la restituer dans votre intérieur.

Ces pompes à chaleur sont aérothermiques. Elles ont l’avantage d’être réversibles et donc de pouvoir apporter de la fraicheur en été. Elles font office de climatisation.

🌿 La pompe à chaleur géothermique

Cette installation puise la chaleur dans le sol via un captage horizontal, vertical ou sur nappe, suivant l’endroit où elle est installée et les possibilités. Ces capteurs récupèrent les calories et les délivrent au système de chauffage, en chauffant l’eau par exemple.

🌞 La pompe à chaleur solarothermique

Comme son nom le laisse deviner, la pompe à chaleur solarothermique fonctionne l'énergie solaire. Les calories produites viendront chauffer un circuit d'eau chaude qui circulera jusque dans les radiateurs. 

Quel prix pour une pompe à chaleur ?

Notez qu’il vous faudra débourser entre 6 000 € et 40 000 € selon le modèle de pompe à chaleur que vous souhaitez installer. Mais voici plusieurs dispositifs qui peuvent prendre une charge une importante partie, à condition de faire appel à un professionnel RGE pour vos travaux !

Des aides pour installer une PAC

Si la pompe à chaleur vous fait peur, notamment son coût, sachez que vous pouvez bénéficier de plusieurs aides, dont certaines cumulables, pour en installer une. Car en plus d’être économique et de faire baisser vos factures énergétiques, la PAC est également écologique. Son installation est donc encouragée.

🔹 La Prime Énergie Monexpert 

La Prime Énergie Monexpert s’inscrit dans les Certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle vous permet de supporter une partie du coût de l’installation d’une pompe à chaleur air/air, air/eau, eau/eau ou encore une pompe à chaleur géothermique. Elle est accessible à tous les ménages, avec un montant calculé en fonction des revenus.

🔹 MaPrimeRénov’ 

Il est possible de cumuler la prime énergie avec MaPrimeRénov’. Cette dernière est une aide de l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat. Ouverte à tous, son montant dépend des revenus du ménage, du type de PAC installée mais aussi de votre secteur géographique.

🔹 L’Éco-prêt à taux zéro 

L’Éco-prêt à taux zéro ou Éco-Ptz fonctionne comme un emprunt bancaire. Sa particularité : 0% d’intérêt pour l’emprunteur. Ce prêt peut aller jusqu’à 50 000 €, remboursables en 20 ans (au lieu de 15 ans jusqu’en janvier 2022), accessible à tous les ménages. Seules les banques partenaires de l’État peuvent délivrer ce prêt.

🔹 MaPrimeRénov’ Sérénité

Ce dispositif de l’Anah s’adresse aux ménages présentant des ressources modestes. Elle remplace le programme Habiter Mieux Sérénité et peut permettre de financer jusqu’à 50% des travaux, si ces derniers permettent un gain énergétique d’au moins 35%. Elle peut aller jusqu’à 15 000 €.

💸 Boostez vos aides financières

Cumulez MaPrimeRénov' et la Prime Énergie Monexpert pour alléger le coût de vos travaux ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

Demander ma prime

🔹 L’Éco-prêt à taux zéro 

L’Éco-prêt à taux zéro ou Éco-Ptz fonctionne comme un emprunt bancaire. Sa particularité : 0% d’intérêt pour l’emprunteur. Ce prêt peut aller jusqu’à 50 000 €, remboursables en 20 ans (au lieu de 15 ans jusqu’en janvier 2022), accessible à tous les ménages. Seules les banques partenaires de l’État peuvent délivrer ce prêt.

🔹 MaPrimeRénov’ Sérénité

Ce dispositif de l’Anah s’adresse aux ménages présentant des ressources modestes. Elle remplace le programme Habiter Mieux Sérénité et peut permettre de financer jusqu’à 50% des travaux, si ces derniers permettent un gain énergétique d’au moins 35%. Elle peut aller jusqu’à 15 000 €.

💡 À noter : Utilisez votre chèque énergie !

Sachez que si vous bénéficiez du chèque énergie, vous pouvez l’utiliser pour financer une partie de vos travaux. Pensez également à vous renseigner auprès des collectivités locales pour savoir si elles ont mis en place des dispositifs soutenant les travaux d’économie d’énergie.

📋 En résumé : 

  • La chaudière au charbon ne peut plus être installée en remplacement d’un appareil de chauffe, dès le 1er juillet prochain. Peu écologique, elle ne correspond plus aux nouveaux objectifs environnementaux.
  • Mais pour se chauffer et/ou produire son eau chaude sanitaire, il est possible d’opter pour une pompe à chaleur ! Meilleure pour la planète mais également pour vos factures, il existe une multitude de pompe à chaleur. L’une d’elles devrait être adaptée à votre projet.
  • Bien qu’il s’agisse d’un investissement financier important, il est possible de bénéficier d’aides pour installer une pompe à chaleur chez soi. Et certaines sont même cumulables entre elles !
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Quelles alternative à la pompe à chaleur pour remplacer une chaudière à charbon ? 

Si la pompe à chaleur n'est pas adaptée à votre logement, vous pouvez opter pour un appareil de chauffage au bois comme la chaudière biomasse. Le bois est l'énergie de chauffage la moins chère selon l'Ademe. C'est aussi une énergie renouvelable ! 

Environ 3 millions de ménages sont concernés par cette interdiction. Le charbon reste peu utilisé. Moins de 4% des ménages l'utilisent. Ces consommateurs se trouvent surtout dans le Nord de la France, où se situent les bassins miniers historiques. 

Cela dépend de l'aide. La Prime Énergie Monexpert est ouverte aux résidences secondaires. En revanche, vous ne pourrez pas bénéficier de MaPrimeRénov'. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.

Avez-vous trouvé votre réponse ?