Image
chaudière bois
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 19/07/2022

🔄 Remplacer sa chaudière fioul par une chaudière bois

A partir du 1er juillet 2022, il ne sera plus possible d'installer une nouvelle chaudière à fioul. Si votre appareil commence à vieillir, il peut être bon de penser à le remplacer. Pour opter pour un dispositif plus performant, vous pouvez faire le choix d'installer une chaudière à bois. Quels sont les avantages de ce dispositif ? Vers quel modèle se tourner ? Quelles sont les aides disponibles ? Monexepert fait le point. 

Les avantages de passer à une chaudière au bois 

Le bois, une énergie respectueuse de l'environnement 

Passer d’une énergie fossile à une énergie renouvelable, c’est possible et très encouragé ! Le bois est l’une des sources d’énergie renouvelables et « propres » disponibles en France pour se chauffer. 

En plus d’être une matière naturelle, il présente l’avantage d’un circuit d’approvisionnement très court : les zones de production de bûches ou petits bois sont nombreuses, et il est rare que le bois circule au-delà de 50 km à la ronde. Cet acheminement réduit permet de réduire considérablement l’empreinte carbone globale du bois. 

Une réduction de la facture de chauffage 

Le bois est le matériel le plus économique pour se chauffer. A la différence des énergies fossiles, on ne spécule pas sur le bois, ce qui permet de maintenir à peu près un prix stable à n’importe quel moment. 

En termes de budget, cela coûte environ deux à trois fois moins cher de se chauffer au bois qu’au fioul. En effet, le kWh produit par une source comme le bois vaut environ 5 centimes pour les granulés, contre 15 à 18 centimes pour le fioul en fonction des cours du pétrole. 

Vous pourrez donc diviser la facture de chauffage par trois. 

Quelles sont les différents modèles de chaudière à bois disponibles ? 

👉 La chaudière à bûches 

Elle permet de chauffer l’ensemble d’un logement. Pour la faire fonctionner, il faut déposer les tronçons de bois dans la chambre de remplissage de la chaudière. De là, les bûches passeront ensuite dans la chambre de combustion pour créer de la chaleur. 

La chaleur issue de la combustion des bûches va permettre de chauffer l’eau, qui sera ensuite acheminée aux différentes pièces de la maison grâce au réseau de tuyauterie et radiateurs de la maison.  

👉 La chaudière à granulés 

Elle fonctionne de la même manière qu’au fioul. Ici le combustible prend la forme de granulés de bois (pellets), qui, à l’issue de la combustion vont produire de la chaleur qui sera distribuée dans le circuit de chauffage central de la maison. Les pellets peuvent être stockés dans un silo ce qui permet au modèle d'être autonome. D'autres ne disposent pas d'un tel système. Elles sont à chargement manuel.

👉 La chaudière automatique à plaquette 

Son fonctionnement est semblable à la précédente, à la différence que le bois déchiqueté qui sert à alimenter la chaudière vient en plaquette. Autonome, elle présente de belles capacités de stockage et fonctionne de manière automatique. 

Quel est le prix d'une chaudière à bois ? 

Les prix varient en fonction du type de chaudière biomasse choisi. Il faudra compter entre 1 500 € et 20 000 € environ. 

Type de combustible compatible

Prix moyen du combustible

(euros/kWh) 

Prix moyen de la chaudière biomasse

Rendement 

Bûches 

(chargement manuel)

0,015 à 0,04

1.500 à 10.000€ 

80% à 90%

Granulés

(chargement manuel)

0,04 à 0,06

3.000 à 10.000€ 

80% à 95%

Granulés 

(chargement automatique)

 

0,04 à 0.06

 

7.000 à 20.000€

80% à 95%

Plaquettes forestières

(chargement automatique)

 

0,015 à 0,03

 

7.000 à 15.000€

80% à 95 %

Les critères à prendre en compte pour choisir votre nouvelle chaudière 

Afin de bien choisir votre chaudière, plusieurs éléments doivent entrer dans la balance : 

  • La puissance ;
  • Le rendement énergétique ;
  • Le combustible que vous souhaitez utiliser : granulés, bois déchiqueté ou bûches ;
  • Le mode de fonctionnement ;
  • Le label Flamme Verte ;
  • La présence d'un conduit d’évacuation ;
  • Le modèle et la marque du constructeur. 

L’ensemble de ces éléments aura une incidence sur le prix de votre dispositif et son installation. 

Aides disponibles à l’installation d’une chaudière à bois

Afin d'engager les foyers français à réaliser des travaux de rénovation énergétique, il existe de nombreux programmes d'aides. Certains vous permettent de remplacer votre chaudière fioul par un dispositif plus écologique.  

✅ La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert est issue du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Elle est ouverte à tous les ménages vivant dans un logement construit depuis plus de 2 ans. Son montant dépendra de vos revenus et des travaux à réaliser.

 

Seul Monexpert vous propose :

⭐ une vérification de votre devis avant engagement des travaux
⭐ une protection juridique gratuite
⭐ un versement de la prime en 5 à 10 jours seulement

Je demande ma prime

 

✅ MaPrimeRénov’

Lancée en janvier 2020, MaPrimeRénov' est ouverte à tous. Pour la demander, il faut vouloir engager des travaux dans un logement construit depuis plus de 15 ans et qui fait office de résidence principale.  

Cette aide peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert, comme le montrent les tableaux suivants.

💸 MaPrimeRénov' : 1000 € de plus dès le 15 avril 2022

Le barème de MaPrimeRénov' est rehaussé de 1000 € à partir du15 avril 2022 pour remplacer une chaudière à fioul ou à gaz. C'est une mesure décidée par le gouvernement pour limiter la dépendance de la France aux énergies fossiles. 

✅ Le chèque énergie

Réservé aux ménages modestes, le chèque énergie permet de régler des factures d'énergie ou de financer des travaux réalisés par un professionnel RGE. Son montant varie entre 48 € et 277 €. 

✅ L’éco-prêt à taux zéro 

Plafonné à 50 000 €, ce prêt présente un taux d'intérêt à 0%. Il est accordé par les banques partenaires de l'Etat aux personnes qui veulent engager des travaux d’économies d’énergie dans une résidence principale construite depuis plus de 2 ans.

✅ La TVA à 5,5%

Sur les travaux de rénovation énergétique, une TVA de 5,5% s'applique au matériel et la main d'œuvre. C'est l'unique programme d'aide pour lequel vous n'avez pas besoin de passer par à un professionnel certifié RGE. 

 

Ils ont fait confiance à Monexpert

📝 En résumé : 

  • La chaudière biomasse est une bonne solution pour remplacer une chaudière au fioul. 
  • Le bois présente l'avantage d'être très économique. Aujourd'hui, c'est l'énergie de chauffage la moins chère selon l'Ademe, alors même que le fioul est l'énergie la plus chère. 
  • S'équiper peut représenter un investissement. Le prix d'une chaudière bois peut monter jusqu'à 20 000 €. 
  • Afin de réduire le montant du chantier, les ménages peuvent demander des aides à la rénovation énergétique. 
Image
question-prime-energie

Questions fréquentes

Qui se chauffe au fioul en France ? 

En 2022, on recense environ 3,5 millions de foyers qui se chauffent au fioul. Tous sont invités à progressivement se tourner vers d’autres solutions, plus respectueuses de l’environnement. 

En 2020, le gouvernement l’avait annoncé : il ne sera plus possible d’installer de nouvelles chaudières fioul chez soi en 2022. Cette mesure prend effet cet été (au 1er juillet), sauf en cas de non-possibilité d’usage d’autres sources d’énergies. 

Après cette date, seules les chaudières au fioul déjà installées pourront continuer de fonctionner. Si vous disposez d’un tel dispositif, en cas de petites réparations, vous pourrez continuer à l’utiliser jusqu’à ce qu’elle rende l’âme. 

C’est une manipulation qui doit être réalisée par un professionnel compte tenu de la nature explosive du combustible. Pour ce faire, votre artisan devra effectuer les étapes suivantes :

  • Vidanger la cuve pour extraire le fioul restant 
  • Effectuer un nettoyage à haute pression pour retirer tout résidu hydrocarbure 
  • Dégazer la cuve à fioul afin d’évacuer tous les gaz d’hydrocarbures qui pourraient encore être présents 
  • Neutraliser la cuve en la remplissant d’un solide inerte comme le sable, le béton… 
  • Retrait de la cuve, qui sera transportée vers un centre de déchet adapté

Au total, le procédé prend près de 3 jours, afin d’éviter tout risque d’explosion ou incendie lors de la manipulation de la cuve. 

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.

Avez-vous trouvé votre réponse ?