Image
stockage de buches
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 13/09/2022

Comment bien stocker son bois de chauffage : 5 conseils

Dès que le froid pointe le bout de son nez, il est agréable de pouvoir profiter d’un bon feu de cheminée ou de pouvoir rallumer son poêle à bûches. Un bon bois de chauffage est essentiel. Celui-ci doit, en plus d’être de bonne qualité et d’une bonne essence, être conservé dans de bonnes conditions, pour remplir sa mission. Car le bois est un peu capricieux : il n’aime pas l’humidité, qui peut avoir un impact sur son pouvoir calorifique et même provoquer l’encrassement de votre appareil. Dans cet article, nous allons vous expliquer comment bien stocker votre bois de chauffage. 

1. Ne pas laisser le bois en contact avec l’humidité 

Le bois n’aime pas l’humidité, il s’agit de son ennemi numéro 1. Pour fonctionner correctement, l’idéal est que son taux d’humidité ne dépasse pas les 15%. Ainsi, en plus de l’entreposer dans un endroit sec, vous pouvez agir en amont. Si vous coupez votre bois de chauffage vous-même, évitez de le faire à la saison humide. En effectuant ce travail en été, vous laisserez à votre bois le temps de sécher.

Mieux encore, vous pouvez le laisser au soleil. L’idéal est également de le fendre ou de le découper en morceaux plus petits que des bûches, qui auront plus de mal à sécher. En plus du soleil, l’air est également important. Il aidera au séchage du bois et à ce qu’il n’emmagasine pas trop d’humidité.

💡 A noter 

Il est possible de sécher artificiellement le bois, pour retirer le plus d’humidité possible et plus rapidement qu’à l’air. La technique de l’étuvage peut être utilisée par exemple.

2. Privilégier le stockage dans un abri

Avoir un abri pour stocker le bois de chauffage est la meilleure solution. Cela permettra notamment de le protéger des éléments naturels nocifs, comme la pluie. Si l’armature peut être semi-ouverte pour laisser respirer votre bois de chauffage, le toit en revanche doit être étanche, avec de la tôle par exemple. Pensez également à surélever votre bois pour qu’il ne touche pas le sol, qui pourrait être humide et favoriser l’entrée d’insectes. Pour cela, vous pouvez utiliser des planches ou des palettes.

Attention tout de même à ne pas installer cet abri trop loin de chez vous. Aller chercher du bois régulièrement l’hiver pourrait être difficile et devenir une corvée. Privilégiez un endroit facile d’accès.

Notez que certains magasins de bricolage vendent des abris spéciaux pour entreposer le bois. Vous n’aurez donc plus qu’à le remplir, notamment lors d’une livraison à domicile.

Au moment de la livraison de votre bois, profitez-en pour prendre rdv avec un chauffagiste pour l'entretien de votre poêle/insert ou cheminée. Un ramonage doit être effectué au moins une fois par an pour garantir la sécurité et la performance de votre installation. Rapprochez-vous de votre mairie pour connaître les obligations locales à ce sujet.

3. Empiler les bûches de bois pour créer un espace aéré

L’aération de votre espace de stockage est importante, pour le laisser respirer et sécher, afin qu’il n’emprisonne pas l’humidité. Ainsi, il est conseillé d’empiler les bûches pour créer le plus d’aération possible. Il est ainsi possible de placer les morceaux de bois en quinconce, à la perpendiculaire les uns sur les autres.

Si votre bois est placé contre un mur, n’hésitez pas à laisser un espace pour faciliter l’aération mais aussi pour ne pas abîmer votre mur. Vous pouvez, par exemple, installer un grillage ou des tasseaux de bois pour éviter le contact entre les deux.

Certains font des tas de bûches en rond. Une technique qui permet une bonne aération de ce combustible et qui apporte, en plus, un côté esthétique. Là, le tri du bois est fondamental pour empiler les morceaux correctement.

4. Utiliser une bâche

Si vous stockez votre bois de chauffage à l’extérieur, pensez à une astuce toute simple et économique pour éviter son contact avec l’eau : une bâche ou tout autre tissu imperméable. Attention tout de même à ne pas choisir un tissu trop long, qui recouvrirait entièrement votre pile. Là encore, le bois pourrait avoir du mal à sécher et même moisir. N’hésitez pas à poser des éléments lourds dessus pour la maintenir en place.

Si vous venez de couper votre bois et/ou que celui-ci est humide, il est préférable d’attendre un peu avant de le couvrir. Laissez-le sécher d’abord. La bâche ne doit servir qu’à le protéger des intempéries.

5. Le stockage du bois en intérieur, pas toujours une bonne idée

Le stockage en intérieur peut sembler être LA bonne solution, notamment parce que vous êtes persuadés que votre bois sera protégé des intempéries et de l’humidité. Or, cela n’est pas forcément une bonne idée. Une pièce fermée peut ne pas être assez aérée. Un bois déjà un peu humide pourrait avoir du mal à sécher et même pourrir. Attention également à certaines pièces comme le sous-sol, la cave ou le garage, qui ont tendance à être plus humides.

Financez votre chauffage au bois avec Monexpert :

⭐ Vérification de votre devis avant engagement des travaux
⭐ Protection juridique gratuite
⭐ Versement de la prime en 5 à 10 jours seulement

Je demande ma prime

📝 En résumé

  • Laisser sécher le bois avant de l'entreposer ;
  • Préférer le stocker dans un abri ventilé plutôt que dans une pièce intérieur humide ;
  • Utilisez une bâche en extérieur.  
Image
question-prime-energie

❓ Questions fréquentes

Pourquoi faire sécher le bois ?

Avoir un bois de chauffage sec permet d’avoir une meilleure combustion et un meilleur rendement énergétique. En plus, un bois sec produit moins de cendres. Autre défaut du bois humide : la production d’une fumée néfaste, pleine de particules fines qui ne sont bonnes ni pour vous ni pour l’environnement.

Pour repérer un bois sec, votre œil peut suffire. Une bûche de bois sèche est plus légère qu’une bûche humide, elle présente plus de fentes et son écorce s’enlève facilement. Un bois sec n’a pas d’odeur et reste dur.

 

Oui. Vous pouvez acheter du bois déjà sec, notamment séché artificiellement. Là, vous aurez moins de problèmes pour le stocker en intérieur. Vous pouvez, en plus, entreposer une partie près de votre cheminée, poêle à bois ou chaudière, pour que la chaleur élimine l’humidité qui a pu s’y infiltrer. Des plaquettes sèches ou des bûches de bois compressé existent également.

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.

Avez-vous trouvé votre réponse ?