Image
systeme_solaire_combine
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 09/08/2021

Système solaire combiné : fonctionnement et aides

Vous envisagez de rendre votre maison plus verte en optant pour un système solaire combiné ? Monexpert vous dit tout sur ce type d’installation et vous informe sur les aides financières destinées à financer votre projet.

Qu’est-ce qu’un système solaire combiné ?

Le système solaire combiné (SSC) est un équipement qui permet de produire de l’eau chaude sanitaire et du chauffage grâce à l’énergie solaire. Ainsi, vous pouvez réduire efficacement votre consommation d’énergie puisque vous profitez des apports de chaleur gratuits du soleil. D’après l’Ademe, ce type de chauffage solaire peut couvrir entre 40 et 60 %(1) de vos besoins de chauffage, selon le lieu où vous vivez. Ce type d’installation nécessite donc une source d’énergie secondaire (pompe à chaleur, chaudière gaz à très haute performance énergétique, chauffage au bois …) qui complète son action en cas de besoin, notamment si l’ensoleillement n’est pas suffisant. 

Comment fonctionne un système solaire combiné ?

Pour fonctionner et produire de la chaleur, le système solaire combiné utilise des capteurs solaires (installés sur la toiture ou à proximité de votre habitation) qui transforment le rayonnement du soleil en chaleur. Cette chaleur récupérée s’intègre ensuite dans le circuit de votre chauffage central pour alimenter vos émetteurs de chaleur tels que votre plancher chauffant ou vos radiateurs à eau. Équipée d’un régulateur, votre installation utilise prioritairement l’énergie solaire, mais peut déclencher l’utilisation de votre source d’énergie secondaire dès que cela est nécessaire.

Comment fonctionne un système solaire combiné ?

Pour fonctionner et produire de la chaleur, le système solaire combiné utilise des capteurs solaires (installés sur la toiture ou à proximité de votre habitation) qui transforment le rayonnement du soleil en chaleur. Cette chaleur récupérée s’intègre ensuite dans le circuit de votre chauffage central pour alimenter vos émetteurs de chaleur tels que votre plancher chauffant ou vos radiateurs à eau. Équipée d’un régulateur, votre installation utilise prioritairement l’énergie solaire, mais peut déclencher l’utilisation de votre source d’énergie secondaire dès que cela est nécessaire.

Installation du SSC : comment faire ? 

L’installation d’un système solaire combiné nécessite d’installer des panneaux solaires thermiques, qui seront ensuite reliés à votre système de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire déjà en place. Le SCC ne nécessite donc pas d’aménagement particulier, en dehors de l’installation des panneaux solaires. Ces derniers peuvent être installés sur la toiture, ou à proximité de votre habitation. Ils doivent être orientés et inclinés correctement. Il en est de même pour l’exposition, qui doit être optimale, dans le but de capter un maximum d’ensoleillement. 

Quid de l'entretien ?

L’entretien de votre système solaire combiné doit être assuré par un professionnel qualifié. L’installation des panneaux solaires thermiques et du ballon de stockage solaire doit être vérifiée tous les ans. 
Il est également important de contrôler régulièrement le niveau de glycol disponible dans l’installation.

Ce fluide est un antigel puissant. Il transporte les calories fournies par le soleil des panneaux solaires jusqu’au circuit de stockage. Si son niveau est trop bas, l’installation risque de se bloquer d’elle-même, pour éviter tout danger. 

Il est également recommandé de vidanger tous les 5 ans à peu près vos différents émetteurs de chaleur (vos radiateurs à eau ou votre plancher chauffant). Il s’agit de s’assurer de l’état de l’eau présente dans les circuits. Plus l’eau sera saine dans les radiateurs, maximal sera l’échange des calories entre l’émetteur de chaleur et votre logement. 
 

Quelles aides pour financer l’achat d’un système solaire combiné ?

L’investissement que représente l’achat d’un tel système solaire est important et dépend du lieu où vous vivez, de vos besoins et donc du nombre de panneaux solaires installés. Comptez en moyenne 15 000 € pour l’installation

Cependant, parce qu’il mise sur l’utilisation d’une énergie renouvelable et qu’il vous garantit des économies d’énergie importantes, votre système solaire combiné peut être éligible à certaines aides financières : Coup de Pouce Chauffage, MaPrimeRénov’, éco-prêt à taux zéro, aides des collectivités territoriales… Pour bénéficier de ces dispositifs, plusieurs conditions doivent cependant être réunies. 

  • L’équipement doit être installé dans votre résidence principale, achevée il y a plus de 2 ans.
  • L’installation de votre système solaire combiné doit être réalisée par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).
  • Votre système doit être couplé à des émetteurs de chauffage central basse température, pour optimiser la valorisation de l’énergie solaire.
  • Les capteurs solaires doivent être certifiés CSTBat ou Solarkeymark ou disposer de caractéristiques de performances satisfaisantes (norme EN 12 975).

💡 Bon à savoir :

Les capteurs hybrides produisant à la fois chaleur et électricité ne sont pas éligibles à ces différentes aides.

Zoom sur le Coup de Pouce Chauffage

Avec le Coup de Pouce Chauffage proposé par Monexpert, vous pouvez bénéficier d’une prime de 2 500 € à 4 000 € (en fonction de vos ressources) pour l’installation de votre système solaire combiné.

Image
logo monexpert

Grâce à notre simulateur de prime, vous pouvez estimer, dès à présent, le montant de l’aide qui pourra vous être versée dans le cadre de vos travaux d’efficacité énergétique.

📋 En résumé : 

  • Un système solaire combiné se base sur les énergies renouvelables ; 
  • Il permet de profiter de l'énergie du soleil pour chauffer votre maison et assurer la production d'eau chaude ; 
  • Pour bien l'entretenir, il faut le vidanger tous les 5 ans ; 
  • Le SSC donne lieu a des aides à la rénovation. 
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.