Image
facture-chauffage-elevees
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 28/01/2021

Facture de chauffage trop élevée ? 4 questions à vous poser

En hiver, le budget chauffage peut augmenter très rapidement en raison du froid et de votre consommation. Mais si la facture est trop élevée, c’est peut-être que les performances énergétiques de l’habitation ne sont pas bonnes. Quelles sont les questions à se poser ? Quels sont les points de vigilance en matière de chauffage ? Quelles solutions permettent de  réduire considérablement la facture de chauffage ? Monexpert fait le point.

1. Mon logement est-il bien isolé ? 

Les performances énergétiques d’une habitation se mesurent avant tout à sa capacité de maintenir la température ambiante stable. Autrement dit, plus un bâtiment est capable de garder sa chaleur interne sans subir les altérations extérieures, moins il a besoin de compenser les pertes de chaleur, en produisant de l’énergie. Ainsi, plus le logement est isolé, plus on économise sur la facture de chauffage.

🔹 L’étiquette énergie, une mesure de l’isolation thermique

Dans le cadre des politiques énergétiques européennes, tous les logements font l’objet d’un Diagnostique de Performance Energétique (DPE). Ce dispositif permet, entre autres, de mesurer l’impact énergétique de son logement et d’évaluer sa facture de gaz ou d’électricité. En effet, il présente l’étiquette énergie du logement. Plus celle-ci s’approche de G, plus votre isolation est vétuste

Une fois ce diagnostique effectué, plusieurs solutions et travaux de rénovation sont à la disposition des propriétaires, afin d’améliorer les performances énergétiques de leur habitation.

🔹 L’isolation du toit 

On estime qu’une toiture et des combles mal isolés peuvent causer jusqu’à 30% de perte de chaleur ou de fraîcheur. Le toit est le premier rempart du logement aux variations météorologiques. Sa capacité d’étanchéité est primordiale pour maintenir sa maison au chaud en hiver et au frais en été. Il est donc particulièrement important de prêter attention à l’isolation de sa toiture

🔹 L’isolation des parois vitrées

Une bonne isolation des fenêtres et des baies vitrées permet d’économiser en moyenne 15% sur les factures de chauffage. Le double ou triple-vitrage permet également d’éviter les nuisances sonores, en milieu citadin particulièrement. Ainsi, il est possible de gagner en confort thermique et de renforcer l’isolation phonique

🔹 L’isolation des murs et façades

Il ne faut pas négliger l’isolation des murs, sans quoi on peut perdre jusqu’à 25% de la chaleur thermique de l’habitation. A l’inverse, en été la mauvaise isolation des murs est responsable de l’excès de chaleur dans le logement, qui ne parvient pas à maintenir la fraîcheur. 

🔹 L’isolation du sol

Il est également possible de réduire sa facture de chauffage jusqu’à 10% en améliorant l’isolation du sol de sa maison. Pour les plancher les moins accessibles, la pose d’un isolant sur la surface est à considérer, pour gagner sur le confort et sur la facture d’énergie. 

2. Mon système de chauffage est-il adapté ? 

Des factures de chauffage trop élevées peuvent également être dues à un système de chauffage trop énergivore. En effet, certains dispositifs de chauffage amènent à plus de consommation ou disposent d’un combustible plus cher. 

Pour faire baisser votre facture de chauffage, il convient de vous tourner vers les dispositifs de chauffage les moins chers. Parmi les dispositifs les plus économiques on trouve  : 

A l’inverse, les chaudières à fioul ainsi que les chaudières à gaz classiques sont particulièrement gourmandes en énergie. Il peut être bon de les changer. Par exemple, en remplaçant sa chaudière à fioul par une pompe à chaleur, permet de faire jusqu’à 50% d’économies d’énergie. 

3. Quelles aides financières pour améliorer la performance énergétique de mon logement ?

Dans le cadre de la Loi Énergie Climat, le gouvernement met à disposition différentes aides financières pour permettre la réalisation de travaux de rénovation et d’amélioration des performances énergétiques de l’habitat

🔹 La Prime Énergie Monexpert 

La Prime Énergie Monexpert a été lancée dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). Ouverte à tous, elle permet de faire baisser le prix du chantier dans votre logement. Son montant varie en fonction : 

  • Du code postal du logement 
  • Des travaux engagés 
  • Du revenus fiscal du ménage 
Image
logo monexpert

Estimez le montant de votre Prime Énergie Monexpert en seulement quelques clics.

🔹 MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide de l'État. Ouverte à tous les ménages français depuis octobre 2020, elle est venue remplacer : 

Le montant de l’aide dépend également de vos revenus, votre région d’habitation et les travaux entamés.

❓ Le saviez-vous : 

MaPrimeRénov’ et la Prime Énergie Monexpert peuvent se cumuler. Cela permet de diminuer drastiquement le montant des travaux. Pour pouvoir bénéficier de ces deux aides, il faut toujours demander la prime énergie en premier.

🔹 l’Eco-PTZ

Lorsque l’on veut réaliser des travaux de rénovation énergétique, on peut bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ). Ce crédit bancaire permet d’emprunter jusqu’à 30 000 € sur 15 ans. Il présente un taux de 0%. Pour l’obtenir, il faudra vous tourner vers une banque ayant signé une convention avec l'État français.

💡 Bon à savoir : 

Les travaux doivent être réalisés par des professionnels « Reconnus Garants de l’Environnement » (RGE). Cela permet également de bénéficier d’une réduction du taux de TVA réduit à 5,5% sur l’achat et la main-d'œuvre.

4. Quels gestes au quotidien pour maîtriser sa consommation et réduire sa facture de chauffage ?

A part les travaux d’isolation et l’investissement dans un système de chauffage plus performant, on peut diminuer la la facture de chauffage par des gestes simples tels que : 

  • Le calfeutrage des ouvertures donnant sur l’extérieur ou sur des pièces non chauffées de l’habitation (cave, grenier, etc…)
  • La fermeture des volets à la nuit tombée en hiver, qui permet d’éviter la déperdition de chaleur.
  • L’isolation des tuyaux de chauffage afin de minimiser les pertes thermiques lors du trajet de l’eau dans les tuyaux.
  • La fixation d’isolants métalliques qui réfléchissent la chaleur, à l’arrière des radiateurs, pour ne pas rien perdre de la chaleur produite.
  • L’aération du logement avec une VMC. 

D’autre part, l’entretien régulier des appareils de chauffage permet d’optimiser leurs performances sur le long terme. C’est pourquoi, en fonction du dispositif dont vous disposer vous devrez régulièrement : 

Si vous bénéficiez d’une chaudière à bois, gaz ou fioul, vous êtes aussi dans l’obligation de procéder à un entretien annuel avec un professionnel chauffagiste. Cela induira jusqu’à 12% d’économies d'énergie. 

🔹 Différer la température dans chaque pièce et selon les heures de la journée

Dans la mesure du possible, le fait de différer le chauffage dans les différentes pièces de la maison et selon les heures de la journée, permet de gagner en confort et en dépenses sur la facture. L’ADEME estime que la température idéale dans les pièces à vivre se situe entre 19°C et 21°C. La nuit, l’agence recommande une température de 17°C dans les chambres à coucher, car la chaleur perturbe le cycle du sommeil. Quand le logement est inoccupé en journée, il n’est pas nécessaire de dépasser les 16°C

Pensez que chaque degré de plus sur le radiateur engendre en moyenne une augmentation de 7% sur la facture de chauffage, c’est considérable. Préférez donc baisser la température et mettre un pull épais.  

🔹 Programmer et réguler sa consommation de chauffage 

L’utilisation d’un thermostat programmable permet d’ajuster sa consommation d’énergie le plus rigoureusement possible. Vous avez le choix entre : 

  • Un thermostat programmable classique permet de planifier les heures auxquelles le chauffage s’enclenche et s’arrête, afin d’éviter de consommer inutilement.
  • Un thermostat connecté offre l’avantage de se piloter depuis votre téléphone afin de réguler à distance les besoins ponctuels. 

L’utilisation d’un thermostat programmable est très efficace. Elle permet de faire jusqu’à 15% d’économies sur la facture énergétique

🔹 Changer de fournisseur de gaz ou d’électricité

Que l’on utilise du gaz, de l’électricité ou un mix des deux, la solution la plus efficace pour réduire ses factures énergétiques c’est souvent de changer de fournisseur.  Les contrats d’énergie étant sans engagement, il n’y a aucun frais de résiliation. D’autre part, le changement de fournisseur n’entraîne pas de coupure d’énergie.

📋 En résumé : 

Pour diminuer une facture de chauffage trop élevée, vous devez : 

  • vérifier l’isolation 
  • installer un appareil de chauffage peu gourmand énergie 
  • mettre en place des éco-gestes 

Pour limiter le montant des travaux d’isolation et d’installation d’un appareil (chaudière, pompe à chaleur, poêle à bois, etc.) vous pouvez bénéficier d’aides à la rénovation thermique.

Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.