Image
isolation des sols
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 28/09/2020

Pourquoi et comment bien isoler les sols et les planchers bas ?

L’isolation des sols et des planchers bas permet aux ménages de faire baisser la facture de chauffage. Elle aide également les ménages à améliorer leur confort thermique. Quelles sont les économies d’énergie à attendre d’une isolation des sols ? Comment procéder ? Quelles sont les aides à rénovation énergétique pour l’isolation des planchers bas ? Monexpert vous explique tout !

Pourquoi améliorer l’isolation du sol ?

L’isolation du sol consiste à poser un matériau isolant afin de limiter les pertes de chaleur au niveau du plancher de votre habitation. Il peut s’agir d’une : 

  • isolation par l’intérieur, à savoir en surface ;  
  • une isolation par l’extérieur, à savoir au plafond de la cave ou du garage. 

L’isolation des sols permet de réduire de 7 à 10% les pertes d’énergie d’une maison et d’améliorer son confort thermique, selon l’Ademe. Par exemple, bien isoler sa cave permet de gagner 2°C à 3 C° dans la pièce située au-dessus. 

Comme pour n’importe quel type d’isolation, les travaux de rénovation consistent à poser un isolant thermique, sous forme de panneaux ou d’isolant en vrac. Pour le sol, une attention particulière doit être portée aux finitions et notamment aux ponts thermiques

L’isolation doit être réalisée en continu sur toute la surface à rénover et doit intégrer les appuis du plancher ainsi que les jonctions avec les murs. 

Isolation des sols par le dessus

L’isolation des planchers bas par l’extérieur est souvent la façon la plus simple d’isoler son logement. Il s’agit de fixer un isolant sur le plafond de votre garage ou de votre cave. Cela peut vous permettre d’économiser jusqu’à 10% sur la facture de chauffage.

Isolation des sols par l'extérieur

 

Avantages
Peu onéreux et simple à mettre en œuvre.
Pas d'impact sur la hauteur sous plafond de l'habitation.
Les travaux se font sans déménagement du mobilier.
Inconvénients
Nécessite une hauteur du vide sanitaire suffisante.

Techniques de pose pour votre isolation des sols par l’extérieur

Il s’agit de l’isolation du plancher bas de la maison, situé au-dessus d’un vide sanitaire ou d’un local non chauffé (cave, garage, terre-plein). Même si votre plancher est d’ores et déjà isolé, l’isolation peut souvent être améliorée et vous permettre de nouvelles économies d’énergie. Différentes techniques d’isolation existent, le choix de la technique dépend de l’accessibilité du plancher bas.

Pose de panneaux isolants en sous-face

Des panneaux composites sont fixés en sous-face des planchers. Ils peuvent être fixés directement sur le plafond ou sur une ossature métallique. Pour l’isolation on peut choisir des matériaux comme les : 

Isolation des sols par l’extérieur : panneaux composites en sous-face

Flocage en sous-face

Cette technique consiste à projeter sur un support quelconque une couche d’isolant soufflé constituée d'isolant en vrac et un liant. Cette couche d’isolant peut être placée entre le plafond de votre cave et un faux plafond.  

Cette méthode est très efficace. Simplement, elle risque de vous faire perdre un peu d’espace. Si votre garage est sous la maison, faites attention à ce que la voiture puisse entrer au niveau de la hauteur. 

 

Isolation des sols par l’extérieur : flocage en sous-face

 

Isolation des sols par le dessus

L'isolation du sol consiste à poser un isolant sur la surface du plancher et recouvrir d’un revêtement pour y circuler. Cette méthode est performante puisqu’elle vous permet d’induire jusqu’à 10% d’économies de chauffage.

Isolation des sols par l'intérieur

 

Avantages
Dalle : permet la mise en œuvre d'un plancher chauffant.
Isolant : simplicité de mise en place.
Inconvénients
Dalle : la hauteur sous plafond sera réduite d’environ 15 cm.
Isolant : le niveau de performance est faible.
Insufflation : l’isolation n’est pas homogène et limitée par la profondeur des solives.

Techniques de pose pour votre isolation des sols par l’intérieur

Une isolation du plancher par l'intérieur s’impose quand la face inférieure du plancher n’est pas accessible. C’est le cas si votre logement ne bénéficie pas de cave, de vide sanitaire ou de garage, etc.. 

Pour isoler le sol vous avez le choix entre deux formes d'isolants :

  • isolant en panneau
  • isolant en vrac

Pose d’une dalle flottante

Cette technique consiste à déposer des panneaux d’isolant sur un plancher. Puis, il faut couler une chape ou une dalle flottante destinée à recevoir soit : 

  • un revêtement de sol collé
  • un mortier de scellement pour poser le carrelage.
SOL : Isolation par l'intérieur dalle flottante

Soufflage d'isolant dans la charpente entre les solives

Cette technique consiste à ôter partiellement le plancher puis remplir d’isolant en vrac ou soufflé sous pression entre les solives et enfin reposer le plancher.

Pour cela, il faut s’assurer de la compatibilité de l’isolation avec le système électrique. Cette solution est favorisée lorsque vous ne souhaitez pas perdre d’espace dans votre pièce.

SOL : Isolation par l'intérieur insufflation entre solive

Isolation du sol : quel prix ?

L'isolation des sols coûte entre 20 € et 50 € par mètre carré environ. Cela dépend de la technique utilisée et de l’isolant choisi. En moyenne, il faudra compter : 

  • 10 euros le m² pour de la laine de roche
  • 6 à 15 euros m² pour de la laine de verre
  • 10 à 20 euros m² pour le polystyrène expansé
  • 20 à 75 euros m² pour les panneaux en fibres de bois
  • 28 à 71 euros m² pour le liège

Pour trouver le bon isolant pour votre maison, le mieux reste de passer par un professionnel RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Il vous aidera à faire les bons choix pour votre bien immobilier. 

Les aides financières pour l’isolation du sol

Parce que l’isolation thermique du sol de votre habitation vous permet de réduire votre consommation d’énergie, plusieurs aides sont disponibles pour vous aider à financer vos travaux. 

🔹 La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert permet de faire baisser le montant de vos travaux d’isolation des sols. Il s’agit d’une aide à la rénovation thermique destinée à tous les ménages. Elle peut servir à l’isolation des sols. Jusqu’au 31 décembre, elle peut être bonifiée via la Prime « Coup de Pouce Isolation ».

💡 Bon à savoir :

MaPrimeRénov’ ne s’applique pas dans le cadre de l’isolation des sols. Le barème présenté par le Ministère de la Transition écologique n’indique aucun montant pour l’isolation des sols et des planchers bas. 

Image

Recevez jusqu'à 20 € de Prime Énergie par m² avec Monexpert pour refaire l'isolation de vos sols ! La demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

🔹 L’éco-prêt à taux zéro 

L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) est un crédit pour la rénovation énergétique à taux nul. Il est proposé par des banques ayant signé un accord avec l’État. D’un montant maximal de 30 000 €, les foyers peuvent le rembourser sur 15 ans. Tous les ménages peuvent y prétendre. 

Attention : L’accès à ces aides répond néanmoins à deux conditions : 

Faire appel à un professionnel RGE vous permettra également de bénéficier d’un taux de TVA réduit à 5,5% au lieu de 20%.

📋 En résumé :  

  • L’isolation des sols peut vous permettre de faire jusqu’à 10% d’économies d’énergie.
  • D’un prix compris entre 20 € et 50 € en moyenne par m2, elle peut être faite par l’extérieur ou par l’intérieur.
  • Pour trouver le bon isolant et la bonne technique, pensez à faire appel à un professionnel RGE.
  • Cela vous donnera le droit à des aides à la rénovation énergétique.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.