Image
isolation d'un mur
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 05/01/2022

Isolation des murs par l'intérieur : techniques, isolant, prix, aides

L’isolation des murs par l’intérieur est un bon moyen de faire des économies d’énergie. En effet, selon l’Ademe, dans une maison, les parois constituent jusqu’à 25% des déperditions thermiques. Comment réaliser une isolation des murs par l’intérieur ? Quelles sont les méthodes ? Les isolants à privilégier ? Combien coûte-t-elle ? Existe-t-il des aides à la rénovation énergétique pour l’isolation des parois ? Monexpert fait le point.

L’isolation des murs par l’intérieur : qu’est-ce que c’est ?

La qualité et l’épaisseur de vos murs est à l’origine de 20 % à 25 % de déperditions d’énergie. L’isolation des murs est donc la clé pour améliorer les performances énergétiques de votre logement et le protéger contre le froid et le bruit.

Elle peut se faire de deux manières : par l’intérieur (ITI) ou par l’extérieur (ITE).

L'ITI consiste à placer un isolant au niveau de la paroi interne de votre maison ou appartement. Bien que moins efficace qu’une isolation des murs extérieurs, cette solution reste efficace et surtout économique si votre espace le permet.

En optant pour l’isolation de vos murs intérieurs, vous pourrez : 

  • Améliorer l’étanchéité de votre logement en réduisant les ponts thermiques présents dans la structure de votre logement (principalement présent sur contours de portes, fenêtres et angles).  
  • Limiter l’effet de paroi froide et ainsi vous renforcez votre confort thermique. 
  • Réduire l’humidité de vos murs. La pose d’une surface supplémentaire vous séparant de l’extérieur permet de protéger votre intérieur contre les tâches d’humidité, notamment dans les zones pluvieuses. 
  • Réduire vos factures de chauffage en améliorant la performance thermique de votre logement. Une bonne isolation permet de réduire considérablement votre consommation énergétique, notamment en hiver contre le froid.   
  • Rendre votre maison plus écologique en limitant les déperditions énergétiques. Ces derniers tendent à s’accompagner d’émissions de CO2, gaz en majorité responsable du réchauffement climatique. De plus, en optant pour des matériaux écologiques, vous pouvez bénéficier de subventions dans la réalisation de vos travaux.  

Comment isoler les murs par l’intérieur ?

Il existe plusieurs solutions pour tout type de bâtiments existants :

Installation de panneaux : isoler un mur intérieur sans perdre de place

Pour isoler un mur par l’intérieur, le plus courant est d’installer un panneau isolant directement sur la paroi. Cela peut être fait par collage ou par vissage. Afin de ne pas perdre d’espace, on utilise généralement un isolant fin.  

« Le doublage collé » consiste à coller directement l’isolant sur une plaque de plâtre. Celle-ci se fixe sur le mur grâce à l’aide d’un mortier adhésif. Attention, cette solution ne s’applique que pour les surfaces parfaitement lisses ! 

Combiner esthétique et basse consommation : au-dessus de cette plaque isolante, posez une couche de finition sur laquelle il vous sera possible de poser du papier peint ou de la peinture. 

Isolation des murs avec une contre-cloison

Pour isoler les murs avec une contre-cloison, on peut procéder de deux manières : 

  • En installant des panneaux isolants sur une ossature en métal ou en bois sur laquelle on placera une finition, une nouvelle cloison. 
    Il s’agit de fixer directement sur le mur un rouleau d’isolant, idéalement en laine minérale (laine de verre, laine de roche, fibre de bois, liège, verre cellulaire…). À l’aide de montants métalliques. Pour rendre le résultat plus esthétique, le mur est paré d’une couche supplémentaire. 
  • En soufflant un isolant en vrac entre la paroi et la contre-cloison. La mise en place d’une lame d’air consiste en créer un vide d’air de 2 cm entre l’isolant et la paroi. Cette solution est idéale pour les murs poreux, notamment dans les logements anciens. 

Quel est le meilleur isolant pour les murs ?

En fonction de la technique choisie pour l’isolation des parois par l’intérieur, certains isolants seront meilleurs que d’autres. Globalement, on considère que les meilleurs isolants sont :

  • Les isolants minéraux, la laine de roche ou la laine de verre. Ce sont les isolants parmi les moins chers du marché. Ils présentent de belles propriétés isolantes au niveau phonique et thermique. En revanche, ils sont peu écologiques.
  • Les isolants biosourcés comme le liège, la laine de bois ou la ouate de cellulose. Vendus en panneaux ou sous forme de vrac, ils garantissent une isolation écologique, thermique et phonique. Ils sont un peu plus onéreux que les isolants minéraux. Avec l’entrée en vigueur de la nouvelle réglementation thermique, ces matériaux seront à privilégier pour diminuer votre consommation énergétique et tendre vers un bilan positif.
  • Les isolants synthétiques comme les aérogels. Très chers, ce sont les plus performants du marché. Très chers, ce sont les plus performants du marché. Si votre logement est petit, le polystyrène expansé offre une résistance thermique intéressante sans trop empiéter sur votre espace. Il se présente généralement sous forme de panneaux isolants. Son plus : il ne craint pas l’humidité !  

Pour trouver le meilleur isolant pour votre logement, pensez à vous faire conseiller par un professionnel « Reconnu Garant de l’Environnement » (RGE).

💡 Bon à savoir : Règlementation Énergétique 2020 et isolation des murs 

À partir du 1er janvier 2022, la nouvelle RE, la « RE2020 » entre en vigueur. Il s’agit du nouveau texte de loi qui encadre les projets de constructions en France. Elle supplante à la RT2012 (Règlementation Thermique 2012). Dès 2022, les bâtiments construits ou rénovés après cette date devront présenter un bilan énergétique passif, c’est-à-dire qu’ils devront produire autant d’énergie qu’ils en consomment. 

En plus de la performance des bâtiments qu’exige la RT2012 en vigueur actuellement, la RE2020 ajoute la production d’énergie renouvelable aux constructions, ceci dans le but d’obliger les artisans ou constructeurs à opter pour des matériaux durables et plus écologiques.

Ainsi, dans le cadre de vos travaux d’isolation des murs intérieurs, optez pour des matériaux biosourcés.

 

L’isolation des murs par l’intérieur : une affaire de professionnel RGE

L’isolation des murs par l’intérieur nécessite l’intervention d’un professionnel. En effet, elle implique des compétences techniques particulières. Le mieux reste de passer par un professionnel RGE.

Avec une certification reconnue par l’Etat, ces artisans vous assurent des travaux de grande qualité. D’autre part, passer par un professionnel RGE permet également de demander les aides à la rénovation énergétique.

Quel budget prévoir ?

Le prix de l’isolation des murs par l’intérieur dépend du prestataire et de l’isolant que vous choisissez. Il faudra compter environ 40 € et 80 € du mètre carré. Pour savoir combien cela peut vous coûter, vous pouvez comparer les devis de différents artisans RGE.

🙁 Isolation des murs par l’intérieur : les bémols

Économique et rapide, l’isolation de vos murs depuis l’intérieur soulève, tout de même, quelques contraintes :  

  • La mise en œuvre de ce type de travaux nécessite que le logement soit vide. Nous vous conseillons donc de profiter d’un moment de vacances pour vous lancer dans ce type de rénovation.  
  • La perte d’espace est le plus grand inconvénient de cette solution. En effet, la pose de cloison intérieure implique d’empiéter sur les pièces de votre appartement ou maison. Si votre habitat est de petite taille, orientez-vous vers d’autres solutions.  

C’est pourquoi, il est parfois préférable d’opter pour une isolation des murs par l’extérieur. 

Aides à la rénovation énergétique

Si l’isolation des murs par l’intérieur représente un budget, elle est très efficace pour faire des économies d’énergie. C’est pourquoi, il existe des aides à la rénovation énergétique. Elles permettent de faire baisser le montant du chantier pour les ménages.

🔹 La Prime Énergie Monexpert

La Prime Énergie Monexpert est ouverte à tous les ménages vivant dans des logements construits depuis 2 ans. Elle a été lancée dans le cadre des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE). Ce dispositif a été mis en place suite à la loi POPE pour limiter l’empreinte carbone de la France.

Le montant de la Prime Énergie Monexpert dépend :

  • Des revenus du consommateur
  • Des travaux engagés.

 


Recevez jusqu'à 42 € de Prime Énergie par m² avec Monexpert pour isoler vos murs ! La demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

Calculer ma prime


🔹 MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH). Elle peut servir à prendre en charge des travaux dans un logement principal, construit depuis plus de 15 ans.
Son montant est établi par barème sous la forme d’un code couleur. Elle peut être cumulée avec la Prime Énergie Monexpert comme le montrent les tableaux suivants.

Plafonds de ressources île-de-France

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

 

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer
Revenus 
très modestes
Revenus 
modestes
Revenus 
standards

Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

 

Les cumuls possibles de MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert

Isolation des murs par l'intérieur Revenus très modestes Revenus modestes Revenus standards Revenus élevés
MaPrimeRénov' 25 €/m² 20 €/m² 15 €/m² 7 €/m²

Prime Énergie Monexpert (montant maximal)

42 €/m² 21 €/m² 21 €/m² 21 €/m²
Total des primes à cumuler 67 €/m² 41 €/m² 36 €/m² 28 €/m²

Boostez vos aides financières en cumulant MaPrimeRénov' avec la Prime Énergie Monexpert ! Pour que le cumul soit valide, vous devrez commencer par demander la Prime Énergie Monexpert, alors lancez-vous !

🔹 L’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ)

L’éco-prêt à taux zéro est un crédit bancaire avec un taux d’intérêt de 0%. D’un montant maximal de 30 000 €, il est ouvert à tous les consommateurs. Remboursable sur 15 ans, les ménages peuvent le demander dans toutes les banques ayant signé un partenariat avec l’État.

🔹 La TVA à taux réduit

Les travaux de rénovation thermique bénéficient d’une TVA à taux réduit à 5,5%. Cela concerne donc l’isolation des murs par l’intérieur. Ce taux est appliqué directement à votre facture.

📋 En résumé :

  • L’isolation des murs par l’intérieur permet de faire des économies de chauffage et d’énergie. 
  • Elle peut se faire en plaquant directement l’isolant sur les murs ou en soufflant un isolant derrière une contre-cloison ou en positionnant des panneaux derrière une contre-cloison. 
  • Le mieux est d’utiliser un isolant biosourcé. Écologiques, ils garantissent également une meilleure isolation phonique. 
  • Pour isoler vos parois, pensez à faire appel à un professionnel RGE. Vous pourrez ainsi bénéficier d’aides à la rénovation thermique. 
  • La RT2020, en vigueur à partir de janvier 2022, exige que les nouvelles constructions ou rénovations entreprises après cette date aient un bilan carbone négatif. Si vous réalisez des travaux, optez pour des matériaux écologiques pour réduire votre consommation énergétique.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.