Image
Rédigé par Juliette S. - À jour le 08/06/2021

Isolation des murs : les 7 meilleurs isolants thermiques & phoniques

Pour bien isoler les murs de sa maison, il convient de porter une grande attention aux matériaux choisis. Le but de l’isolation doit être de gagner en confort thermique et acoustique. Quels sont les meilleurs isolants thermiques et phoniques pour les murs ? Monexpert fait le point.

Les grandes catégories d’isolants thermiques et phoniques

Avant de lister les meilleurs isolants présents sur le marché, commençons par regarder les grandes familles d’isolants. On trouve :

  • Les isolants biosourcés, issus de matériaux naturels et recyclés ce sont des isolants écologiques
  • Les isolants minéraux fabriqués à base de matériaux minéraux (roche, sable, etc.)
  • Les isolants synthétiques issus de la pétrochimie

Voyons ensemble quels sont les meilleurs isolants phoniques et thermiques.

Les matériaux biosourcés : meilleurs isolants thermiques, phoniques et écologiques

Les isolants biosourcés présentent l’avantage d’être souvent excellents au niveau isolation thermique et phonique. En outre, ils sont naturels et vous permettent de rendre votre maison plus écologique.

🔹 Le chanvre ou le lin

Le chanvre ou le lin existent sous diverses formes :

Ces matériaux naturels assurent l’isolation thermique de la maison. Pourvus de grandes capacités de déphasage thermique, ils protègent la maison contre la chaleur en été.
Côté prix, le chanvre ou le lin reste relativement abordable. Il faudra compter 15 € à 20 € / m².

🔹 La ouate de cellulose

Produite à base de papier recyclé, la ouate de cellulose est un matériau qui se présente sous forme de :

  • Vrac pour une isolation par soufflage 
  • En panneaux pour une isolation à poser directement sur le mur

Elle fait partie des meilleurs isolants thermiques et phoniques. Imputrescible, elle présente une forte résistance à l’humidité. Elle est aussi particulièrement résistante au feu. Son gros inconvénient ? Elle n’est pas adaptée dans les régions sujettes à la mérule et aux champignons lignivores (comme la Bretagne, par exemple). En effet, ces parasites se nourrissent de cellulose.

D’autre part, attention toutefois à bien la poser si vous voulez bénéficier de ses propriétés isolantes au niveau acoustique. Posée de manière trop dense, elle risque de se tasser et de ne plus emprisonner l’air. Or, c’est bel et bien l’air emprisonné qui permet d’isoler.

Pour vous aider à l’installer, vous pouvez faire appel à un professionnel « reconnu garant de l’environnement » (RGE). Les professionnels RGE disposent d’une certification reconnue par l’État. Il s’agit d’un matériau assez économique. Il faudra débourser environ 20 € / m² pour s’équiper.

🔹 La laine de bois

La laine de bois est un isolant produit à partir des copeaux de bois et déchets des scieries. Cet isolant écologique existe en vrac ou sous forme de panneaux. Il est très utilisé pour l’isolation des murs.

Ce matériau est résistant à l’humidité. En revanche, il ne fera pas barrière aux incendies. La fibre de bois reste inflammable. D’autre part, il risque d’être attaqué par les champignons lignivores ou les insectes xylophages comme les termites. Relativement abordable, la laine de bois coûte environ 15 € / m².

🔹 Le liège

Le liège est l’un des meilleurs isolants thermiques et phoniques du marché. On le retrouve sous forme de plaque à poser ou en vrac. Extrêmement fin, il permet d’éviter une perte d’espace suite à une isolation des murs par l’intérieur.

Très résistant à l’humidité, il est imputrescible. Il est également ignifuge. D’autre part, il est extrêmement durable car il ne se tasse pas. C’est donc un isolant de grande qualité. Le seul point faible du liège : il reste relativement cher à l’achat. Il faudra compter environ 30 €/m².

Les isolants minéraux

Les isolants minéraux sont fabriqués grâce à des matières minérales comme le sable ou la roche. Parmi les plus fréquentes, on retrouve, la laine de verre et la laine de roche. Ces laines minérales ne sont pas les plus écologiques, mais elles restent particulièrement économiques.

🔹 La laine de verre

La laine de verre est produite à base de sable porté à très haute température. Avec un prix particulièrement avantageux, ce matériau est très utilisé pour les travaux d’isolation. La laine soufflée permet bien souvent d’isoler les combles, mais aussi les murs.

Elle est également disponible en rouleaux et en panneaux pour une application directe sur les parois. Non inflammable, elle résiste bien aux rongeurs et autres nuisibles.

Ses inconvénients ? Elle présente un déphasage thermique moins performant que d’autres matériaux. En d’autres termes, elle ne fait pas un barrage très long à la chaleur. Elle n’est donc pas conseillée dans les régions où les étés sont très chauds.

🔹 La laine de roche

Issue de roches volcaniques, la laine de roche bénéficie de grandes propriétés isolantes thermiques et des propriétés isolantes correctes au niveau phonique. On la retrouve en vrac ou sous forme de panneaux à poser. Très préconisée pour l’isolation des combles, elle est également parfaitement adaptée à l’isolation des murs.

Comme la laine de verre, la laine de roche est incombustible et repousse les nuisibles comme les termites, par exemple. D’autre part, elle fait partie des matériaux les plus abordables. Comptez 5 à 20 € / le m² de laine de roche.

L’aérogel de silice : un isolant synthétique performant

Comme l’explique le fournisseur d’énergie Engie, « l’aérogel est un matériau comparable à un gel. Principale différence, le gaz remplace ici le liquide (l’aérogel se compose à 99,8% d’air), ce qui confère à l’aérogel un état solide avec une très faible densité ». Cette composition lui donne des propriétés isolantes phoniques et thermiques de grande qualité. Hydrofuge, il résiste à l’humidité. Il dispose aussi de caractéristiques coupe-feu.

L’isolation des murs avec de l’aérogel permet de limiter les pertes d’espace. Très compact, il se présente sous la forme d’une mousse translucide composée de microbilles de silice ou de panneaux prêts à poser.

La grande faiblesse de l’aérogel ? Son prix. Il fait partie des matériaux les plus chers à l’achat. Il faudra compter a minima 60 € / m².

Comparatif des meilleurs isolants thermiques et phoniques

Après vous avoir présenté les isolants un par un, il paraît important de bien pouvoir les comparer en un coup d’œil. Dans ce tableau, l’équipe de Monexpert vous propose un comparatif des meilleurs isolants phoniques et thermiques.

Comparatif des prix des principaux isolants thermiques

 

Isolants

Prix

Avantages

Inconvénients

Isolants minéraux 

Laine de roche

  • 5 à 20 € environ /m² 
  • Économique 
  • Bonne résistance aux nuisibles 
  • Ignifuge 
  • Peu écologique 
  • Déphasage thermique moyen  

Laine de verre

  • 3 à 20 € / m² 

Isolants biosourcés

Liège

  • 30 € /  m²
  • Isolant écologique 
  • Ignifuge 
  • Résistant à l’humidité
  • Léger et facile à poser
  • Résistant aux nuisibles 
  • Prix élevé

Fibres de bois

  • 15 €/m² 
  • Isolant écologique 
  • Résistant à l’humidité 
  • Prix abordable. 
  • Craint les termites 
  • Peu résistant au feu 

Chanvre ou fibre de lin 

  • 15 à 20 € / m²
  • Isolant écologique
  • Bon déphasage thermique
  • Bonne résistance aux nuisibles 
  • Prix abordables 
  • Inflammable (possibilité de traitement pour rendre les matériaux ignifuges)

Ouate de cellulose

  • 20 € / m²
  • Isolant écologique
  • Ignifuge
  • Résistant à l’humidité 
  • Résistant aux insectes nuisibles
  • Craint la mérule
  • Risque de tassement si mal posée

Isolants synthétiques

Aérogel de silice

  • 60 € /m²
  • Ignifuge
  • Résistant à l’humidité
  • Léger et facile à poser
  • Résistant aux nuisibles
  • Prix très élevé
  • Isolant peu écologique 

💡 Bon à savoir :

Un bon isolant thermique et phonique est parfois cher. Pour faire baisser le montant des travaux d’isolation des murs, vous pouvez vous tourner vers des aides à la rénovation énergétique comme MaPrimeRénov’ ou la Prime Énergie Monexpert. Ouvertes à tous, ces aides prennent en charge une partie du montant du chantier, à condition de faire appel à un professionnel RGE.

Image

Recevez jusqu'à 42 € de Prime Énergie par m² avec Monexpert pour isoler vos murs ! La demande est gratuite, sans engagement et ouverte à tous !

📋 A retenir :

Classés par grandes catégories, les meilleurs isolants thermiques et phoniques en termes de rapport qualité / prix sont :

  • Le liège, la laine de bois, le lin, le chanvre, la ouate de cellulose pour les isolants biosourcés 
  • La laine de roche et la laine de verre pour les isolants minéraux 
  • L’aérogel de silice pour les isolants synthétiques
  • Pour bien choisir votre isolant, il faut tenir compte de votre budget et des caractéristiques de votre logement. Certains isolants sont plus appropriés que d’autres dans les régions humides ou sujettes aux insectes xylophages ou aux champignons comme la mérule.
  • Pour l’isolation des murs, vous pouvez bénéficier d’aides pour les travaux de rénovation thermique.
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.