Image
Rédigé par Matthieu H. - À jour le 19/03/2021

La VMC double flux thermodynamique : fonctionnement, installation, entretien et prix

La ventilation est nécessaire dans un logement. Elle permet de renouveler l’air et de limiter la pollution intérieure. Elle est nécessaire pour des raisons de santé, mais aussi pour le bon entretien de votre maison. Un air vicié peut effectivement être source de moisissures et champignons. Pour assurer la ventilation, la VMC double flux thermodynamique est une solution particulièrement efficace. Quel est cet appareil ? Comment l’installer ? Combien coûte-t-il ? Monexpert fait le point.

La VMC double flux thermodynamique qu’est-ce que c’est ?

Une VMC double flux thermodynamique permet d’assurer la ventilation des pièces, le chauffage en hiver et la climatisation en été. Elle assure le renouvellement de l’air et vous fait gagner en confort thermique. En effet, un air ambiant plus sec est plus facile à chauffer. Ainsi, la facture de chauffage baisse.

Comment fonctionne la VMC thermodynamique ?

Une VMC thermodynamique se repose sur plusieurs éléments :

  • Un échangeur thermique ou échangeur de chaleur qui évacue et renouvelle l’air ;
  • Un réseau de tuyaux d’évacuation ;
  • Une pompe à chaleur (PAC) aérothermique ou PAC air / air qui récupère l’air vicié pour produire de la chaleur en hiver ou de la climatisation l’été.

La VMC double flux thermodynamique fonctionne de selon les étapes suivantes :

  1. L’appareil évacue l’air humide ;
  2. La PAC réversible récupère les calories de cet air pollué pour produire du chauffage ou de la climatisation en fonction de vos besoins ;
  3. Après l’extraction de l’air vicié, celui-ci est remplacé par de l’air neuf venu de l’extérieur ;
  4. Cet air neuf passe par la PAC afin d’être chauffé ou refroidi. Il est diffusé à l’intérieur des pièces à vivre via une unité intérieure par soufflage.

Ce système vous permet de faire des économies d’énergie toute l’année en évitant les déperditions de chaleur liées à la ventilation.

Les limites de cet équipement

Il faut savoir que la VMC consomme de l’électricité pour fonctionner. Si votre maison est mal isolée ou dans une région froide, elle aura tendance à utiliser plus d’énergie.

Résultat ? Les économies d’énergie liées à la ventilation seront annulées par une surconsommation d’électricité. C’est pourquoi, la VMC thermodynamique est plus préconisée dans les régions du Sud de la France ou dans des logements extrêmement bien isolés (maison passive ou logement basse consommation, par exemple).

💡 Bon à savoir :

Si votre logement ne se prête pas à la VMC thermodynamique double-flux, pensez à regarder les solutions de VMC autoréglable ou ventilation simple flux hygroréglable. Cela vous permettra de bénéficier d’une meilleure aération chez vous.

Installer une VMC thermodynamique, comment faire ?

Pour installer une VMC thermodynamique, il faut faire appel à un professionnel. En effet, cela implique de poser des bouches d’aération, le récupérateur d’air, ainsi qu’un réseau de tuyaux d’évacuation chez vous. Pour des raisons d’esthétique, il faudra cacher les gaines d’évacuation et les différents éléments du système.

D’autre part, il faudra prendre en compte la mise en place de la PAC. Cela implique donc des travaux parfois importants.

C’est la raison pour laquelle, la pose est généralement confiée à un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement). Il s’agit d’un spécialiste reconnu par l’État.

VMC thermodynamique : prix et aides à la rénovation

La VMC thermodynamique double flux peut représenter un investissement. À l’achat, elle coûte entre 1 000 € et 3 000 €. Avec la pose comprise, il faudra compter 7 000 à 15 000 € pour l’appareil et la main-d’œuvre.

Pour faire baisser le montant du chantier, on peut demander des aides à la rénovation thermique pour installer une Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux. Découvrons-les ensemble.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide de l’ANAH à laquelle tous les ménages peuvent prétendre. Elle permet de financer une partie des travaux dans un logement principal construit depuis plus de 2 ans.

Le montant de ces primes varie selon votre niveau de revenu et les travaux engagés. C’est ce que montrent les tableaux ci-dessous.

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 20 593 € < 25 068 € < 38 184 € > 38 184 €
2 < 30 225 € < 36 792 € < 56 130 € > 56 130 €
3 < 36 297 € < 44 188 € < 67 585 € > 67 585 €
4 < 42 381 € < 51 597 € < 79 041 € > 79 041 €
5 < 48 488 € < 59 026 € < 90 496 € > 90 496 €
Par personne 
supplémentaire
+ 6 096 € + 7 422 € + 11 455 € + 11 455 €

Plafonds de ressources pour les autres régions

Nombre de personnes
composant le foyer

Revenus 
très modestes

Revenus 
modestes

Revenus 
standards


Revenus 
élevés
 
1 < 14 879 € < 19 074 € < 29 148 € > 29 148 €
2 < 21 760 € < 27 896 € < 42 848 € > 42 848 €
3 < 26 170 € < 33 547 € < 51 592 € > 51 592 €
4 < 30 572 € < 39 192 € < 60 336 € > 60 336 €
5 < 34 993 € < 44 860 € < 69 081 € > 69 081 €
Par personne 
supplémentaire
+ 4 412 € + 5 651 € + 8 744 € + 8 744 €

 

Travaux pour les revenus très modestes (MaPrimeRénov' Bleu)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 4 000 €

 

Travaux pour les revenus modestes (MaPrimeRénov' Jaune)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 3 000 €

 

Travaux pour les revenus standards (MaPrimeRénov' Violet)

Travaux de ventilation MaPrimeRénov'
Ventilation mécanique contrôlée (VMC) double flux 2 000 €

L’éco-prêt à taux zéro pour une rénovation complète

Les ménages peuvent aussi se tourner vers l’éco-prêt à taux zéro (Eco-PTZ) pour financer l’installation d’une VMC dans le cadre d’un « bouquet travaux » (isolation des combles combinée au changement du système de chauffage). Cela permet d’entamer une rénovation globale et de rendre sa maison plus écologique.

L’éco-PTZ est un crédit avec 0% d’intérêt pour le consommateur. Ouvert à tous, il est cumulable avec la Prime Énergie et MaPrimeRénov’. Il peut monter jusqu’à 30 000 € remboursables sur 15 ans.

📋 En résumé :

  • Le système de ventilation double flux thermodynamique allie ventilation, climatisation et chauffage.
  • Elle assure une récupération de la chaleur de l’air vicié et le transforme en chauffage via une pompe à chaleur.
  • La VMC double flux thermodynamique est particulièrement utile dans les régions chaudes ou dans les logements bien isolés, avec une bonne étanchéité à l’air. Dans les autres cas, sa mise en place peut se traduire par un surcoût dû à une forte consommation électrique de l’appareil.
  • Pour installer une VMC double flux, il est conseillé de passer par un professionnel RGE.
  • Le prix de la VMC thermodynamique peut monter jusqu’à 15 000 € avec la pose. Il est possible de faire baisser le montant du chantier en bénéficiant d’aides pour les travaux de rénovation énergétique.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Matthieu H.

Après plusieurs années dans diverses entreprises du BTP, j'ai tout quitté pour me lancer dans l’aventure de Monexpert. Ce fut, pour moi, l’opportunité de transmettre mon savoir-faire et mes connaissances auprès des particuliers.