Image
Rédigé par Juliette S. - À jour le 17/08/2021

Aides résidence secondaire : 3 subventions à découvrir pour rénover

Faire des travaux chez soi n’est pas forcément un projet compliqué. Il peut même être encouragé par le versement de certaines aides ! Mais quid des résidences secondaires ? Ces bâtiments sont parfois délaissés, par manque de temps ou de moyens. Pourtant, des aides existent également pour effectuer des travaux dans sa résidence secondaire. Monexpert se charge de vous les présenter.

🔹 La Prime Énergie Monexpert, une aide pour les résidences secondaires

La Prime Énergie Monexpert fait partie du dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE). Elle peut être versée pour les travaux effectués dans une résidence principale mais également secondaire. Les travaux d’isolation, l’installation d’une chaudière biomasse ou d’appareils utilisant des énergies renouvelables peuvent être financés. La pose de fenêtre entre également dans ce dispositif. 

L’aide peut atteindre jusqu’à 4 000 € pour vos travaux de rénovation énergétique. Le montant va dépendre des économies d’énergie effectuées grâce aux travaux, de la nature des travaux ou même de la région où ils sont réalisés.

 

Vous cherchez à faire des économies d'énergie en rénovant votre logement ? Allégez le coût de vos travaux en demandant votre Prime Énergie Monexpert: elle est gratuite, sans engagement et ouverte à tous

🔹 Bénéficier d’un taux de TVA réduit

Il est possible de bénéficier d’une réduction de la TVA pour la réalisation de certains travaux. Celle-ci passe de 20% à 10% ou à 5,5%. Cette aide s’applique aussi bien aux résidences principales que secondaires. Ces derniers doivent être achevés depuis au moins deux ans.

Quand bénéficier d’un taux de TVA à 10% ?

Le taux de TVA peut être réduit de moitié dans le cadre de la réalisation de certains travaux. Ces derniers concernent des améliorations, transformations, aménagements mais également la fourniture de certains équipements.

Ce taux réduit peut par exemple concerner : 

  • Des prestations de main d’œuvre
  • L’achat de matières premières et de fournitures
  • Des équipements de cuisine, de salle de bain ou de rangement qui s’incorporent au bâti et qui puissent être enlevés sans détériorer
  • Certains équipements de chauffage qui ne peuvent bénéficier du taux réduit à 5,5% comme les cuves à fioul, les citernes à gaz ou certaines chaudières
  • Les ouvertures ou fermetures du logement : portes, fenêtres etc

La TVA à 5,5% 

Cette baisse de la TVA s’applique uniquement pour les travaux de rénovation énergétique. Cela concerne tout ce qui permet de faire des économies d’énergie. L'isolation et les équipements qui permettent de produire de l’énergie grâce aux énergies renouvelables sont éligibles. La liste totale des travaux est disponible sur le site internet des impôts.

Autre avantage : Vous n’avez rien à faire pour en bénéficier. Ce taux s'appliquera automatiquement sur votre facture !

🔹 Exonération de la taxe foncière

Il est possible de bénéficier d’une exonération de la taxe foncière lors de la réalisation de travaux de rénovation énergétique. Celle-ci concerne aussi bien les résidences principales que secondaires. Il peut s’agir d’une exonération partielle ou totale, qui reste temporaire.

Elle peut durer entre trois et cinq ans et ne peut être renouvelée que tous les dix ans. Attention, cette aide ne s’applique pas dans toutes les communes. C’est à chaque municipalité de faire le choix ou non de la proposer. Il convient donc de se renseigner directement auprès de la mairie de la ville concernée.

Cette exonération de taxe foncière s’applique selon plusieurs critères. D’abord le montant des travaux qui doit être de :

  • 10 000€ par logement l’année précédant l’exonération ;
  • ou de 15 000€ par logement, les trois années suivant l’exécution de l’exonération.

Ensuite elle s'applique uniquement aux travaux de rénovation énergétique.

📍 À noter :

Pour bénéficier de la majorité de ces aides, il convient de faire appel à un professionnel RGE (Reconnu Garant Environnement). Cela peut également permettre d’éviter les litiges sur les travaux !

Des aides réservées aux résidences principales

Certaines aides s’appliquent aux résidences principales, ainsi qu’aux résidences secondaires, mais pas toutes ! Certains dispositifs sont réservés uniquement aux résidences principales. C’est par exemple le cas de : 

📋 En résumé

  • Réaliser des travaux dans sa résidence secondaire n’est pas toujours considéré comme une priorité. Pourtant de nombreuses aides existent pour vous aider à supporter leurs coûts.
  • Certaines de ces aides vont dépendre de vos revenus, du type de travaux effectués mais aussi du lieu où se trouve votre maison.
  • Ces aides peuvent concerner tous les types de travaux : de la rénovation énergétique à l’achat de matériel ou encore la pose de portes et de fenêtres. 
Image
femme

À propos de l'auteur : Juliette S.

Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.