Image
chaudière biomasse
Rédigé par Sébastien M. - À jour le 23/12/2020

Chaudière biomasse : fonctionnement, prix et aides

Le bois est une énergie renouvelable très économique. Il peut servir à alimenter une chaudière biomasse, ce qui en fait le meilleur allié des ménages français pour réduire leur facture de chauffage. Prix, fonctionnement, aides financières possibles, Monexpert vous explique tout.

La chaudière biomasse qu’est-ce que c’est ? 

Une chaudière biomasse fonctionne comme une chaudière à gaz ou au fioul, mais en utilisant des matières organiques végétales, en l'occurrence du bois ou des dérivés du bois, comme combustible au lieu d’énergie fossile. De la même façon qu’une chaudière classique, la combustion de la biomasse entraîne la production d’énergie thermique. Celle-ci sert à chauffer de l’eau qui passe dans le circuit de chauffage du logement. Elle arrive ainsi jusqu’aux radiateurs qui diffusent de la chaleur.  

Chaudière à bûches 

La chaudière à bûches est alimentée par des bûches de bois qui brûlent pour créer la combustion nécessaire au processus thermique. C’est le type de chaudière le plus courant mais pas toujours le plus performant du fait de l’humidité des bûches. Ce n’est pas non plus le plus pratique car l’alimentation de la chaudière est forcément manuelle. Enfin ce type de chaudière implique d’avoir suffisamment d’espace chez soi pour stocker les stères de bois nécessaires pour l’hiver. 

Chaudière à granulés

La chaudière à granulés fonctionne grâce à la combustion de masses compactes composées de sciure ou de copeaux de bois, les granulés, aussi appelés pellets. Les granulés sont beaucoup moins humides que les bûches et nécessitent bien moins d’espace pour le stockage. De plus, ils permettent une autonomie de la chaudière grâce à leur réservoir. Contrairement à la chaudière à bûches, il n’est pas obligatoire de la remplir tous les jours à la main. 

Chaudière à plaquettes (ou bois déchiqueté)

Les plaquettes forestières sont une autre forme de combustible biomasse obtenue grâce au broyage de matières issues du bois : écorces, feuilles ou aiguilles provenant des exploitations forestières. Comme les chaudières à pellets, elles disposent d’un système d’alimentation automatique. 

Les avantages de la chaudière biomasse 

La chaudière biomasse est un des systèmes de chauffage les plus utilisés en France notamment en remplacement des chaudières à énergie fossile. La chaudière biomasse est à la fois la meilleure option des ménages pour la facture énergétique mais également pour l’efficacité et le confort thermique qu’elle offre. D’autre part, il s’agit d’un chauffage écologique. Il séduira les ménages intéressés par les problématiques environnementales. 

Le bois, un combustible économique et écologique 

Les chaudières biomasses présentent l’avantage d’être à la fois la plus économique et la plus écologique des chaudières. Le bois est considéré comme une ressource inépuisable, ou du moins abondante en comparaison avec les énergies fossiles qui mettent des millions d’années à se régénérer. Il est également beaucoup moins cher. 

En effet, contrairement aux énergies fossiles, le bois est dit neutre en termes de rejets de CO2, grâce au pouvoir d’absorption des gaz à effet de serre des forêts. Pour bénéficier de bois issus de forêts gérées durablement, pensez à prendre des combustibles labellisés : 

  • NF Bois de Chauffage pour les bûches ;
  • NF Granulés biocombustibles pour les pellets.

Un bon confort thermique

La qualité du confort thermique se mesure avant tout à la légèreté de la facture énergétique. En plus du bas coût du bois comme combustible, les chaudières biomasses dernières générations offrent l’avantage comme les chaudières classiques de pouvoir se régler en fonction des besoins et habitudes du ménage. 

On peut encore optimiser avec un thermostat connecté. Via une application mobile ou tablette, il pilotera votre équipement à distance pour ajuster les besoins ponctuels en chauffage.

🔎 Bon à savoir 

Pour allier confort thermique et économies d’énergie, il est essentiel de s’assurer de l’efficacité de l’isolation de son logement. Pour cela, vous pouvez faire un diagnostic énergétique

Un excellent rendement 

D’après un rapport de l’Ademe en 2018 sur l’évaluation des performances énergétiques des chaudières biomasses, le rendement moyen des systèmes biomasse est de 87%. Il semble qu’en dehors de la conception et de l’exploitation propres à chaque type de chaudière biomasse, l’un des freins majeurs aux performances énergétiques est l’humidité des combustibles.  

L’Ademe souligne que la puissance et le rendement  des chaudières biomasse ne sont pas directement liés et que les appareils les moins puissants sont aussi très rentables.

Chaudière biomasse : quels inconvénients ? 

Le stockage du bois

Les principaux inconvénients des chaudières biomasses sont d’ordre pratique et sont liés aux chaudières à bûches :

  • Les stères de bûches, particulièrement encombrants, doivent être stockés à l’abri de l’humidité. 
  • Le chargement des bûches est nécessairement manuel

A noter : Quel que soit le type de chaudière biomasse, il faut être vigilant aux émanations de gaz toxiques issus de la combustion du bois : 

  • monoxyde de carbone, 
  • oxydes d’azote, 
  • benzène 
  • et autres composés organiques volatiles

Une mauvaise aération ou un dysfonctionnement des appareils peuvent entraîner l’échappement de gaz potentiellement mortels, il est donc essentiel d’entretenir sa chaudière biomasse régulièrement. 

Un prix d’achat important

Si la chaudière biomasse permet de réduire significativement la facture énergétique grâce au faible tarif du combustible bois, le prix d’achat n’est pas aussi avantageux. Il s’agit effectivement d’un investissement assez coûteux au départ. 

Le prix des chaudières à bois dépend de différents facteurs : 

  • la puissance de l’appareil
  • le combustible compatible
  • le type de chargement du combustible : manuel ou automatique

 

Type de combustible compatible

Prix moyen du combustible

(euros/kWh) 

Prix moyen de la chaudière biomasse

Bûches 

(chargement manuel)

0,015 à 0,04

1.500 à 10.000€ 

Granulés

(chargement manuel)

0,04 à 0,06

3.000 à 10.000€ 

Granulés 

(chargement automatique)

 

0,04 à 0.06

 

7.000 à 20.000€

Plaquettes forestières

(chargement automatique)

 

0,015 à 0,03

 

7.000 à 15.000€

Combustible mixte  (chargement automatique)

 

0,02 à 0,05

 

7.000 à 25.000 €


Choisir son équipement : le label Flamme verte 

L’ademe soutient et encourage les fabricants d’appareils de chauffage au bois grâce au Label Flamme Verte, chargé de valoriser et promouvoir les systèmes de chauffage à fort rendement énergétique et faibles émissions polluantes. Choisir une chaudière biomasse labellisée Flamme Verte garantit ainsi l’achat d’un appareil à hautes performances énergétiques et environnementales.

Entretien de la chaudière biomasse 

Si la chaudière à bois permet de faire des économies d’énergie importantes, il ne faut pas négliger l’entretien, comme pour une chaudière classique, afin d’assurer les performances de l’appareil et la santé des habitants

L’entretien annuel de la chaudière à bois est obligatoire. Il doit être réalisé tous les ans par un professionnel pour vérifier les émanations de monoxyde de carbone de votre appareil. Il donne lieu à une attestation d’entretien que vous devrez remettre à votre assurance. En plus d’un entretien annuel de la chaudière biomasse, deux ramonages par an sont obligatoires : 

  • L’un peut avoir lieu quand vous voulez ; 
  • L’autre pendant la période de chauffe. 

Ce ramonage vous permettra de faire des économies d’énergie. On considère que 1,5 mm de suie sur les parois des tuyaux représentent 6 % de consommation supplémentaire. Enfin, les chaudières à granulés doivent être soumises à un contrôle tous les deux ans. En cas de non-respect de cette mesure, vous vous exposez à  une amende de 1 500 €.

Les aides à la rénovation pour la chaudière biomasse 

Dans le cadre de la Loi pour la Transition Énergétique, l’Etat français fait bénéficier aux ménages d’aides à la rénovation énergétique. L’achat et la pose d’une chaudière biomasse entre dans ce cadre. 

La Prime Énergie Monexpert 

La Prime Énergie Monexpert s’adresse à tous les ménages français. Elle est distribuée par les fournisseurs d’énergie et les vendeurs de carburants dans le cadre du dispositif des Certificats d'Économies d'Énergie (CEE)

Son montant varie en fonction : 

  • du revenu du ménage ; 
  • des travaux engagés ; 
  • de l’emplacement de votre logement. 

Pour en connaître le montant, vous pouvez faire une simulation avec Monexpert. 

Image
logo monexpert

Estimez le montant de votre prime gratuitement et sans engagement.

MaPrimeRenov’

MaPrimeRénov', qui était réservée jusqu’en octobre 2020 aux foyers les plus modestes, est désormais ouverte à tous. Elle remplace le Crédit d’Impôt Transition Energétique (CITE) et le programme Habiter Mieux Agilité” de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH)

Cumulable avec la Prime Énergie, elle permet également de faire baisser le montant du chantier. Son montant est déterminé également en fonction de vos revenus, de votre lieu de résidence et des travaux engagés. 

l’Eco-PTZ

L’achat et la pose d’une chaudière biomasse, peut être financée par l'Éco-Prêt à Taux Zéro (Eco-PTZ). Il s’agit d’un crédit de 30.000 € par foyer, remboursable sur 15 ans. Ce crédit présente un taux d’intérêt nul. Il peut être demandé dans une banque ayant signé une convention avec l’Etat à condition que les travaux soient effectués dans un logement principal construit depuis plus de 2 ans. 

🔎 Bon à savoir, pour bénéficier des aides à l’achat d’une chaudière biomasse :

  • la chaudière doit respecter les normes de fabrication de la classe 5 (Norme NF EN 303.5) ou bénéficier du Label Flamme Verte
  • La pose et l’installation doit être effectuée par une entreprise RGE (Reconnue Garante de l’Environnement), pour bénéficier des primes ainsi que d’un taux de TVA réduit à 5,5%.
  • La demande doit être effectuée et acceptée avant les travaux, le versement des primes n’étant versé qu’une fois les travaux terminés.

📝 En résumé

  • La chaudière biomasse est écologique et économique ; 
  • Les appareils les plus performants disposent du label Flamme verte ; 
  • Elle fait l’objet d’un entretien annuel, de deux ramonages. Les chaudières granulés font également l’objet d’un contrôle biannuel ; 
  • Vous pouvez demander des aides à la rénovation énergétique pour financer l’achat et la pose de votre chaudière biomasse.
Image
homme a lunette

À propos de l'auteur : Sébastien M.

Passionné de nouvelles technologies et de bricolage, à mes heures perdues, je fabrique mes vélos électriques et autres objets connectés mais toujours dans une démarche écologique.