Image
La prime Energie finance les travaux de rénovation
Rédigé par Juliette S. - À jour le 27/08/2020

Prime Energie

La Prime Energie permet de financer jusqu'à 100% de vos travaux de rénovation énergétique !

La Prime Energie appelée aussi éco prime est un dispositif mis en place par l'État, auquel tout le monde est éligible. Pour obtenir cette prime, vos travaux de rénovation doivent être réalisés par un artisan RGE sur un logement d'au moins deux ans avec des matériaux performants. Le montant de la prime énergie dépend du type de travaux de rénovation, de la superficie rénovée, du type d’énergie utilisée pour se chauffer ainsi que de la région de votre logement.

Prime énergie : de quoi s’agit-il ?

En 2005, la loi POPE (Programmation fixant les Orientations de la Politique Énergétique) a introduit les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) (1). À travers ce dispositif, l’État oblige les fournisseurs d’énergie à accompagner leurs clients dans leurs projets de rénovation énergétique, notamment à travers le versement d’une prime énergie, par chèque ou par virement, après la réalisation des travaux. 

La prime énergie a l’avantage d’être une aide cumulable avec d’autres dispositifs dédiés à vos travaux de rénovation énergétique, tels que MaprimeRénov’ ou la TVA à taux réduit.

L’éco prime vous permet ainsi de financer tout ou partie de vos travaux d’économies d’énergie.

La prime énergie en quelques chiffres

Depuis la création des CEE (1) et de la prime énergie, de nombreux travaux de rénovation ont été entrepris par les ménages français. On compte notamment : 

  • 146 000 rénovations des combles ;
  • 40 000 isolations des murs ;
  • 46 000 remplacements de chaudières ;
  • 250 000 changements de fenêtres.

C’est donc un outil utilisé massivement, qui mobilise des moyens important a précisé Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État auprès du ministre de la transition écologique et solidaire, lors de ses échanges avec les membres du Sénat.

Qui peut bénéficier de la Prime Energie ?

La prime énergie est accessible aux locataires ainsi qu'aux propriétaires d’une résidence principale ou secondaire. De plus, selon vos revenus, vous pouvez prétendre à une prime énergie bonifiée (Coup de pouce Chauffage et Coup de pouce Isolation), qui peut financer jusqu'à 100% de vos travaux. 

Pour bénéficier de la prime énergie, il vous suffit de respecter les conditions suivantes :

  1. Votre artisan doit être certifié RGE depuis à la date de signature du devis.
  2. Le logement doit avoir été achevé depuis plus de 2 ans au début des travaux.
  3. Les matériaux doivent répondre à des performances minimales.
  4. Ne pas avoir signé de devis avant la demande de prime.
  5. Ne pas avoir déjà accordé l’exclusivité de vos travaux à d’autres opérateurs/organismes dans le cadre du dispositif des Certificats d’Economies d’Energie
Image
logo monexpert

N'attendez plus pour bénéficier de votre prime énergie.

Quels sont les travaux éligibles à la prime énergie ?

Pour pouvoir bénéficier de la prime énergie, vos travaux doivent permettre de réduire votre consommation d’énergie et concernent donc les domaines suivants :

Quel est le montant pour votre prime énergie ?

Le montant de la prime varie selon le projet envisagé (isolation, chauffage, régulation…), la surface, le type d’énergie utilisée pour votre chauffage et le lieu de votre habitation. Sachez aussi que selon votre niveau de revenus, vous pouvez bénéficier d’une prime Coup de pouce pour vous aider à financer 100% de vos travaux énergétiques.

Le montant de la prime énergie dépend de plusieurs critères :

  1. Le type de rénovation (chauffage, isolation, régulation, ventilation…) ou d’équipement installé.
  2. La surface ou la quantité posée pour les travaux de rénovation.
  3. L'adresse de chantier.
  4. Le revenu fiscal de référence pour bénéficier de la prime bonifiée (Dispositifs Coup de Pouce Chauffage et Coup de Pouce Isolation)

Pour connaître le montant de votre prime énergie vous pouvez utiliser notre simulateur de calcul de prime personnalisé.


Quelles sont les conditions de ressources pour les primes Energie Coup de Pouce ?

Plafonds de votre revenu fiscal de référence donnant droit aux primes coup de pouce

Nombre de personnes composant le ménage Plafonds de revenus du ménage en Île-de-France (€) Plafonds de revenus du ménage pour les autres régions (€)
1 < 25 068 € < 19 074 €
2 < 36 792 € < 27 896 €
3 < 44 188 € < 33 547 €
4 < 51 597 € < 39 192 €
5 < 59 026 € < 44 860 €
Par personnes supplémentaire + 7 422 € + 5 651 €

Comment obtenir la prime énergie ?

Pour obtenir votre prime énergie et les conseils de nos experts tout au long de vos travaux c’est simple !

  1. Créez gratuitement votre espace personnel dès à présent.
  2. Renseignez les informations de votre projet de rénovation.
  3. Demandez à votre expert de vous aider à chaque étape de votre projet.
  4. Recevez la prime énergie par chèque en euros à la fin de vos travaux !

Attention, il est essentiel de ne pas signer votre devis avant d'avoir créé votre espace pour obtenir votre prime énergie !

Pourquoi la prime énergie Monexpert ?

Monexpert est partenaire du dispositif CEE et peut donc vous verser directement votre prime énergie, par chèque ou par virement, après la réalisation de vos travaux. Ainsi, vous pouvez commencer les démarches nécessaires à l’obtention de votre prime, dès aujourd’hui et en quelques minutes, sur notre site internet. Nos experts sont à votre disposition pour vous aider avant, pendant et après vos travaux de rénovation et se chargent de remplir tous les documents administratifs relatifs à votre demande d’aide financière.

Avant vos travaux

Vous avez déjà trouvé votre professionnel ? Nos experts se chargent de vérifier ses qualifications et votre éligibilité à la prime énergie.

Pendant vos travaux

Nos experts restent disponibles par téléphone pour répondre à vos toutes vos questions (techniques, légales…).

Après les travaux

Nos experts constituent votre dossier de prime énergie à votre place. Pour cela, il suffira de nous joindre :

  • La copie de votre devis signé,
  • La copie de votre facture détaillée (doivent y figurer les matériaux utilisés)

OBLIGATOIRE

  • La copie de votre justificatif de niveau de revenus pour toucher la prime Coup de Pouce (Avis d'imposition N-1 ou N-2, Facture d'énergie au Tarif social ou justificatif de votre CMU complémentaire)

Une fois tous ces éléments en notre possession, nos experts remplissent votre Formulaire d’Obtention de la Prime Energie (une attestation sur l’honneur) à votre place. Il vous suffira alors de le signer, le faire signer à votre artisan et de le charger sur votre espace personnel.

Nos experts finaliseront alors votre dossier de prime énergie et vous recevrez celle-ci sous forme d'un chèque.

Sachez que votre Prime Énergie est cumulable avec MaPrimeRénov'.

    Bon à savoir : Monexpert est signataire de la charte FAIRE (Faciliter, Accompagner et Informer pour la Rénovation Énergétique), un gage de qualité et de sérieux pour l’accompagnement qui peut vous être offert tout au long de votre projet.

    Je fais le diagnostic de ma maison

    Pourquoi notre accompagnement est-il gratuit ?

    La prime énergie est issue d’un dispositif appelé les « Certificats d’Economie d’Energie » (CEE) (1).

    Lorsque vous réalisez des travaux de rénovation énergétique (isolation, chauffage, régulation ou ventilation), vous générez des certificats (1MWh cumac = 1 CEE). A titre d’exemple l’installation d’une pompe à chaleur représente plus de 600MWh cumac.

    Votre certificat seul n’a aucune valeur marchande, il en faut plusieurs centaines pour constituer un dossier éligible auprès du P.N.C.E.E (Service de l'État dépendant du Ministère de l'Environnement, de l'Énergie et de la Mer).

    Ainsi c’est la valorisation de tous les certificats d’économie d’énergie obtenus qui nous permet de financer votre accompagnement gratuit tout au long de vos travaux de rénovation et de vous envoyer votre prime énergie par chèque en euros !

     

     

    Pour aller plus loin, découvrez également ces articles :

    (1) La quatrième période CEE officiellement lancée 

    Depuis 2006, le gouvernement a mis en place un dispositif de certificats d’économie d’énergie renouvelé par période de trois ans.

    La 3e période s'est terminée en 2017, et depuis le 01 janvier 2018 le dispositif a été reconduit pour une 4e période.

    Changer de période permet à l’Etat d'améliorer le dispositif d’une période à l’autre. En effet, à chaque évolution est mise en place une simplification du processus d’obtention des certificats d’économie d’énergie, de nouveaux calculs pour travaux de rénovation (fiches standardisées), une dématérialisation des dossiers, etc, …

    Pour chaque changement de période, la quantité totale de certificats demandés par l’Etat est revue à la hausse dont voici un rapide historique :

    • pour la 1ere période (2006-2009), le volume initial était fixé à 45 Twh cumac

    • pour la 2e période (2011-2013), le volume est passé à 350 TWh cumac

    • pour la 3e période (2015-2017), le volume a été doublé à 700 TWh cumac, plus 150 TWh cumac spécifiquement dédiés à la précarité énergétique.

    Et enfin, un décret a été signé pour doubler le volume des certificats d'économie d'énergie sur la période de 2018 à fin 2021 (4e période) avec comme objectif 1600 TW cumac dont un quart au bénéfice des ménages en situation de précarité énergétique.

    Les principales évolutions de cette 4e période ont été traduites dans les textes règlementaires suivants :

    • Titre II du livre II du Code de l’énergie (partie règlementaire – modifié par décret en Conseil d’Etat)

    • Arrêté du 29 décembre 2014 relatif aux modalités d’application du dispositif des certificats d’économies d’énergie (modifié par arrêté)

    • Arrêté du 4 septembre 2014 fixant la liste des éléments d’une demande de certificats d’économies d’énergie et les documents à archiver par le demandeur (modifié par arrêté)

    Quelles différences entre les 3e et 4e période ?

    Vous avez engagé vos travaux avant le 1 janvier 2018 ? pas de changements pour vous, vous restez soumis au dispositif de la 3e période.

    Vous souhaitez effectuer des travaux de rénovation à partir du 1 janvier 2018 ? Nous avons déjà intégré les différents changements dans le processus de demande de prime (cadre de contribution, copie du devis signé demandé, ...). En tant que particulier, vous n'avez qu'à fournir l'ensemble des pièces demandées dans le parcours de demande de prime. De plus, les plafonds concernant les revenus des ménages bénéficiaires ont été relevés ainsi davantage de ménages en situation de précarité énergétique vont pouvoir bénéficier d'une prime énergie bonifiée.

    Image
    femme

    À propos de l'auteur : Juliette S.

    Journaliste de formation, j'ai découvert la rénovation énergétique après avoir fait l’acquisition de la maison de famille et m’être frottée aux différentes aides à la rénovation énergétique. Je suis désormais incollable et j'aime partager mon savoir pour expliquer de manière simple ce que sont les travaux de rénovation.